Ombre milieu
PARTAGEONS LES POINTS
 
Ombre haut
Ombre bas
 














































 

> Résultats de la recherche

20Rn

Tong gu



Noms secondaires

Fu tong gu



> LOCALISATION

Chamfrault :

1 cun au-dessous de You men (21Rn), à 1,5 cun de la ligne médiane antérieure (à 0,5 cun pour Suwen) où se trouve le point Shang wan (13VC). En partant de ce point, sur une même ligne horizontale, nous trouvons successivement, à 1,5 cun le point Tong gu (20Rn) et à 1,5 cun plus loin le point Cheng man (20E).

Soulié de Morant :

Région épigastrique, 1 large TDD sous le rebord inférieur du sternum (sans appendice xiphoïde), 1 TDD en dedans et au-dessus de l’union de la 8ème sur la 7ème côte, 1 TDD de chaque côté de la ligne médiane, à mi-largeur du grand droit de l’abdomen, dans un creux, 2 TDD au-dessus de Yin du (19Rn), 1 TDD sous You men (21Rn), 1 TDD au-dessus et de chaque côté de Ju que (14VC), 1 TDD en dedans et au-dessus de Liang men (21E), 2 TDD en dedans de Cheng man (20E).

Pékin/Shanghai/Nguyen van Nghi :

5 cun au-dessus de Huang shu (16Rn), à 0,5 cun de la ligne médiane sur l’horizontale passant par le point Shang wan (13VC).

Duron-Borsarello :

À 1 cun de 19Rn et 0,5 cun de 13VC.

Dacheng :

1 cun au-dessous de You men (21Rn) et 1,5 cun en dehors de la ligne médiane (selon Tongren le trajet reliant le point You men (21Rn) au point Shang qu (17Rn) se trouve à 0,5 cun en dehors de la ligne médiane. Mais d’après Suwen zhu, il est à 1 cun).

Sun Simiao :

1 cun au-dessous du point You men (21Rn).

Jiayi jing :

III-20 : « Les vingt-deux points de l’abdomen qui descendent le long du chongmai à partir du point You men (21Rn), [situé] à un demi pouce de chaque côté du [point] Ju que (14VC), jusqu’au [point] Heng gu (11Rn) »
通谷,在幽門下一寸陷者中。
« Le [point] Tong gu (20Rn) se situe dans un creux à un pouce au-dessous du [point] You men (21Rn). »


> TECHNIQUES DE PUNCTURE

Chamfrault/Dacheng :

0,5 cun selon Tongren.

Pékin :

Perpendiculaire, 0,5 à 1 cun.

Shanghai :

Perpendiculaire, 1 à 1,5 cun.

Nguyen van Nghi :

Verticale, 1 à 2 cun.

Jiayi jing :

III-20 : « Les vingt-deux points de l’abdomen qui descendent le long du chongmai à partir du point You men (21Rn), [situé] à un demi pouce de chaque côté du [point] Ju que (14VC), jusqu’au [point] Heng gu (11Rn) »
刺入五分(氣府論註云刺入一寸),灸五壯。
« On le puncture à 0,5 pouce de profondeur et on y fait cinq cônes de moxa. » [Le commentaire de la "Discussion sur les demeures du souffle" dit : on le puncture à un pouce de profondeur].


> FONCTIONS

Chamfrault/Soulié de Morant/Duron-Borsarello/Auteroche/Nguyen van Nghi/Dacheng :

Réunion avec chongmai.

Soulié de Morant :

Agit sur estomac, thorax, tête et cou, rein, poumon, gorge, langue, nez, coeur, oeil, diaphragme, gros intestin, psychisme.

Auteroche :

Tonifie la rate et harmonise l’estomac.
Élargit la poitrine, régularise le qi.

Gérard Guillaume-Mach Chieu :

Tonifie la rate, harmonise l’estomac.
Élargit le thorax. Harmonise le qi.

Jiayi jing :

III-20 : « Les vingt-deux points de l’abdomen qui descendent le long du chongmai à partir du point You men (21Rn), [situé] à un demi pouce de chaque côté du [point] Ju que (14VC), jusqu’au [point] Heng gu (11Rn) »
衝脈足少陰之會。
« [Point] de rencontre (會 hui) du chongmai et du shaoyin de pied. »

Jean Marc Kespi :

Les idéogrammes évoquent une communication entre deux montagnes, par une vallée, et donc plutôt un rôle de passage entre la zone sus-ombilicale et le thorax qu’une fonction centrale.
Ce point favoriserait donc, dans une dialectique qualitative, le passage de l’énergie yin épigastrique venant du pelvis vers le thorax. Ceci explique sa symptomatologie :

- Plénitude de yin épigastrique : "vomissements faciles ; estomac distendu, les liquides demeurent ; les aliments ne sont pas digérés" (car c’est ajouter du yin au yin) ; "bâillements fréquents" ; "refoulement psychique" (car la nutrition est aussi affective et intellectuelle).
- Avec au-dessus, par vide de yin : "étourdi, émotivité, esprit tremblant, difficulté de parler, maladie des yeux qui commence par le coin interne" et "plénitude de la poitrine" (parce que le yang thoracique ne peut descendre).


> SYMPTOMATOLOGIE

Signes généraux

Chamfrault :

Céphalée par affection oculaire.
Bâillements.

Duron-Borsarello :

Bâillements.

Sun Simiao :

Céphalée. Chaud et froid. Sudation sans crainte du froid.
Noeud et accumulation de souffle. Engorgement et malaise.

Auteroche :

Malaria.

Psychisme

Chamfrault :

Très étourdi.

Soulié de Morant :

Émotivité, esprit tremblant. Refoulement ; idées fausses.

Dacheng :

Distraction. Affolement.

Sun Simiao :

Démence avec écume. Frayeur et gorge serrée. Palpitations et démence.

Neurologie

Chamfrault :

Déviation de la bouche. Brusquement muet.

Soulié de Morant :

Paralysie des muscles hyoïdiens. Mutité ; ne peut parler. Flaccidité du risorius. Déviation de la bouche.

Roustan :

Épilepsie.

Duron-Borsarello :

Paralysie du diaphragme. Déviation de la bouche (paralysie faciale).

Dacheng :

Déviation de la bouche. Aphonie brutale.

Sun Simiao :

Épilepsie due au vent.

Ophtalmologie

Chamfrault :

Inflammation et douleur des yeux débutant à l’angle interne.

Soulié de Morant :

Oeil même côté : vue brouillée et maux de tête. Congestion oculaire.

Duron-Borsarello :

Maladie des yeux qui commencent par le coin interne. Affaiblissement de la vue.

Dacheng :

Inflammation et douleur des yeux débutant à l’angle interne. Conjonctivite aiguë.

Sun Simiao :

Amblyopie importante. Fragilité de l’oeil au vent et au froid.

Auteroche :

Yeux rouges et douloureux.

ORL

Soulié de Morant :

Coryza avec écoulement nasal clair et abondant ; coryza chronique ?

Pneumologie

Chamfrault/Soulié de Morant :

Plénitude de la poitrine.

Roustan :

Névralgie intercostale.

Duron-Borsarello :

Affections pulmonaires.

Dacheng :

Entassement énergétique avec stockage de l’humidité et plénitude thoracique.

Sun Simiao :

Engorgement thoracique.

Auteroche :

Sensation de plénitude de la poitrine. Toux et dyspnée. Douleur de la poitrine et des côtés.

Cardiovasculaire

Soulié de Morant :

Coeur : plénitude de la poitrine. Angine de poitrine ?

Auteroche/Roustan :

Palpitations.

Sun Simiao :

Cardialgie. Palpitations et démence.

Digestif

Chamfrault :

Vomissements. Rend tout ce qu’il mange. Liquide de stase dans l’estomac. Mauvaise digestion. Ne digère pas ce qu’il mange. Diarrhée.

Soulié de Morant :

Estomac : vomissements faciles ; en voiture, mal de mer, avion. Vomissements de grossesse. Estomac distendu, les liquides demeurent, les aliments ne sont pas digérés. Gastrite chronique.
Bâillements.

Pékin :

Vomissements. Diarrhée. Distension et douleur abdominale.

Roustan :

Vomissements. Diarrhée.

Duron-Borsarello :

Gastrite. Vomissements. Indigestion. Bâillements.

Nguyen van Nghi :

Nausées et vomissements. Diarrhée. Ballonnement abdominal douloureux.

Dacheng :

Vomissements après les repas. Dyspepsie. Nausées.

Sun Simiao :

Indigestion. Nausées. Stagnation des boissons.

Auteroche :

Douleur abdominale. Abdomen enflé. Vomissements. Vide de Rate et Estomac.

Obstétrique

Soulié de Morant :

Vomissements de grossesse.

Appareil locomoteur

Soulié de Morant :

Nuque : raideur.

Roustan :

Contracture cervicale.

Sun Simiao :

Torticolis : sensation de nuque arrachée empêchant de tourner la tête à droite et à gauche .

Auteroche :

Douleur de la poitrine et des côtés.

Autres

Sun Simiao :

Concrétions solides.


> SYMPTOMATOLOGIE DANS LES TEXTES

Jiayi jing :

XI-2 : « Folie furieuse et épilepsie provoquées par un jue yang et une grande frayeur »
癲疾嘔沫,神庭及兌端、承漿主之。其不嘔沫,本神及百會、後頂、玉枕、天衝、大杼、曲骨、尺澤、陽溪、外丘、當上脘傍五分,通谷、金門、承筋、合陽主之,委中下二寸為合陽。
« L’épilepsie (癲疾 dianji) avec vomissements d’écume relèvent des [points] Shen ting (24VG), Dui duan (27VG), Cheng jiang (24VC). L'épilepsie sans vomissements d'écume relève des [points] Ben shen (13VB), Bai hui (20VG), Hou ding (19VG), Yu zhen (9V), Tian chong (9VB), Da zhu (11V), Qu gu (2VC), Chi ze (5P), Yang xi (5GI), Wai qiu (36VB), Tong gu (20Rn) qui se situe à 0,5 cun à côté du [point] Shang wan (13VC), Jin men (63V), Cheng jin (56V) et He yang 55V). »

- XII-2 : « Aphonie et perte [complète] de la voix provoquées par la localisation du souffle froid dans l’épiglotte (厭 yan) »
食飲善嘔,不能言,通谷主之。
« Les vomissements fréquents après avoir mangé et la perte [complète] de la voix relèvent du [point] Tong gu (20Rn). »

- XII-6 : « Maladies de la bouche et des dents provoquées par l’atteinte des méridiens (脈 mai) yangming de main et de pied »
舌下腫,難言,舌縱,戾不端,通谷主之。
« L’enflure de la langue avec difficulté pour parler, le relâchement de la langue et la salivation relèvent du [point] Tong gu (20Rn). »


> OBSERVATIONS