Ombre milieu
PARTAGEONS LES POINTS
 
Ombre haut
Ombre bas

OBSERVATION

Quel est votre diagnostic - JM Kespi 1998, RFA 95

Quel est votre diagnostic ?

(JM Kespi –1998, RFA n°95)

 

Mr Ch., né en 1948, agent technique EDF et marathonien pendant le week-end, consulte en février 96 pour une douleur du pied droit, apparue il y a 14 mois, sans cause apparente, localisée sur zu taiyin, entre le 3Rt et le 5Rt, et irradiant lors des paroxysmes sur zu yangming du 36E au 45E.

Le climat, la chaleur et le changement de chaussures n’ont aucune influence. Cette douleur apparaît en général au 15e kilomètre du marathon hebdomadaire et l’oblige à s’arrêter. Le rhumatologue, le kinésithérapeute, l’ostéopathe et le podologue n’ont pas amélioré cette douleur.

1      Etant donné l’absence de facteurs locaux, quels mécanismes interroger en acupuncture ?

 

Perplexe, nous abandonnons ce problème pour passer à l’examen général. L’interrogatoire ne ramène aucun autre symptôme !

Cet homme marié, père de deux enfants, jazzman à ces heures, se dit parfaitement heureux !

La langue est normale, mais la prise des pouls nous surprend : les pouls des pieds sont faibles et profonds chez un homme qui a par ailleurs beaucoup de qi.

2      Etant donné l’absence de symptômes pelviens, quelles questions poser devant de tels pouls ?

 

L’homme, étonné, répond positivement. Il y a onze ans, il a « connu l’enfer » avec son deuxième fils qui alors plongeait dans une épouvantable névrose d’angoisse (dont il n’est toujours pas sorti) et fumait du haschich pour fuir son « mal-être ». La famille s’est trouvée complètement prise au dépourvu. Elle ne comprend toujours pas aujourd’hui la raison de ce drame.

3      Quel point pelvien est alors indiqué ?

 

4      Comment comprendre la localisation au pied ?

 

5      Comment expliquer la localisation yangming et taiyin ?

 

6      Quels points piquer à droite ?

 

La première séance, après 48 heures de fatigue intense, amène un net soulagement du pied : 40% environ nous précise le patient.

La deuxième séance fait disparaître la douleur qui n’est pas réapparue quinze mois plus tard.

Son état général est meilleur ; il se sent « beaucoup plus détendu ». Les pouls des pieds, sans être normaux, sont moins profonds.

7      Quelle conclusion pouvons-nous tirer de cette observation ?

 

 

Quel est votre diagnostic ?  REPONSES

 

1      L’estomac et la rate, les méridiens zu yangming et zu taiyin et éventuellement les grands méridiens yangming et taiyin.

Aucun symptôme digestif, douloureux ou autre, ne permet d’incriminer l’un de ces mécanismes.

Peut-être peut-on invoquer une vulnérabilité de type kufang 庫房 (14E), mais cela n’est vraiment pas franc.

 

2      Chez une femme, rechercher un traumatisme sexuel, un viol par exemple. Ou, comme chez un homme, demander si ou elle n’a pas vécu un effondrement psychique, moral, affectif ou professionnel, à un moment de son histoire. Si, à un moment de sa vie, il ou elle n’a pas ressenti que le sol s’effondrait sous lui ou elle, que sa vie s’effondrait.

 

3      Le shimen 石門 (5VC), porte de pierre, dont la puncture contribue à reconstituer une assise, une fondation psychique et énergétique. Son efficacité sera vérifiée aux pouls.

 

4      Le pied, comme le pelvis, est une assise, un appui. Il est fréquent qu’un vide pelvien soit à l’origine d’un problème de pied.

 

5      Par la dissociation entre l’apparence extérieure (marathonien, jazzman, père et mari heureux) et la souffrance intérieure qu’il refoule et refuse d’explorer. Yangming est le niveau yang qui s’ouvre vers l’intérieur. Taiyin est ouverture du yin. Yangming et taiyin font communiquer yin et yang, intérieur et extérieur.

 

6      Les points yuan-luo, yuan de zu taiyin, taibai 太白 (3Rt), et luo de zu yangming, fenglong 豐隆 (40E). Le système yuan-lo fait en effet communiquer des méridiens couplés en biao-li, ici zu yangming extérieur vers le zu taiyin intérieur.

 

7      Il faut savoir oublier le symptôme.