Ombre milieu
PARTAGEONS LES POINTS
 
Ombre haut
Ombre bas
 














































 

> Résultats de la recherche

43VB

Xia xi 谿



Noms secondaires

Jia xi 谿 ou 谿


(d'après Zhong guo zhen jiu xue tu jie ci dian)

Xia xi


(d'après Lingshu)

> LOCALISATION

Chamfrault :

Au niveau du point de réunion des 4ème et 5ème orteils, dans l’espace interdigital en avant de l’articulation métatarso-phalangienne du 4ème orteil.

Soulié de Morant :

Face dorsale du pied , juste en arrière de l’articulation métatarso-phalangienne des 4ème et 5ème orteils, à l’angle externe de la tête et du corps du 4ème métatarsien, entre os et artère, veine, nerf, dans un creux, 1 cun en avant de Di wu hui (42VB).

Pékin :

Entre les 4ème et 5ème orteils, à 0,5 cun en arrière de la commissure.

Shanghai :

0,5 cun en arrière de la commissure, entre les 4ème et 5ème orteils.

Duron-Borsarello :

À la base de la phalange du 4ème orteil, dans l’intervalle du 4ème et du 5ème orteil. Se localise en fléchissant les orteils.

Nguyen van Nghi :

À l’intersection des 4ème et 5ème orteils.

Dacheng :

Entre 2 os, dans une dépression devant l’articulation phalangienne du 2ème orteil en partant du petit orteil.

Sun Simiao :

Entre le 4ème et 5ème orteil, en avant de l’articulation métatarso-phalangienne.

Lingshu :

LS 2 : « Les points shu des quatre membres »
俠溪,足小趾次趾之間也
« [Le point] Xia xi (43VB) [se situe] entre le petit orteil et le quatrième orteil. »

Jiayi jing :

III-34 : « Les 28 poins du shaoyang de pied »
俠溪者在足小指次指二歧骨間,本節前陷者中
« Le [point] Xia xi (43VB) se situe à la bifurcation des os des 4ème et 5ème orteils, dans un creux en avant de l’articulation métatarso-phalangienne. »


> TECHNIQUES DE PUNCTURE

Chamfrault/Dacheng :

0,3 cun pour Suwen pendant 3 respirations.

Pékin/Shanghai :

Perpendiculaire, 0,3 à 0,5 cun.

Jiayi jing :

- III-34 : « Les 28 points du shaoyang de pied »
刺入三分,留三呼,灸三壯。
« On le puncture à 0,3 pouce de profondeur et on laisse l’aiguille pendant trois expirations. On y fait trois cônes de moxa. »

VIII-1 (1) : « La transmission des maladies dans les cinq organes et les accès de frissons et de fièvre » / SW60 : « Discussion sur les creux osseux »
灸寒熱之法先取項大椎以年為壯數,次灸撅骨以年為壯數,視背陷者灸之,舉臂肩上陷者灸之,兩季脅之間灸之,外踝上骨之端灸之,足小指、次指之間灸之, 上陷脈灸之,外踝後灸之,缺盆骨上切之堅動如筋者灸之,膺中陷骨間灸之,掌束骨下灸之,臍下關元三寸灸之,毛際動脈灸之,臍下二寸分間灸之,足陽明跗上動脈灸之,上一灸之,取犬所嚙處灸之,即以犬傷病法三炷灸之,凡當灸二十九處。
« La méthode de la moxibustion dans les frissons et la fièvre [est la suivante] : d’abord, on traite le [point] Da zhui (14VG) à la nuque, avec le nombre de cônes en fonction de l’âge ; ensuite, on fait des moxas au coccyx (橛骨 juegu)1 avec un nombre de cônes en fonction de l’âge ; on observe les points shu du dos (背俞 beishu) qui sont affaissés et on leur fait des moxas2 ; on lève le bras pour faire [apparaître] un creux sur l’épaule et on y fait des moxas [Jian yu (15GI) selon Leijing et les autres commentaires] ; on fait des moxas entre les deux côtes flottantes [Jing men (25VB) selon Leijing]* ; on fait des moxas à l’extrémité de la partie inférieure du péroné, au-dessus de la malléole externe [Yang fu (38VB) selon Leijing] ; on fait des moxas entre le 4ème et le 5ème orteil [Xia xi (43VB) selon Leijing] ; on fait des moxas sur le vaisseau affaissé au-dessous du mollet [Cheng shan (57V) selon Leijing]** ; on fait des moxas en arrière de la malléole externe [Kun lun (60V) selon Leijing] ; on palpe au-dessus de la clavicule, [il y a quelque chose de] dur qui bouge comme un tendon et on y fait des moxas [selon les commentaires anciens, il ne s’agit pas d’un point d’acupuncture mais d’un amas qu’il faut moxibuster là où il se trouve] ; on fait des moxas dans le creux entre les os au milieu de la poitrine [Tian tu (22VC) selon Leijing] ; on fait des moxas sous l’os du carpe au-dessus de la paume de la main [Yang chi (4TR) selon Leijing et Wang Bing ; Da ling (7MC) selon Suwen zhijie ; Yin xi (6C) selon Wu Kun] ; on fait des moxas au [point] Guan yuan (4VC) à trois distances au-dessous du nombril ; on fait des moxas sur l’artère (動脈 dongmai) à la frontière supérieure des poils du pubis [Qi chong (30E) selon Leijing] ; on fait des moxas à l’interstice [situé] à deux distances au-dessous du genou [San li (36E) selon Leijing] ; on fait des moxas [au point du] yangming de pied situé sur l’artère [située] sur le dessus du pied [Chong yang (42E) selon Leijing] ; on fait des moxas au vertex [Bai hui (20VG) selon Leijing] ; on traite par la moxibustion à l’endroit des morsures de chien avec trois cônes selon la méthode de moxibustion des maladies [causées par] les morsures de chien. Au total, il y a 29 localisations auxquelles il convient de faire de la moxibustion3. »
1. Jue gu désigne le coccyx. C’est là où se situe le point Wei lü, autre nom de Chang qiang (1VG).
2. Selon 
Leijing, « Les [points] shu du dos sont tous des points du méridien taiyang de pied. Les endroits affaissés sont ceux où le souffle du méridien est insuffisant, c’est pourquoi il faut faire des moxas ».
3. Selon 
Leijing, on ne compte pas les morsures de chien qui n’ont pas de localisation précise.
* Dans la traduction de NvN, il s’agirait du point Qi men (14F).
** Dans la traduction de Husson, il s’agirait du point Cheng jin (56V).


> FONCTIONS

Chamfrault :

Point rong (榮) et de tonification du méridien de ZSYg.

Soulié de Morant :

Tonifieur de vésicule biliaire.
Agit sur vésicule biliaire, poitrine, coeur et organes sexuels, yeux et oreilles, psychisme.

Pékin/Shanghai/Duron-Borsarello :

Point rong (榮) du méridien de ZSYg/VB.

Nguyen van Nghi :

Point rong (榮) du méridien correspondant au mouvement « eau-rein ».
Point de tonification en cas de vide de l’énergie de la vésicule biliaire.

Dacheng :

Disperser en cas de plénitude la vésicule biliaire.

Gérard Guillaume-Mach Chieu :

Élimine la chaleur, calme le vent.
Élimine les oedèmes. Calme les douleurs.

Lingshu :

LS 2 : « Les points shu des quatre membres »
溜於俠溪 [] 為滎
« [Le souffle de la vésicule biliaire] s’écoule vers le [point] Xia xi (43VB) […] c’est le [point] ying. »

Jiayi jing :

III-34 : « Les 28 points du shaoyang de pied »
俠溪者,水也 [] 足少陽脈之所溜也,為滎。
« Le point Xia xi (43VB) c’est l’eau […] Là s’écoule le méridien shaoyang de pied, c’est le [point] ying. »


> SYMPTOMATOLOGIE

Signes généraux

Chamfrault :

Coup de froid. Fièvre sans sueurs
Éblouissements.

Soulié de Morant :

Insomnie par appréhension, souci, insécurité.
Douleurs erratiques de tout le corps.

Pékin :

Maux de tête. Vertiges.

Roustan :

Migraine.

Duron-Borsarello :

Fièvre prolongée par le feng.

Nguyen van Nghi :

Céphalée. Vertige.

Dacheng :

Frilosité. Maladie évolutive du froid. Absence de sueurs en cas de maladie fébrile. Vertiges.
Douleurs erratiques de tout le corps.
Vide de la vésicule biliaire.

Sun Simiao :

Fièvre intermittente avec insuffisance du souffle.

Psychisme

Soulié de Morant :

Insomnie par appréhension, souci, insécurité.
Tout effort, toute tâche semble trop difficile ; les remet toujours à plus tard, quand on aura le courage (les audacieux sont appelés les grandes vésicules). Manque d’audace. Déteste voir des personnes inconnues.
Rêves d’inconfort, de situations gênantes, d’être insuffisamment habillé en public, d’humiliations, d’impolitesses.

Jean Marc Eyssalet :

Acupuncture et Moxibustion 2009, 8 (4), p 226
Indécision s’accompagnant d’un vide de rein avec troubles auditifs, insuffisance vésiculaire et difficulté à s’exprimer : 6VB + 43VB

Neurologie

Soulié de Morant :

Flaccidité des membres inférieurs ou contracture des membres inférieurs ?

Duron-Borsarello :

Paralysie des membres inférieurs.

Dacheng :

Trismus.

Sun Simiao :

Nystagmus vertical.

Ophtalmologie

Chamfrault/Dacheng :

Rougeur du canthus externe.

Soulié de Morant :

Oeil opposé : ne voit pas nettement, défaut d'accommodation. Rougeur du canthus externe. Spasme de l’artère oculaire.

Duron-Borsarello :

Inflammation des yeux.

Sun Simiao :

Douleur et rougeur du canthus externe. Larmoiements dus à une inversion du souffle par le Froid. Prurit oculaire. Tension des attaches de globes oculaires. Nystagmus vertical.

ORL

Chamfrault/Pékin/Duron-Borsarello/Nguyen van Nghi/Dacheng :

Surdité.

Soulié de Morant :

Démangeaisons de l'oreille (opposée), bourdonnements.

Roustan :

Bourdonnements d’oreille.

Sun Simiao :

Bourdonnements d’oreille entraînant une surdité.

Stomatologie

Chamfrault :

Menton et joues enflés.

Soulié de Morant :

Maxillaire et dessous de menton opposés : douleur ou transpiration.

Dacheng :

Enflure des joues.

Sun Simiao :

Douleur des joues. Douleur des maxillaires avec diminution de l’audition.

Dermatologie

Dacheng :

Dermatose du cuir chevelu.

Sun Simiao :

Adénite axillaire. Bubon en forme de bivalve « couteau ».

Pneumologie

Chamfrault :

Plénitude de la poitrine dans la pleurésie. Douleur de la poitrine empêchant de se tourner sans localisation de la douleur.

Soulié de Morant :

Poitrine et côté opposés : douleur de la poitrine. Névralgie intercostale. Ou froid des poumons. Ou douleur de la région antérieure de la poitrine et du coeur, ne peut se tourner.

Pékin :

Point de côté. Névralgie intercostale.

Roustan :

Névralgie intercostale.

Duron-Borsarello :

Toux.

Nguyen van Nghi :

Douleur thoracique. Névralgie intercostale.

Dacheng :

Sensation de gonflement de la poitrine. Douleur thoracique.

Sun Simiao :

Engorgement de la région thoraco-costale et claviculaire. Froid dans la poitrine, comme s’il y avait du vent.

Cardiovasculaire

Soulié de Morant :

Douleur au coeur et à la poitrine, ne peut se tourner.

Roustan :

HTA.

Digestif

Soulié de Morant :

Tonifieur de vésicule biliaire. Vésicule ne fonctionnant pas, soit gonflée et ne se vidant pas, soit contractée et peu perceptible par faiblesse (souvent par excès d’intestin grêle) jusqu’à fièvre de vésicule biliaire.

Sun Simiao :

Induration et douleur du bas-ventre.

Uro-néphrologie

Soulié de Morant :

Vessie : rétention d'urine spasmodique, bas-ventre dur et enflé.

Andrologie

Soulié de Morant :

Orchite.

Gynécologie

Sun Simiao :

Aménorrhée.
Induration et douleur du bas-ventre.

Sénologie

Soulié de Morant :

Gonflement des seins (opposé). Inflammation des glandes mammaires. Seins durs. Ulcération du sein.

Duron-Borsarello :

Douleur du sein.

Sun Simiao :

Gonflement, abcès, ulcération du sein.

Appareil locomoteur

Soulié de Morant :

Douleurs piquantes de l'épaule postérieure (même côté).
Douleur, flaccidité, ou contracture du membre inférieur.
4ème et 5ème orteils : rhumatisme (arthrite métatarso-phalangienne).

Sun Simiao :

Douleur latérale du genou.


> SYMPTOMATOLOGIE DANS LES TEXTES

Suwen :

- SW 32 : « De l’acupuncture des chaleurs »
諸治熱病,以飲之寒水乃刺之,必寒應之,居止寒處,身寒而止也 [] 熱病先眩冒而熱,胸脅滿,刺足少陰少陽。
« Toutes les maladies chaudes se traitent par les boissons fraîches et l’acupuncture. On habille de vêtements frais le malade que l’on fait reposer dans un endroit frais. Dès que le corps est rafraîchi, on cesse les piqûres […] Si la maladie est précédée de vertiges, brûlures gastriques, réplétion thoracique, on pique les shaoyin et shaoyang de pied1. »
1- Il s'agit des points Yong quan (1Rn) et Ran gu (2Rn), Qiao yin (44VB) et Xia xi (43VB).

- SW 36 : « De l’acupuncture dans les malarias »
足少陽之瘧,令人身體解肌,寒不甚,熱不甚,惡見人,見人心惕惕然,熱多汗出甚,刺足少陽。
« La malaria du shaoyang de la jambe cause une maladie incohérente (jie yi) sans grand froid ni grande chaleur, avec misanthropie. Si, durant l’accès chaud, il y a des sueurs abondantes, c’est grave. On pique (Xia xi 43VB) rong du vaisseau de la vésicule biliaire. »

Lingshu :

LS 34 : « Cinq perturbations » / Jiayi jing VI-4 : « Importante discussion sur la conformité1 et la norme duyin et du yang, du clair et du trouble »
黃帝曰:五亂者,刺之有道乎?岐伯曰:有道以來,有道以去,審知其道,是謂身寶 [] 氣在於臂足,取之先去血脈,後取其陽明少陽之滎俞。
« Huangdi demanda : Pour puncturer les cinq perturbations, existe t-il des règles ?
Qibo répondit : [Puisqu’] il y a de la régularité dans leur apparition, il y a des règles pour leur élimination. La connaissance de ces règles est [comme] un bijou précieux qu’on porte sur soi […] Si le souffle [perturbé] se situe aux bras et aux pieds on fait d’abord partir le sang [stagnant] des vaisseaux, puis on traite les [points] ying et shu du yangming et du shaoyang2. »
1. Il s’agit de la conformité (順 shun) et de l’opposition (逆 ni) de la circulation du souffle dans les douze méridiens selon les changements naturels de l’environnement.
2. C'est-à-dire respectivement les points Er jian (2GI), San jian (3GI), Ye men (2TR) et Zhong zhu (3TR) aux membres supérieurs et les points Nei ting (44E), Xiang gu (43E), Xia xi (43VB) et Zu lin qi (41VB) aux membres inférieurs)

Dacheng :

- « Acupuncture et fièvres intermittentes de l’automne »
« Quand la maladie se localise au ZSYg/VB, les signes cliniques sont hyperthermie, peu de frilosité et de fièvre, désir de solitude, peur de voir quelqu’un et hyperhidrose. Le traitement consiste à puncturer ZSYg. Il s’agit des points Xia xi (43VB). Puncturer à 0,3 cun. »


- « Acupuncture et fièvres intermittentes de l’automne »
« Dans les bi dermiques d’étiologie froid/humidité, caractérisés par des myalgies intenses, on puncture profondément les grandes et les petites "réunions" de la chair sans blesser muscle et os pour éviter les complications infectieuses. Quand le patient ressent une impression de chaleur à l’endroit concerné, les piqûres sont arrêtées, les troubles disparaissent. »
Commentaire : les grandes et les petites "réunions" sont les endroits où se réunissent les "gu" et les "xi" ; ainsi, He gu (4GI) et Yang gu (5IG) sont les grandes "réunions", Jie xi (41E) et Xia xi (43VB) sont les petites "réunions".

Jiayi jing :

- VII-1 (3) : « Atteintes par le froid et maladies fébriles produites par l’affection des six méridiens »
膝外廉痛,熱病汗不出,目外 赤痛,頭眩,兩頷痛,寒逆泣出,耳鳴聾,多汗,目癢,胸中痛,不可反側,痛無常處,俠溪主之。
« Les maladies fébriles sans transpiration avec douleurs à la face externe des genoux, rougeurs et douleurs aux coins externes des yeux, vertiges, douleurs aux deux régions sous-maxillaires et, si le froid reflue, larmoiement, surdité et acouphènes, transpiration abondante, prurit oculaire, douleurs à l’intérieur de la poitrine au point de ne pas pouvoir se retourner dans son lit et douleurs sans localisation fixe relèvent du [point] Xia xi (43VB). »

- VII-5 : « Les trois (types) de malaria causée par la permutation du yin et du yang »
瘧,取完骨及風池,大杼,心,上窌,,陰都,太淵,三間,合谷,陽池,少澤,前骨,後谿,腕骨、陽谷、俠溪、至陰、通谷、京骨,皆主之。
« Dans les malarias (㾬瘧 jienue) on choisit [parmi les points] dont elles relèvent : Wan gu (12VB), Feng chi (20VB), Da zhu (11V), Xin shu (15V), Shang liao (31V), Yi xi (45V), Yin du (19Rn), Tai yuan (9P), San jian (3GI), He gu (4GI), Yang chi (4TR), Shao ze (1IG), Qian gu (2IG), Hou xi (3IG), Wan gu (4IG), Yang fu (5IG), Xia xi (43VB), Zhi yin (67V), Tong gu (66V) et Jing gu (64V). »

VIII-1 (1) : « La transmission des maladies dans les cinq organes et les accès de frissons et de fièvre » / SW60 : « Discussion sur les creux osseux »
灸寒熱之法先取項大椎以年為壯數 […] 足小指、次指之間灸之 […] 凡當灸二十九處。
« La méthode de la moxibustion dans les frissons et la fièvre [est la suivante] : d’abord, on traite le [point] Da zhui (14VG) à la nuque, avec le nombre de cônes en fonction de l’âge […] On fait des moxas entre le 4ème et le 5ème orteil1 […] Au total, il y a 29 localisations auxquelles il convient de faire de la moxibustion. »
1. Selon Leijing, il s'agit du point Xia xi (43VB).

- IX-4 : « Sensation de plénitude et douleurs à la poitrine et aux côtés du thorax causées par la maladie qui atteint le foie et par la stagnation du souffle défensif »
胸脅榰滿,寒如風吹狀,俠溪主之。
« La sensation de gonflement et de plénitude de la poitrine et des côtés du thorax avec froid comme si [l’on était exposé] au fouettement du vent relève du [point] Xia xi (43VB). »

- XI-2 : « Folie furieuse et épilepsie provoquées par un jue yang et une grande frayeur »
狂疾,腋門主之,又俠溪、丘墟、光明主之。
« La folie furieuse (狂疾 kuangji) relève du [point] Ye men (2TR) et aussi des [points] Xia xi (43VB), Qiu xu (40VB) et Guang ming (37VB). »


> OBSERVATIONS