Ombre milieu
PARTAGEONS LES POINTS
 
Ombre haut
Ombre bas
 














































 

> Résultats de la recherche

14IG

Jian wai shu



Noms secondaires

Jian wai shu



> LOCALISATION

Chamfrault :

À la partie supérieure de l’omoplate, au-dessus de Qu yuan (13IG), à 3,5 cun environ de la ligne médiane postérieure, au niveau du point Tao dao (13VG) situé sous l’apophyse épineuse de la première vertèbre dorsale.

Soulié de Morant :

Base externe de la nuque, 1 TDD sous la crête de l’épaule, à l’angle du rebord inférieur de la première côte et du rebord externe des muscles verticaux (ilio-costal et angulaire de l’omoplate), dans un creux, 4 TDD au-dessus et en dedans de Qu yuan (13IG), 2 TDD en arrière de Jian zhong shu (15IG), 1 large TDD au-dessus et en dehors de Fu fen (41V), 2 TDD en dehors de Bai lao (Tao dao 13VG) et un peu au-dessus de Da zhu (11V).

Pékin :

À 3 cun de l’apophyse épineuse de la première vertèbre dorsale (Tao dao 13VG), sur la verticale passant par le bord vertébral (interne) de l’omoplate.

Shanghai/Nguyen van Nghi :

À 3 cun en dehors de l’apophyse épineuse de la première vertèbre dorsale.

Duron-Borsarello :

Un peu au-dessous du niveau de D1-D2. Bord supérieur de l’omoplate, à 3,5 cun du dumai.

Dacheng :

Au rebord supérieur de l’omoplate, dans un creux, à 3 cun de la colonne vertébrale.

Sun Simiao :

Dans une dépression au-dessus du bord supérieur de l’omoplate, à 3 cun latéralement de la colonne vertébrale.

Jiayi jing :

III-13 : « les 28 points de l’épaule »
肩外,在肩胛上廉,去脊三寸陷者中。
« Le [point] Jian wai shu (14IG) se situe sur le bord supérieur de l’omoplate dans un creux à trois pouces de l’épine dorsale. »


> TECHNIQUES DE PUNCTURE

Chamfrault/Dacheng :

0,6 cun selon Tongren.

Pékin/Shanghai/Nguyen van Nghi :

Oblique, 0,5 à 1 cun.

Jiayi jing :

III-13 : « les 28 points de l’épaule »
刺入六分,灸三壯。
« On le puncture à 0,6 pouces de profondeur et on y fait trois cônes de moxa. »


> FONCTIONS

Soulié de Morant :

Agit sur intestin grêle,vessie, poumons, coeur, foie, nuque, épaule et bras postérieur.

Gérard Guillaume-Mach Chieu :

Dissipe le vent. Disperse le froid.
Vivifie les luo. Réchauffe les méridiens.

Jean Marc Kespi :

Ce point régit la sortie du tronc de l’énergie yang qui monte à la tête et au cou par les 15 SSYg/TR et 3 ZYgM/E. Il faut donc le puncturer quand le yang reste bloqué dans le tronc et ne gagne pas le cou ; il donne alors une symptomatologie de vide de yang au cou et à l’épaule avec "torticolis", "sensation de froid à la nuque" et névralgie cervicobrachiale se manifestant sur les méridiens shou et zu taiyang.

Paul Couderc :

Revue Française d'Acupuncture n° 80 – 1994
Jian wai shu (14IG) est l’injonction à prendre en charge l’extérieur, ce qui est autre, au niveau de l’épaule, fonction du shou taiyang dont le trouble se traduit par une sensation de carapace pesante au niveau cervico-scapulaire.


> SYMPTOMATOLOGIE

Signes généraux

Sun Simiao :

Remontée du souffle.

Ophtalmologie

Soulié de Morant :

Yeux : canthus externe ?

Pneumologie

Soulié de Morant :

Pleurite ?

Sun Simiao :

Hémoptysie.

Digestif

Sun Simiao :

Vomissements de sang.

Appareil locomoteur

Chamfrault :

Douleur de l’épaule et de l’omoplate. Bi de l’épaule avec sensation de froid glacé jusqu’au coude.

Soulié de Morant :

Cou et nuque : torticolis. Douleur ou froid.
Froid de la nuque au coude postérieur. Nuque, épaule postérieure, omoplate, dos (tous les muscles) : douleur, rhumatisme musculaire général (trapèze, grand dorsal, rhomboïde ; deltoïde, triceps, extenseurs de l’avant-bras sur le bras, muscles de l’omoplate).

Pékin :

Courbature des muscles scapulaires. Raideur douloureuse du cou et de la nuque.

Roustan :

Douleur de l’épaule ou lassitude de l’épaule (courbature).
Douleur du dos ou lassitude du dos (courbature).

Duron-Borsarello :

Névralgie et arthrite de l’épaule. Douleur du bras et de l’épaule quand on lève le bras.

Nguyen van Nghi :

Scapulalgie. Raideur de la nuque et du cou.

Dacheng :

Scapulo-brachialgie. Bi de l’épaule avec sensation de froid jusqu’au coude.

Sun Simiao :

Douleur de l’omoplate et froid allant jusqu’au cou.

Jean Marc Kespi :

Névralgie cervicobrachiale se manifestant sur les méridiens de shou et zu taiyang.


> SYMPTOMATOLOGIE DANS LES TEXTES

Lingshu :

LS 9 : « Fin et commencement » / Jiayi jing V-5: « La fin et le commencement dans l’articulation de l’acupuncture »
膺俞中膺,背俞中背,肩膊虛者,取之上。
« Les points de la région pectorale (膺輸 yingshu) s’atteignent à la poitrine (膺 ying), les points de la région dorsale (背輸beishu) s’atteignent au dos. Lorsque l’omoplate est vide, il faut la traiter en haut1. »
1. Ce texte est obscur et nous l’avons traduit littéralement. Les commentaires modernes du présent ouvrage et du texte correspondant dans le Lingshu paraphrasent la commentaire du Leijing dont voici la traduction : « les deux côtés surélevés de la poitrine s’appellent région pectorale (膺 ying). En général, lorsque l’omoplate (肩膊 jianbo) est faible et douloureuse par vide, il faut distinguer les maladies des méridiens yin et celles des méridiens yang. Les méridiensyin se situent dans la région pectorale ; c’est pourquoi, pour soigner les maladies yin, il faut traiter les points de la région pectorale (膺輸 yingshu) et on doit atteindre la poitrine (膺 ying). (Nous pensons que l’auteur emploie "atteindre" (中 zhong) au lieu de "puncturer" (刺 ci) afin d’expliquer les deux premières phrases du texte). Les méridiens yang se situent dans le dos ; c’est pourquoi, pour soigner les maladies yang, il faut traiter les points de la région dorsale (背輸 beishu) et on doit atteindre le dos. Les maladies qui se situent dans les méridiens de la main sont traitées par le haut. Le haut signifie main. Par exemple, les points Zhong fu (1P) et Yun men (2P) du tai yin de main et le point Tian chi (1MC) sont tous des points de la région pectorale. Les points Jian liao (14TR) et Tian liao (15TR) du shaoyang de main et les points Tian zong (11IG), Qu yuan (13IG) et Jian wai shu (14IG) du taiyang de main sont tous des points de la région dorsale (背輸beishu). Tous ces points traitent les douleurs par vide des omoplates ».

Jiayi jing :

X-5 : « Douleurs scapulaires et dorsales, douleur à la partie antérieure de l’épaule, au bras et [douleur] d’arrachement à l’épaule provenant de l’atteinte des taiyin, yangming, taiyang et shaoyang de main »
肩胛中痛而寒至肘,肩外主之。
« Les douleurs à l’intérieur de l’omoplate avec froid jusqu’au coude relèvent du [point] Jian wai shu (14IG). »


> OBSERVATIONS