Ombre milieu
PARTAGEONS LES POINTS
 
Ombre haut
Ombre bas
 














































 

> Résultats de la recherche

14Rn

Si man 滿



Noms secondaires

Sui fu


Sui zhong



> LOCALISATION

Chamfrault :

1 cun au-dessous de Zhong zhu (15Rn), 3 cun au-dessus du bord supérieur du pubis, à 1 cun de la médiane antérieure (1,5 cun pour Suwen, 0,5 cun pour d’autres auteurs) où se trouve le point Shi men (5VC). En partant de ce point et sur une même ligne horizontale, nous trouvons successivement, à 1 cun Si man (14Rn) et à 1 cun de celui-ci Da ju (27E).

Soulié de Morant :

Sur l’abdomen, à 2 TDD sous l’ombilic (3 TDD au-dessus du pubis), environ 2 TDD de chaque côté de la ligne médiane, à mi-largeur du grand droit de l’abdomen, dans un creux, 1 TDD au-dessus de Qi xue (13Rn), 1 TDD sous Zhong zhu (15Rn), 2 TDD en dedans de Da ju (27E), 2 TDD de chaque côté de Shi men (5VC).

Pékin :

3 cun au-dessus de Heng gu (12Rn) et à 0,5 cun de la ligne médiane, sur l’horizontale passant par le point Shi men (5VC).

Duron-Borsarello :

1 cun au-dessus du 13Rn, à environ 0,5 cun du 5VC.

Nguyen van Nghi :

2 cun au-dessous de l’ombilic et 0,5 cun en dehors de Shi men (5VC).

Dacheng :

1 cun en dehors de la ligne médiane (1,5 cun de la ligne médiane pour Tongren et ce jusqu’à 16Rn.

Sun Simiao :

De chaque côté et à 1,5 cun du point Dan tian (situé à 2 cun au-dessous de l’ombilic).

Jiayi jing :

III-20 : « Les vingt-deux points de l’abdomen qui descendent le long du chongmai à partir du point You men (21Rn), [situé] à un demi pouce de chaque côté du [point] Ju que (14VC), jusqu’au [point] Heng gu (11Rn) »
四滿,一名髓府,在中注下一寸。
« Le [point] Si man (14Rn), qui s’appelle aussi Sui fu, se situe un pouce au-dessous du [point] Zhong zhu (15Rn). »


> TECHNIQUES DE PUNCTURE

Chamfrault/Dacheng :

0,3 cun selon Tongren.

Pékin :

Perpendiculaire, 0,5 à 1 cun.

Shanghai :

Perpendiculaire, 1 à 1,5 cun.

Nguyen van Nghi :

Verticale, 1 à 2 cun.

Jiayi jing :

III-20 : « Les vingt-deux points de l’abdomen qui descendent le long du chongmai à partir du point You men (21Rn), [situé] à un demi pouce de chaque côté du [point] Ju que (14VC), jusqu’au [point] Heng gu (11Rn) »
刺入一寸,灸五壯。
« On le puncture à un pouce de profondeur et on y fait cinq cônes de moxa. »


> FONCTIONS

Chamfrault/Soulié de Morant/Duron-Borsarello/Nguyen van Nghi/Dacheng :

Réunion avec chongmai.

Soulié de Morant :

Agit sur reins, organes sexuels, gros intestin, cerveau, moelle épinière, oeil.

Duron-Borsarello :

Accumulation de l’énergie dans le bas-ventre.

Auteroche :

Tonifie le qi des reins. Régularise chongmai et renmai. Dégage la voie des eaux.
Métamère D11.

Gérard Guillaume-Mach Chieu :

Tonifie le qi des reins. Harmonise chongmai et renmai.
Régularise les voies de l’eau.

Suwen :

SW 61 : « Les points des eaux et des chaleurs »
帝曰:水俞五十七處者,是何主也?岐伯曰:腎俞五十七穴,積陰之所聚也,水所從出入也。尻上五行行五者,此腎俞。故水病下為胕腫、大腹,上為喘呼、不得臥者,標本俱病,故肺為喘呼,腎為水腫,肺為逆不得臥,分為相輸俱受者,水氣之所留也。伏菟上各二行,行五者,此腎之街也。三陰之所交結於腳也。踝上各一行,行六者,此腎脈之下行也,名曰太沖。凡五十七穴者,皆臟之陰絡,水之所客也。
« Huangdi : De quel domaine sont les 57 points de l’eau ? 
Qibo : Les 57 shu du rein sont les points de concentration du yin et auxquels obéissent les échanges liquides. Les shu du rein sont cinq rangées de cinq au-dessus du sacrum (1, 2, 4, 5, 6VG – 25, 27, 28, 29, 30V – 50, 51, 52, 53, 54V)1. La maladie d’eau se manifeste en bas par des oedèmes et un gros ventre, en haut par de la dyspnée. Si le décubitus est intolérable, c’est que l’atteinte porte à la fois sur les branches et sur le tronc. Le poumon fait la dyspnée, le rein fait les oedèmes, l’impossibilité de décubitus vient du reflux de qi dans le poumon. D’autres points se distinguent par leurs emplacements, mais ils concourent avec les précédents à la rétention du qi et de l’eau2. Il y a deux rangées de cinq au-dessus du "lapin embusqué" (face antérieure de la cuisse), ce sont les "rues" du rein (11, 12, 13, 14, 15Rn – 26, 27, 28, 29, 30E). Au croisement des trois vaisseaux yin au-dessus de la cheville, il y a une rangée de six points qui constitue le cours inférieur du vaisseau du rein (4, 6, 7, 8, 9, 10Rn) ; on le nomme le "grand carrefour" (taichong). Soit en tout 57 fosses qui sont les liaisons yin des viscères et où l’eau trouve asile ».
1. Note personnelle : Le commentaire de la traduction de NvN donne comme points des eaux sur dumai les 2, 3, 4, 5 et 6VG, 3VG venant donc remplacer 1VG. Cette position est parfaitement logique puisque la version de NvN donne « 5 rangées de 5 points au-dessus du coccyx », alors que celle de Husson ne l’est pas puisqu’il donne « 5 rangées de 5 points au-dessus du sacrum » et qu’en conséquence, 1VG et 2VG ne sauraient en faire partie.
2. NvN présente différemment cette proposition : « De ce fait, l’atteinte concomitante du poumon et du rein a pour conséquence une rétention d’eau et d’énergie ». Il propose également un commentaire de 
Zhang Jing Yue qui reste aussi obscur quant au rôle de ces points shu du rein : « L’eau a la possibilité d’activer la circulation des énergies et de répondre aux points shu pour déclencher la maladie. La maladie d’eau influe sur l’énergie et la maladie de l’énergie sur l’eau pour provoquer une rétention d’énergie et d’eau, responsable de la maladie ».

Jiayi jing :

III-20 : « Les vingt-deux points de l’abdomen qui descendent le long du chongmai à partir du point You men (21Rn), [situé] à un demi pouce de chaque côté du [point] Ju que (14VC), jusqu’au [point] Heng gu (11Rn) ».
衝脈、足少陰之會。
« [Point] de rencontre (會 hui) du chongmai et du shaoyin de pied. »

Jean Marc Kespi :

Ce point paraît gouverner les reins en tant que ministres chargés de la force créatrice. D’où sa symptomatologie : "orgueilleux, méprisant", "reins", "règles douloureuses par mauvais sang", "stérilité", "désirs sensuels, surtout chez les vierges" (pourquoi ? mais il ne faut pas négliger ces symptômes étranges qui, quand on les comprend, nous donnent d’importantes indications).


> SYMPTOMATOLOGIE

Signes généraux

Chamfrault :

Frilosité. Hernie.

Dacheng :

Maladie de l’entassement/rassemblement de l'énergie (jiju) avec hernies. Frilosité.

Auteroche :

Shanqi.

Psychisme

Soulié de Morant :

Orgueilleux. Méprisant.

Ophtalmologie

Chamfrault :

Inflammation et douleur des yeux débutant à l’angle interne.

Soulié de Morant :

Oeil même côté : atrophie de la pupille et atrophie du nerf optique ? Cataracte.

Dacheng :

Yeux rouges et douloureux.

Digestif

Chamfrault :

Mauvaise digestion. Selles abondantes. Diarrhée. Eau dans le gros intestin (gargouillement à la palpation des fosses iliaques). Douleurs ombilicales atroces. Impression que l’énergie court dans le ventre (petit cochon de lait).

Soulié de Morant :

Gros intestin : spasmes, douleurs. Occlusion intestinale. « Eau dans le gros intestin ? ». Douleurs sous l’ombilic.

Pékin/Nguyen van Nghi/Roustan :

Diarrhée.

Duron-Borsarello :

Affections intestinales. Accumulation de l’énergie dans le bas-ventre provoquant un durcissement de la paroi.

Dacheng :

Maladie du rassemblement de l’énergie des intestins. Hydrocolie. Forte douleur sous-ombilicale.

Sun Simiao :

Douleur abdominale interne et unilatérale. Oedème avec induration abdominale.

Auteroche :

Douleur du bas-ventre. Entérite. Dysenterie. Ascite.

Uro-néphrologie

Soulié de Morant :

Reins : néphrite aiguë, pyélite ?

Roustan :

Affection urétrale.

Auteroche :

Urines troubles et blanchâtres. Néphrite. Cystite.

Andrologie

Auteroche :

Spermatorrhée.

Gynécologie

Chamfrault :

Règles irrégulières. Douleur de règles due aux troubles du sang. Stérilité.

Soulié de Morant :

Désirs sensuels, surtout chez les vierges.
Organes sexuels sensibles. Spasmes douloureux de l’utérus pendant les règles, mauvais sang dans l'utérus ; règles insuffisantes, douleurs étranglantes ou règles arrêtées, contractions, douleur, « amas ».
Stérilité.

Pékin/Nguyen van Nghi :

Métrorragie.

Roustan :

Irrégularité des règles. Leucorrhée. Stérilité.

Duron-Borsarello :

Maladies de l’utérus.

Dacheng :

Règles irrégulières. Règles mal évacuées avec douleur pelvienne. Stérilité. Blocage du sang dans l'utérus.

Sun Simiao :

Hémorragie intra-utérine. Métrite et nausées avec col fermé et douleur.

Auteroche :

Règles irrégulières. Métrorragie.

Obstétrique

Pékin :

Coliques post-partum.

Nguyen van Nghi :

Douleur pelvienne du post-partum.


> SYMPTOMATOLOGIE DANS LES TEXTES

Jiayi jing :

- VIII-2 : « Les atteintes (收 shou) des méridiens et des luo par la maladie qui, en pénétrant dans les intestins, l’estomac et les cinq organes, provoquent [les amas] 伏梁 fuliang, 息賁 xiben, 肥氣 feiqi, 痞氣 piqi et 奔豚 bentun1 »
臍下積疝瘕,胞中有血,四滿主之。
« Les amas (積聚 jiju) sous l’ombilic avec la hernie jia (疝瘕 shanjia)2 et du sang dans l’utérus (胞中 baozhong) relèvent du [point] Si man (14Rn). »
1. Il s’agit des cinq amas : l’amas du coeur fuliang, l’amas du foie feiqi, l’amas de la rate piqi, l’amas du poumon xiben et l’amas du rein bentun.
2. La hernie jia désigne deux types d’atteinte. La première est causée par le vent pervers qui, tout en se transformant en chaleur, se transmet au réchauffeur inférieur et se noue avec l’humidité. Cette maladie se manifeste par de la chaleur et des douleurs du bas-ventre avec des sécrétions de mucus blanchâtre par l’urètre. Le deuxième type d’atteinte est causé par le vent et le froid qui provoquent l’entassement du souffle et du sang dans l’abdomen. Cette maladie se manifeste par des ballonnements abdominaux qui se déplacent sous la pression et des douleurs abdominales qui irradient jusqu’aux lombes et au dos.


- VIII-4 : « L’hydropisie, le gonflement de la peau, les ballonnements abdominaux, les tuméfactions intestinales et les tumeurs pelviennes »
振寒大腹石水,四滿主之。
« Les tremblements dus au froid, le gros ventre et l’hydropisie de pierre (石水 shishui) relèvent du [point] Si man (14Rn). »

- XI-5 : « Diarrhées liquides et dysenteries provoquées par les maladies des tai yin et jueyin de pied »
泄切痛,四滿主之。
« Douleurs péri-ombilicales, [reflux du souffle qui] heurte le coeur, genoux froids et diarrhée relèvent du [point] Si man (14Rn). »


> OBSERVATIONS