Ombre milieu
PARTAGEONS LES POINTS
 
Ombre haut
Ombre bas
 














































 

> Résultats de la recherche

11F

Yin lian




> LOCALISATION

Chamfrault :

Sur le pli de l’aine, au-dessous des ganglions, sur l’artère fémorale dont on sent les battements, à 2 cun au-dessous de Qi chong (30E), à 1 cun au-dessus du point Wu li (10F), au même niveau horizontal que le point Bi guan (31E).

Soulié de Morant :

Face interne de cuisse, 8 larges TDD au-dessus du condyle interne, à mi-largeur du fémur, au rebord antérieur du droit interne et en arrière du droit antérieur, dans un creux marqué, 3 TDD au-dessus de Wu li (10F), 4 TDD sous Ji mai (12F).

Pékin :

1 cun directement au-dessous du point où l’on sent le battement de l’artère fémorale au canal inguinal. Un décubitus dorsal facilite la localisation du point.

Shanghai :

Au pli de l’aine, 2 cun au-dessous Qi chong (30E), près du bord interne des adducteurs.

Duron-Borsarello :

2 cun au-dessous Qi chong (30E), au milieu du pli de l’aine, au-dessous des ganglions inguinaux, sur l’artère fémorale.

Nguyen van Nghi :

Sur la face interne de la cuisse, près du bord externe des adducteurs, 3 cun sous de Qi chong (30E).

Dacheng :

Au-dessous de Yang shi (= Ji mai 12F), en dehors de Qi chong (30E) à 2 cun, à côté de l’artère.

Sun Simiao :

Sur l’artère fémorale, à 2 cun du point Qi chong (30E).

Jiayi jing :

III-31 : « Les 22 points du jueyin de pied aux membres inférieurs1 »
陰廉,在羊矢下,去氣衝二寸動脈中
« Le [point] Yin lian (11F) se situe sous le [point] Yang shi2 à deux pouces du [point] Qi chong (30E) là où il y a une artère. »
1. Littéralement « les vingt deux points du jueyin de pied arrivant aux cuisses.

2. Le Yixue rumen dit : « Le [point] Yang shi se situe à un pouce à l’extérieur du [point] Qi chong (30E). Le Leijing tuyi dit : « Le [point] Yang shi se situe à trois pouces à côté du [point] Hui yin (1VC) sur le pli de la cuisse ; quand on appuie dessus [on sent], entre la peau et la chair, des nodules semblables à des crottes de chèvres (yang : chèvre ; shi : excrément). On peut le puncturer à 0,3 pouce de profondeur et y faire sept cônes de moxa ».


> TECHNIQUES DE PUNCTURE

Chamfrault :

0,8 cun selon Tongren pendant 7 respirations. D’après les livres anciens, 3 moxas à ce point suffisent pour faire cesser la stérilité.

Pékin :

Perpendiculaire un peu vers le dehors, 1 à 1,5 cun.

Shanghai :

Perpendiculaire, 1 à 1,5 cun.

Nguyen van Nghi :

Verticale, 0,5 à 1 cun. Attention de ne pas toucher l’artère.

Jiayi jing :

III-31 : « Les 22 points du jueyin de pied aux membres inférieurs1 »
刺入八分,灸三壯。
« On le puncture à 0,8 pouce de profondeur et on y fait trois cônes de moxa2. »
1. Littéralement « les vingt deux points du jueyin de pied arrivant aux cuisses.

2. Les commentaires modernes trouvent cette phrase obscure et ne fournissent aucune explication.


> FONCTIONS

Soulié de Morant :

Agit sur foie, rate, gros intestin, organes génitaux, coccyx, membres inférieurs.

Auteroche :

Régularise le sang du foie. Assouplit les tendons. Enrichit la matrice.
Métamère L2.

Gérard Guillaume-Mach Chieu :

Relâche les tendons. Vivifie les luo.
Harmonise les fonctions des méridiens chongmai et renmai.
Selon Tai yi shen zhen :
Harmonise le qi entre renmai et chongmai.
Relâche les tendons. Active les luo.

Jean Marc Kespi :

Ce point « barrière » contrôle à la hanche, la rentrée dans le petit bassin, de la fin du yin (jueyin) qui vient du pied. Il est donc indiqué de la puncturer dans les cas où cette barrière de rentrée yin des membres inférieurs dans le tronc est obstruée amenant des signes de :

- Plénitude de yin aux membres inférieurs et en particulier à la hanche : "tiraillements douloureux des membres inférieurs surtout la nuit et à la cuisse", "muscle de la face interne de la cuisse" (sur le trajet du méridien jueyin).
- Vide de yin dans le pelvis ; "stérilité, 3 moxas à ce point suffirait pour faire cesser la stérilité", règles douloureuses".
Ne gouverne t-il pas de plus, sur le plan des mutations, le deuxième état du yin foetal, à savoir le passage de l’embryon au foetus ? (en raison de son action sur la stérilité).


> SYMPTOMATOLOGIE

Signes généraux

Roustan :

Douleur herniaire.

Neurologie

Pékin :

Paralysie du membre inférieur. Névralgie crurale.

Roustan :

Sciatique.

Dacheng :

Paralysie du membre inférieur.

Cardiovasculaire

Duron-Borsarello :

Artérite (couplé à Tai chong 3F).

Uro-néphrologie

Jean Marc Kespi :

Colique néphrétique.

Andrologie

Soulié de Morant :

Gland.

Gynécologie

Chamfrault :

Point spécial pour traiter la stérilité chez la femme.

Soulié de Morant :

Femmes sans enfants : mécontentement et fureur ? Stérilité ? Utérus déplacé ?
Pertes abondantes. Prurit vulvaire ?

Pékin :

Irrégularités menstruelles.

Roustan :

Anomalie des règles.

Duron-Borsarello :

Point d’élection pour les femmes sans enfants. Règles douloureuses (moxas).

Nguyen van Nghi :

Règles irrégulières. Leucorragie.

Dacheng :

Stérilité chez les femmes qui n’ont jamais accouché, il suffit de cautériser avec trois cônes d’armoise.

Sun Simiao :

Fausse-couche chez une primipare.

Appareil locomoteur

Soulié de Morant :

Membre inférieur postérieur : tiraillements douloureux de la cuisse surtout la nuit. Muscles de face interne.

Pékin :

Névralgie crurale. Douleur de la jambe.
Lombalgie.

Roustan :

Sciatique.

Duron-Borsarello :

Douleur spastique de la cuisse.

Nguyen van Nghi :

Cruralgie.

Jean Marc Kespi :

Gonalgie. Douleur de l’articulation sacro-iliaque.


> SYMPTOMATOLOGIE DANS LES TEXTES

Jiayi jing :

XII-10 : « Diverses maladies de la femme »
婦人絕產,若未曾生,陰廉主之。刺入八分,羊矢下一寸是也
« L’infertilité (絕產
juechan) chez la femme qui n’a jamais accouché relève du [point] Yin lian (11F). On puncture jusqu’à 0,8 pouce de profondeur, à un pouce au-dessous du [point] Yang shi1. »
1. Point hors méridien dont le Yixue rumen dit : « Le [point] Yang shi [se situe] à un pouce à l’extérieur du [point] Qi chong (30E) ». Le Leijing tuyi dit : « Le [point] Yang shi se situe à trois pouces à côté du [point] Hui yin (1VC) sur le pli de la cuisse, quand on appuie dessus, [on sent entre la peau et la chair des nodules semblables à des crottes de chèvre (yang : chèvre ; shi : excrément). On peut le puncturer à 0,3 pouce de profondeur et faire sept cônes de moxa ».


> OBSERVATIONS