Ombre milieu
PARTAGEONS LES POINTS
 
Ombre haut
Ombre bas
 














































 

> Résultats de la recherche

18VB

Cheng ling




> LOCALISATION

Chamfrault :

1,5 cun au-delà de Zheng ying (17VB), donc à 4 cun de la racine frontale des cheveux, sur une courbe passant par le milieu de la prunelle.

Soulié de Morant :

Région supéro-externe de la tête, 4 TDD de chaque côté de la ligne médiane, 2 TDD serrés en avant de la suture verticale occipito-pariétale, au rebord supérieur d’un relief horizontal, 2 TDD en arrière de Zheng ying (17VB), 1 TDD en avant et un peu au-dessus de Tian chong (9VB), 2 TDD sous Tong tian (7V), 2 TDD au-dessus de Shuai gu (8VB).

Pékin/Shanghai/Nguyen van Nghi/Dacheng/Sun Simiao :

1,5 cun en arrière de Zheng ying (17VB).

Duron-Borsarello :

1,5 cun en avant (?) de Zheng ying (17VB).

Jiayi jing :

III-4 : « Les dix points [situés] sur la ligne droite au-dessus de l’oeil en partant de 0,5 pouce à l’intérieur du bord du cuir chevelu et en allant en arrière jusqu’au [point] Nao kong (19VB) »
承靈,在正營後一寸五分。
« Le [point] Cheng ling (18VB) se situe à 1,5 pouce en arrière du [point] Zheng ying (17VB). »


> TECHNIQUES DE PUNCTURE

Chamfrault :

Piqûre interdite. Moxas trois fois.

Pékin/Nguyen van Nghi :

Oblique, 0,5 à 0,8 cun.

Shanghai :

Oblique, 0,5 à 1 cun.

Duron-Borsarello :

Uniquement des moxas, pas de piqûre.

Dacheng :

Cautériser avec trois cônes d’armoise. Interdit à la puncture.

Jiayi jing :

III-4 : « Les dix points [situés] sur la ligne droite au-dessus de l’oeil en partant de 0,5 pouce à l’intérieur du bord du cuir chevelu et en allant en arrière jusqu’au [point] Nao kong (19VB) »
刺入三分,灸五壯。
« On le puncture à 0,3 pouce de profondeur. On y fait cinq cônes de moxa. »


> FONCTIONS

Chamfrault/Soulié de Morant/Duron-Borsarello/Nguyen van Nghi/Dacheng :

Point de réunion avec yangwei mai.

Soulié de Morant :

Agit sur vésicule biliaire, coeur, tous les yang, nez, front, partie postérieure de l’épaule.

Gérard Guillaume-Mach Chieu :

Draine la vésicule biliaire. Dégage le poumon.
Ouvre les orifices. Élimine la chaleur. 

Jiayi jing :

III-4 : « Les dix points [situés] sur la ligne droite au-dessus de l’oeil en partant de 0,5 pouce à l’intérieur du bord du cuir chevelu et en allant en arrière jusqu’au [point] Nao kong (19VB) »
足少陽、陽維之會。
« [Point] de rencontre du shaoyang de pied et du yangwei mai. »

Jean Marc Kespi :

Répond au fait d’assumer, de prendre en charge sa vie spirituelle. Sa seule puncture ne permet pas que quelqu’un assume sa vie spirituelle, à moins, peut-être, qu’il ne soit près à le faire ; mais elle peut compenser les désordres provoqués par une non prise en charge de sa spiritualité, encore que l’on puisse se demander si l’on doit effacer ces symptômes qui sont en fait des signaux d’alarme.

Catherine Despeux :

Les points ling 靈 doivent être "travaillés de l’intérieur, par et en nous-mêmes.


> SYMPTOMATOLOGIE

Signes généraux

Chamfrault :

Crainte du vent et du froid.
Feng dans le cerveau. Céphalée.

Soulié de Morant :

Céphalée interne opposée (cf encéphalite).

Pékin :

Maux de tête.

Roustan :

Céphalée. Grippe.

Nguyen van Nghi :

Céphalée.

Dacheng :

Céphalée rebelle. Crainte du vent et du froid.

Neurologie

Chamfrault :

Feng dans le cerveau.

Soulié de Morant :

Encéphalite : céphalée interne opposée.

Ophtalmologie

Roustan :

Affections des yeux.

ORL

Chamfrault/Pékin/Nguyen van Nghi/Sun Simiao/Roustan :

Épistaxis. Obstruction nasale.

Soulié de Morant :

Coryza. Nez bouché. Saignement de nez.

Duron-Borsarello :

Feng dans les voies respiratoires.

Dacheng :

Épistaxis.

Sun Simiao :

Sifflement de l’air dans les cavités nasales.

Pneumologie

Chamfrault :

Dyspnée.

Soulié de Morant :

Asthme nasal (?) ; respiration contractée.

Roustan :

Grippe ; bronchite.

Duron-Borsarello :

Feng dans la poitrine et dans les voies respiratoires.

Dacheng :

Suffocation; oppression thoracique.


> SYMPTOMATOLOGIE DANS LES TEXTES

Jiayi jing :

VII-1 (2) : « Atteintes par le froid et maladies fébriles produites par l’affection des six méridiens » / SW 61 : « Les points des eaux et des chaleurs » / LS 23 : « Maladies fébriles »
Selon Lingshu, « ce que l’on appelle les 59 punctures [sont] : sur les côtés interne et externe des deux mains, il y en a trois de chaque [côté], soit [douze] points en tout [c’est à dire Shao shang (11P), Zhong chong (9MC), Shao chong (9C) du côté interne et Shao ze (1IG), Guan chong (1TR), Chang yang (1GI) du côté externe]. Aux intervalles des cinq doigts1, il y en a un à chaque [intervalle], soit huit points en tout [c’est à dire Hou xi (3IG), Zhong zhu (3TR), San jian (3GI), Shao fu (8C)] ; il en est de même aux pieds [c’est à dire Shu gu (65V), Zu lin qi (41VB), Xian gu (43E), Tai bai (3Rt)]. [Au-dessus du front], à 1 pouce à l’intérieur des cheveux, il y en a trois de chaque [côté], soit six [points] en tout [c’est à dire Wu shu (5V), Cheng guan (6V), Tong tian (7V)]. Plus loin, à trois pouces à l’intérieur des cheveux, il y en a cinq de [chaque] côté, soit dix [points] en tout [c’est à dire Lin qi (15VB), Mu chuang (16VB), Zheng ying (17VB), Cheng ling (18VB), Nao kong (19VB)]. En avant et en arrière de l’oreille, au-dessous de la bouche, il y en a un à chaque endroit qui, avec celui du milieu de la nuque, en fait six en tout [c’est à dire Ting hui (2VB), Wan gu (12VB), Cheng jiang (24VC), Ya men (15VG)]. Il y en a un au vertex [c’est à dire Bai hui (20VG)], un au [point] Xin hui (22VG), un à chaque bord des cheveux [selon Leijing, il s’agit de deux points : l’un au bord des cheveux en avant, c’est à dire Shen ting (24VG) et l’autre en arrière, c’est à dire Feng fu (16VG)], un au point Lian quan (23VC), deux au point Feng chi (20VB) et deux aux [points] Tian zhu (10V) ».

« Le Suwen dit : " Les 59 [points] sont les suivants : cinq points sur [chacune des] cinq lignes de la tête2 pour disperser par le haut le reflux de la chaleur de tous les yang. [Les points] Da zhui (14VG), Ying shu (1P), Que pen (12E), Bei shu (12V)* servent tous les huit à disperser la chaleur du thorax. [Les points] Qi chong (30E), San li (36E), Ju xu shang lian (37E) et Ju xu xia lian (39E) servent tous les huit à disperser la chaleur de l’estomac. [Les points] Yun men (2P), Yu gu (15GI), Wei zhong (40V) et Sui kong (11Rn)** servent tous les huit à disperser la chaleur des quatre membres. Les cinq [points] situés des deux côtés des points shu [du dos] des cinq organes [Po hu (42V), Shen tang (44V), Hun men (47V), Yi shu (49V) et Zhi shi (52V)] servent tous les dix à disperser la chaleur des cinq organes. Ces 59 [points] sont à gauche et à droite [des points importants pour guérir les maladies] fébriles." »
1. Selon le Leijing, il s’agit des points situés en arrière des articulations métacarpo-phalangiennes.
2. Le 
Leijing précise : « les cinq lignes de la tête indiquent les cinq trajets des méridiens, le dumai, les deux taiyang de pied et les deux shaoyang de pied. Les cinq points sont respectivement : Shang xing (23VG), Xin hui (22VG), Xian ding (21VG), Bai hui (20VG) et Hou ding (19VG) ; Wu chu (5V), Cheng guan (6V), Tong tian (7V), Luo que (8V) et Yu zhen (9V) ; Lin qi (15VB), Mu chuang (16VB), Zheng ying (17VB), Cheng ling (18VB) et Nao kong (19VB) ; soit 25 points en tout. »
* 背輸 
Bei shu est un nom secondaire des points 11V, 12V et 15V. Il s’agit ici du 12V.
** 髓空 
Sui kong est un nom secondaire des points 11Rn et 2VG.

- VII-1 (2) : « Atteintes par le froid et maladies fébriles produites par l’affection des six méridiens »
腦風頭痛,惡見風寒,鼽衄鼻窒,喘息不通,承靈主之。
« Le vent du cerveau avec céphalées, crainte du vent et du froid, rhinorrhée, épistaxis, obstruction nasale et dyspnée relève du [point] Cheng ling (18VB). »


> OBSERVATIONS