Ombre milieu
PARTAGEONS LES POINTS
 
Ombre haut
Ombre bas
 














































 

> Résultats de la recherche

2F

Xing jian




> LOCALISATION

Chamfrault/Nguyen van Nghi :

Dans l’espace interdigital du 1er et du 2ème orteils, dans le creux, sur l’artère que l’on sent battre.

Soulié de Morant :

Face dorsale du pied, au niveau de l’articulation métatarso-phalangienne du gros orteil, face au 2ème orteil, à l’angle du corps et de la tête du 1er métatarsien et du rebord postérieur d’un ligament transverse, dans un creux.

Pékin :

0,5 cun en arrière de la commissure des deux premiers orteils.

Shanghai :

Dans l’espace interdigital des deux premiers orteils, à la partie haute de la commissure.

Duron-Borsarello :

Sur le côté externe de l’articulation de la phalange du gros orteil, sur le haut (?) supérieur, dans un creux où l’on sent battre l’artère (chez beaucoup de patients le battement n’est pas sensible).

Dacheng :

Entre le 1er et le 2ème orteil, dans une dépression où l’artère bat.

Sun Simiao :

Dans une dépression entre le gros et le 2ème orteil.

Lingshu :

LS 2 : « Les points shu des quatre membres »
行間足大趾間也
« [Le point] Xing jian (2F) [se situe] entre le gros orteil et le deuxième orteil. »

Jiayi jing :

III-31 : « Les 22 points du jueyin de pied aux membres inférieurs1 »
行間者,火也。在足大指間動脈陷者中
« Le [point] Xing jian (2F), c’est le feu. Il se situe dans un creux dans l’intervalle du gros orteil, là où l’on sent une artère sous la main. »
1. Littéralement « les vingt deux points du jueyin de pied arrivant aux cuisses.


> TECHNIQUES DE PUNCTURE

Chamfrault :

0,6 cun selon Tongren pendant 10 respirations.

Pékin :

Oblique, 0,3 à 0,5 cun

Shanghai/Nguyen van Nghi :

Oblique, 0,5 à 1 cun.

Dacheng :

0,3 cun selon Suzhu . 0,6 cun selon Tongren pendant 10 respirations.

Jiayi jing :

III-31 : « Les 22 points du jueyin de pied aux membres inférieurs1 »
刺入六分,留十呼,灸三壯。
« On le puncture à 0,6 pouce de profondeur et on laisse l’aiguille pendant dix expirations. On y fait trois cônes de moxa. »
1. Littéralement « les vingt deux points du jueyin de pied arrivant aux cuisses.


> FONCTIONS

Chamfrault :

Agit sur foie, six méridiens yin, vésicule biliaire, intestins, oeil opposé, gencives et dents opposées, paume et doigts opposés, partie antéro-inférieure du genou.

Shanghai :

Élimine la chaleur du foie.
Débloque la circulation énergétique.

Duron-Borsarello :

Disperse le feu du foie (disperser).
Disperse le blocage qui arrête l’énergie du foie.

Nguyen van Nghi :

Point rong (榮) du méridien correspondant au mouvement « feu/coeur ».
Point de dispersion en cas de plénitude de l’énergie du foie.

Auteroche :

Disperse le feu du foie. Calme le vent du foie.
Rafraîchit la chaleur du sang. Rafraîchit le réchauffeur inférieur.
Métamère L5.

Gérard Guillaume-Mach Chieu :

Purifie le foie. Apaise le vent du foie.
Rafraîchit le sang.

Lingshu :

- LS 2 : « Les points shu des quatre membres »
溜於行間 [] 為滎
« [Le souffle du foie] s’écoule (溜 liu) au [point] Xing jian (2F) […] c’est le [point] ying. »

- LS 6 : « Durée de vie, dur et mou » / Jiayi jing VI-6 : « Importante discussion sur l’examen de la forme corporelle à l’extérieur et à l’intérieur, des jeunes et des vieux, des gras et des maigres et sur la clarté d’esprit le matin et l’aggravation le soir chez les malades »
病在陰之陰者,刺陰之滎俞
« Lorsque la maladie est dans le yin de yin, on puncture les [points] ying et shu des yin1. »
1. Les interprétations de ces deux phrases divergent. Le Lingshu zhuzheng fawei dit : « Ceci veut dire que lorsque les cinq organes sont malades et que [la maladie] se situe dans les tendons et les os, on doit puncturer les [points] ying et shu des méridiens yin ».

LS 9 : « Fin et commencement »
三脈動於足大趾之間,必審其實虛,虛而瀉之,是謂重虛。重虛病益甚。凡刺此者,以指按之,脈動而實且疾者疾瀉之,虛而徐者則補之。反此者,病益甚。其動也,陽明在上,厥陰在中,少陰在下。
« Lorsque les trois vaisseaux (脈 mai)1 battent dans la région du gros orteil2, il faut examiner soigneusement s’ils sont vides ou pleins. S’ils sont vides et qu’on les disperse, c’est ce que l’on appelle un double vide (重虛 chongxu) et un double vide aggrave la maladie3. En somme, lorsque l’on puncture un tel [patient], il faut appuyer dessus avec les doigts : si les battements des pouls sont pleins (實 shi) et vifs (疾 ji), on les disperse rapidement ; s’ils sont vides et calmes (徐 xu), on les tonifie. Le contraire aggrave la maladie. [Parmi les trois pouls] qui battent [au gros orteil]4, le yangming se situe en haut, le jueyin au milieu et le shaoyin est en bas. »
1. D’après le Leijing, il s’agit des trois méridiens de pied yangmingjueyin et shaoyin.
2.
 Ma Shi dit : « Le [méridien] yangming bat entre le grand et le deuxième orteil ; ses points Li dui (45E), Xian gu (43E), Chong yang (42E) et Jie xi (41E) se situent tous sur la partie haute du dessus du pied. Le jueyin bat entre le grand et le deuxième orteil, [les points] Da dun (1F), Xing jian (2F), Tai chong (3F) et Zhong feng (4F) se situent sur le côté intérieur du dessus du pied. Le shaoyin bat dans le creux de la voûte plantaire, son point Yong quan (1Rn) se situe sous le dessus du 
3. Le 
Taisu dit : « Il faut examiner entre le grand et le deuxième orteil si les trois méridiens sont vides ou pleins en appuyant avec la main. D’abord on tonifie le vide et ensuite on disperse le plein. Si l’on ne sait pas que les trois méridiens sont pleins et que l’on disperse le vide, cela s’appelle double vide et la maladie s’aggrave. »
4. Les mots entre crochets sont ajoutés d’après le 
Leijing.

Jiayi jing :

III-31 : « Les 22 points du jueyin de pied aux membres inférieurs1 »
行間者,火也 [] 足厥陰之所溜也,為滎。
« Le [point] Xing jian (2F), c’est le feu […] Là s’écoule le méridien jueyin de pied, c’est le [point] ying. »
1. Littéralement « les vingt deux points du jueyin de pied arrivant aux cuisses.


> SYMPTOMATOLOGIE

Signes généraux

Soulié de Morant :

Teint poussiéreux, noirâtre ou pas de teint, peau grise.
Transpiration violente.

Pékin :

Insomnie.

Roustan :

Céphalée. Vertiges. Hernie.
Sueurs nocturnes.

Nguyen van Nghi :

Céphalée. Sueurs nocturnes.

Dacheng :

Fièvre et frilosité en alternance. Hernie.

Sun Simiao :

Teint cireux, teint pâle.
Tremblements, frissons.

Psychisme

Chamfrault :

Toujours en colère. Aime soupirer. Folie. Ne veut pas regarder, ferme toujours les yeux.

Soulié de Morant :

Grands soupirs. Désire mourir. Dépression. Troubles psychiques. Larmes.

Duron-Borsarello :

Anxiété.

Dacheng :

Colère. Folie calme.

Sun Simiao :

Frayeurs fréquentes. Tristesse. État dépressif.

Jiayi jing :

Colère dans le regard et refus de regarder [le monde extérieur].

Neurologie

Chamfrault :

Paralysie faciale avec déviation de la bouche. Épilepsie.
Syndrome méningé de l'enfant dû au
feng avec teint poussiéreux ou décoloré.

Soulié de Morant :

Anémie cérébrale.
Crampes. Douleurs nerveuses de spasmes.
Convulsions infantiles.

Pékin :

Épilepsie.

Duron-Borsarello :

Anémie cérébrale. Épilepsie.

Nguyen van Nghi :

Convulsions infantiles.

Dacheng :

Déviation de la bouche. Attaque directe du Vent (apoplexie).
Convulsions infantiles. Crampes.

Sun Simiao :

Épilepsie procursive (avec envie de courir). Épilepsie due à une frayeur.

Ophtalmologie

Chamfrault :

Larmoiement abondant. Ne veut pas regarder, ferme toujours les yeux. Affections des yeux.

Soulié de Morant :

Yeux : ne voit pas au crépuscule ou dans le noir. Pupille contractée, myosis. Baisse de la vue, insuffisance de la rétine.

Pékin :

Yeux rouges. Gonflement de l'oeil.

Roustan :

Glaucome. Yeux rouges et douloureux.

Duron-Borsarello :

Troubles oculaires.

Nguyen van Nghi :

Glaucome.

Dacheng :

Troubles de la vue. Larmoiement. Héméralopie avec sueurs abondantes. Ophtalmie.

ORL

Chamfrault :

Gorge sèche avec grande soif.

Soulié de Morant :

Oreilles : surdité ?

Sun Simiao :

Arrière-gorge sèche.

Stomatologie

Soulié de Morant :

Gingivite. Odontalgie.

Pneumologie

Chamfrault :

Douleur à la poitrine et aux côtés. Toux avec hémoptysie. Toux avec quintes.

Roustan :

Névralgie intercostale. Douleur thoracique latérale.

Duron-Borsarello :

Gêne respiratoire.

Nguyen van Nghi :

Névralgie intercostale.

Dacheng :

Douleur de la poitrine. Quintes de toux. Hémoptysie. Dyspnée.

Sun Simiao :

Difficulté pour respirer pendant la journée. Douleur du dos et de la poitrine. Respiration courte. Retrait du souffle. Tendance à tousser. Toux et inversion du souffle.

Cardiovasculaire

Chamfrault :

Douleur atroce au coeur et au foie gênant la respiration avec le teint verdâtre comme celui d’un moribond.

Soulié de Morant :

Douleur au coeur soudaine insupportable. Palpitations nerveuses.

Pékin :

HTA.

Roustan :

Douleur thoracique latérale.

Duron-Borsarello :

Digestion difficile avec gêne au coeur.

Dacheng :

Douleur de la poitrine.

Sun Simiao :

Cardialgie. Douleur du dos et de la poitrine.
Douleur abdominale avec chaleur montant au coeur.

Digestif

Chamfrault :

Nausées et vomissements. Ballonnement du bas-ventre. Vomissements de sang en toussant. Énergie dans les intestins. Douleur du foie et du coeur. Diarrhée soudaine.

Soulié de Morant :

Disperseur de foie. Ainsi : congestion active du foie. Douleur du foie s’étendant au coeur, au côté et au dos. Vomissements de bile ou de liquide froid et acide. Bile dans l’estomac. Selles arrêtées (idem et urine) ou diarrhée incessante pâteuse avec nausées. Spasmes du gros intestin ou de l'intestin grêle. Péritonite.

Pékin :

Douleur de l’hypochondre.

Roustan :

Vomissements. Gonflement du bas-ventre.

Duron-Borsarello :

Digestion difficile avec gêne au coeur. Vomissements. Ventre ballonné. Constipation.

Dacheng :

Vomissements. Diarrhée. Douleurs des flancs. Gonflement du bas-ventre. Ballonnements. Douleurs épigastriques. Hoquet. Entassement de l’énergie du foie.

Sun Simiao :

Douleur abdominale avec chaleur montant au coeur. Engorgement épigastrique. Engorgement et ballonnement abdominal. Hématémèse.

Uro-néphrologie

Chamfrault :

Incontinence d’urine ou anurie.

Soulié de Morant :

Urine arrêtée (idem et selles). Urine difficile avec mousse blanche. Ou incontinence ?

Pékin :

Urétrite. Énurésie. 

Roustan :

Énurésie.

Duron-Borsarello :

Incontinence d’urine.

Dacheng :

Cystite. Pollakiurie. Incontinence d’urine ou rétention d’urine. Dysurie.

Sun Simiao :

Anurie ; Dysurie. Miction douloureuse. Urine claire.

Andrologie

Chamfrault/Soulié de Morant/Duron-Borsarello/Dacheng/Sun Simiao/Roustan :

Douleur du pénis.

Soulié de Morant :

Érections par excès de foie.

Gynécologie

Chamfrault :

Enflure et ballonnement du bas-ventre. Règles de trop longue durée. Hémorragie au cours des règles.

Soulié de Morant :

Femme : froid, frissons, insuffisance. Vagin contracté avec douleur lombaire. Règles trop abondantes ou trop prolongées. Hémorragies, métrorragies, fausses couches. Pertes blanches. Empoisonnement du sang ?

Pékin/Duron-Borsarello :

Règles irrégulières.

Roustan :

Règles trop abondantes. Gonflement du bas-ventre.

Nguyen van Nghi :

Pollakiménorrhée. Métrorragie.

Dacheng :

Ménorragie. Gonflement du bas-ventre.
Selon Zhang Jiegu, dans la leucorrhée fétide, il faut d’abord disperser Xing jian (2F) puis puncturer Shao chong (9C).

Sun Simiao :

Dysménorrhée. Froid du vagin. Leucorrhée. Saignement chez la femme.

Endocrinologie

Chamfrault :

Grande soif (plus il boit plus il a soif). Aime boire (diabète) avec maladie dégénérative.

Soulié de Morant :

Diabète avec soif épuisante et gorge sèche. A plaisir à boire.
Transpiration violente.
Oedème du corps (anasarque). Oedème des pieds et des chevilles. Genou enflé.

Dacheng :

Soif excessive. Polydipsie d’étiologie « rein ».
Gonflement du bas-ventre. Gonflement des quatre membres.

Sun Simiao :

Tendance à boire beaucoup.

Appareil locomoteur

Chamfrault :

Sensation de plénitude et de contracture des quatre membres. Quatre membres glacés.
Genou enflé.
Douleur de la région rénale empêchant de se courber en avant ou en arrière.

Soulié de Morant :

Douleur de la nuque et de l'occiput.
Douleur et arthrite du genou, du cou-de-pied et des orteils. Arthrite métatarso-phalangienne surtout gros orteil et 2ème orteil.
Douleurs articulaires du membre supérieur et de la main.

Duron-Borsarello :

Douleur lombaire.

Dacheng :

Crampes. Membres froids.
Inflammation du genou. Douleur des genoux et des pieds. Douleur du mollet.
Dorsalgie due à une obstruction énergétique. Lombalgie.

Sun Simiao :

Chaleur de la plante du pied. Chaud et froid dans la jambe. Pied ne supportant pas le poids du corps.
Lombalgie avec impossibilité de regarder vers le haut ou vers le bas.

Pédiatrie

Soulié de Morant/Nguyen van Nghi/Dacheng :

Convulsions infantiles.

Chamfrault :

Syndrome méningé de l'enfant dû au feng avec teint poussiéreux ou décoloré.

Pékin/Roustan :

Énurésie.


> SYMPTOMATOLOGIE DANS LES TEXTES

Lingshu :

LS 20 : « Les cinq pervers (五邪 wuxie) » / Jiayi jing IX-4 : « Sensation de plénitude et douleurs à la poitrine et aux côtés du thorax causées par la maladie qui atteint le foie et par la stagnation du souffle défensif »
邪在肝,則兩脅中痛,寒中,惡血在內,行善掣節,時腳腫。取之行間,以引脅下,補三里以溫胃中,取血脈以散惡血;取耳間青脈,以去其掣。
« Lorsque le pervers se situe dans le foie, on souffre de douleur à l’intérieur des côtés du thorax et de froid au centre (寒中 hanzhong) ; le mauvais sang se situe à l’intérieur, les articulations de la jambe enflent souvent et on a facilement des crampes. On traite le [point] Xing jian (2F)* pour éliminer [le pervers et arrêter la douleur] des côtés1 ; on tonifie le [point] San li (36E) pour réchauffer (溫 wen) l’intérieur de l’estomac. On traite en faisant saigner les vaisseaux [sanguins] afin de disperser le mauvais sang [et] on traite les vaisseaux bleus près des oreilles2 pour faire disparaître les crampes. »
1. Les mots entre crochets sont ajoutés d’après le commentaire du Leijing.
2. Le Leijing dit : « Le méridien shaoyang de pied passe en avant et en arrière des oreilles. Le jueyin de pied régit les tendons et est en relation de superficie-profondeur avec leshaoyang, c’est pourquoi en traitant les vaisseaux bleus près des oreilles, on peut faire disparaître les crampes ».
Le Taisu dit encore : « Les vaisseaux bleus près des oreilles ont leur attache au [point] Qi mai, qui s’appelle aussi Zi mai (18TR), du méridien shaoyang de pied ».Le Taisurecommande de la piquer pour faire sortir une goutte de sang grosse comme un haricot. Cependant, il faut préciser que le point Qi mai, qui s’appelle aussi Zi mai, c’est le 18TR qui appartient au shaoyang de main. La présente édition répète le Taisu en disant qu’il appartient au shaoyang de pied.
* La version de Ming Wong ajoute : « … qui conduit l’énergie vers le bas … ».

- LS 24 : « Les maladies jue » / Jiayi jing IX-2 : « Les douleurs précordiales subites, les bi de la poitrine, la hernie du coeur et les trois vers provoqués par le souffle froid qui se loge dans les cinq organes et les six entrailles »
厥心痛,色蒼蒼如死狀,終日不得太息者,肝心痛也,取行間、太衝。
« Les douleurs précordiales par jue avec couleur du teint bleuâtre comme de la cendre refroidie et où l’on reste longtemps sans pouvoir respirer à fond sont des douleurs précordiales [dues au] foie (肝心痛 ganxintong). On traite les [points] Xing jian (2F) et Tai chong (3F). »

Jiayi jing :

- IX-3 : « Toux avec remontée du souffle produite par le pervers qui, se situant au poumon, aux cinq organes et aux six entrailles, les rend malades »
咳逆上氣唾沫,天容及行間主之。
« La toux avec reflux du souffle vers le haut et crachement de salive relève des [points] Tian rong (17IG) et Xing jian (2F). »

- IX-5 : « Chagrin (悲 bei), peur, soupirs, bouche amère, tristesse (不樂 bule) et effroi dus au pervers qui se situe dans le coeur et la vésicule biliaire et qui atteint les organes et les entrailles »
善驚,悲,不樂,厥,脛足下熱,面盡熱,渴,行間主之。
« Effroi fréquent, chagrin, mélancolie (不樂 bule), jue, chaleur aux jambes et sur le dessus des pieds, visage entièrement chaud et soif relèvent du [point] Xing jian (2F). »

- IX-8 : « Gonflement abdominal, douleurs lombaires irradiant au dos et douleurs hypogastriques irradiant aux testicules provoqués par les maladies qui atteignent les reins et l’intestin grêle »
腰痛不可以久立俯仰,京門及行間主之。
« Les lombalgies où l’on ne peut rester longtemps debout ni se pencher en avant ou en arrière relèvent des [points] Jing men (25VB) et Xing jian (2F). »

- IX-9 : « Ballonnements hypogastriques et impossibilité d’uriner provoqués par les maladies qui atteignent le triple réchauffeur et la vessie »
溺難,痛,白濁,卒疝,少腹腫,咳逆嘔吐,卒陰跳,腰痛不可以俯仰,面黑,熱,腹中 滿,身熱,厥痛,行間主之。
« La miction difficile et douloureuse avec urine trouble, les hernies subites, le bas-ventre gonflé, la toux avec dyspnée (咳逆 keni) et vomissements, la rétraction subite des organes génitaux, les douleurs lombaires au point de ne pas pouvoir se pencher ni en avant ni en arrière, le visage bleu noir, la fièvre (熱 re), la sensation de plénitude dans l’abdomen, le corps chaud et les douleurs par
jue relèvent du [point] Xing jian (2F). »

- IX-11 : « Hernie 隤 tui1, incontinence ou rétention urinaire provoquées par l’atteinte du méridien (脈 mai) jueyin de pied ou par la joie et la colère fréquentes »
腹痛上搶心,心下滿癃,莖中痛,怒 不欲視,泣出,長太息,行間主之。
« Les douleurs abdominales qui montent assaillir le coeur, la plénitude épigastrique, la rétention d’urine, la douleur du pénis, la colère dans le regard et le refus de regarder [le monde extérieur], le larmoiement et les soupirs relèvent du [point] Xing jian (2F). »
1. Tuishan ou hernie 隤 tui désigne, chez l’homme, les hernies scrotales qui se manifestent par un gonflement dur et douloureux du testicule et, chez la femme, un gonflement du bas-ventre qui survient dans le cadre de certaines maladies gynécologiques.

- XI-2 : « Folie furieuse et épilepsie provoquées par un jue yang et une grande frayeur »
癲疾短氣,嘔血,胸背痛,行間主之。
« L’épilepsie avec souffle court, vomissements de sang, douleurs au dos et à la poitrine relèvent du [point] Xing jian (2F) ».

- XII-8 : « Bi du larynx et douleurs pharyngées provoquées par l’atteinte des méridiens (脈 mai) yangming et shaoyang de main et de pied »
喉痺氣逆,口,喉咽如扼狀,行間主之(千金作間使)。
« Le 痺 bi du larynx avec reflux du souffle, déviation de la bouche et [sensation] d’étranglement à la gorge relève du [point] Xing jian (2F) » [Le Qianjin écrit : Jian shi (5MC)].

- XII-10 : « Diverses maladies de la femme »
月事不利,見血而有身反敗,陰寒,行間主之。
« Les troubles des règles, les métrorragies au cours de la grossesse avec fausse-couche et le froid aux organes génitaux relèvent du [point] Xing jian (2F). »


> OBSERVATIONS