Ombre milieu
PARTAGEONS LES POINTS
 
Ombre haut
Ombre bas
 














































 

> Résultats de la recherche

13F

Zhang men



Noms secondaires

Chang ping


Zhou jian


Ji le


Xie liao


Ji xie


(d'après Jiayi jing)

Fei hu


(d'après Zhen jiu da quan)

Zang hui


(d'après Nan jing)

Pi mu


(d'après Dacheng)

> LOCALISATION

Chamfrault :

À l’extrémité libre de la 11ème côte. Il est sur une ligne horizontale passant environ à 2 cun au-dessus de l’ombilic. Pour localiser le point, faire coucher le malade sur le côté, la jambe inférieure étendue, la jambe supérieure repliée en flexion. Le malade debout, ce point correspond à la hauteur de l’olécrâne, le coude étant en flexion.

Soulié de Morant :

Région inféro-externe du thorax, au-dessus de la pointe flottante de la 11ème côte, entre 10ème et 9ème côtes, à l’angle du rebord inférieur de la 9ème côte et du rebord antérieur d’un ligament intercostal, environ 2 TDD en dehors de l’angle externe des 9ème et 10ème côtes, dans un creux, 4 TDD sous Qi men (14F), 2 TDD en dedans de Fu ai (16Rt), 2 TDD en arrière de Tai yi (23E).

Pékin/Sun Simiao :

À l’extrémité antérieure de la 11ème côte.

Shanghai :

Au-dessous de l’extrémité de la 11ème côte. Pour localiser le point, fléchir les coudes, l’appliquer contre les flancs, le Zhang men se trouve sous la pointe des coudes.

Duron-Borsarello :

Sur le bord inférieur de la 11ème côte.

Nguyen van Nghi :

Au-dessous de l’extrémité de la 11ème côte. La recherche de ce point s’effectue le malade en décubitus latéral, jambe supérieure en flexion, jambe inférieure en extension, le bras étendu le long du corps. On lui demande de plier le coude : le point correspond à la hauteur de l’olécrâne.

Dacheng :

En dehors de Da heng (15Rt), à l’extrémité des fausses côtes, 2 cun au-dessus de l’ombilic, 6 cun en dehors de la ligne médiane. Pour trouver le point, demander au patient de s’allonger sur le côté, de plier la jambe qui se situe au-dessus et d’étendre celle qui se situe au-dessous. Certains disent de plier le coude, le point étant au bout de celui-ci.

Jiayi jing :

III-23: « les douze points de l’abdomen qui descendent du [point] zhang men (13F) jusqu’au [point] Ju liao (29VB) »
章門,脾募也,一名長平,一名脅窌,在大橫外,直臍季脅端 [] 側臥屈上足,伸下足,舉臂取之。
« Le [point] Zhang men est le [point] mu de la rate. Il s’appelle aussi Chang pin et Xie liao. Il se situe à l’extérieur du [point] Da heng (15Rt), à l’horizontale passant par l’ombilic à l’extrémité des côtes flottantes1 […] On le localise en position couché sur le côté, en faisant plier la jambe de dessus, étendre la jambe de dessous et lever le bras. »
1. Le commentaire observe que ce point se situe à l’extrémité de la onzième côte et qu’il ne peut donc pas être à l’horizontale passant par l’ombilic.


> TECHNIQUES DE PUNCTURE

Chamfrault/Dacheng :

0,6 cun selon Tongren. 0,8 cun selon Suwen pendant 6 respirations.

Pékin :

Perpendiculaire, 0,5 à 0,8 cun.

Shanghai :

Perpendiculaire ou oblique, 0,8 à 1 cun. Danger : en profondeur, bord inférieur du foie.

Nguyen van Nghi :

Oblique ou verticale, 0,8 à 1 cun.

Jiayi jing :

III-23: « les douze points de l’abdomen qui descendent du [point] zhang men (13F) jusqu’au [point] Ju liao (29VB) »
刺入八分,留六呼,灸三壯。
« On le puncture à 0,8 pouce de profondeur et on laisse l’aiguille pendant six expirations. On y fait trois cônes de moxa. »


> FONCTIONS

Chamfrault/Dacheng :

Point mu (募) du méridien de la rate. Point de réunion avec ZSYg/VB.
D’après Nanjing, point de réunion hui (會) de l’énergie des cinq organes.

Soulié de Morant :

Le cerveau antérieur est le siège des fonctions psychiques les plus importantes. Le pouls de l’Antérieur Frontal […] est la partie inférieure (vers doigts) du quart inférieur du droit IV profond.

- Insuffisance : manque de conscience morale (ne distingue pas le bien du mal, ne voit pas la conséquence de ses actes mais la seule satisfaction de ses impulsions), imprévoyance ; manque de compréhension, de liaison des notions et des images, de synthèse qui superpose les notions connues, d’où difficulté à résoudre les problèmes de mathématiques et de la vie ; suggestibilité qui accepte tout sans relier à ses autres notions ; manque d’imagination (qui ne voit pas les images complexes et le mouvement, mais les mots et l’état), manque de raison de jugement, d’attention, de concentration, en fait manque d’intelligence (interligere, relié ce qui est enregistré ; comprendre, prendre ensemble). Aussi au physique, paresse, fatigue surtout le matin avec difficulté à s’endormir de bonne heure le soir.
- Excès : se manifeste par un tourbillon d’images et de pensées surtout déplaisantes ; l’exagération des soucis et ennuis ; des obsessions allant jusqu’aux cauchemars, aux rêves incessants.
Les points agissant sur l’Antérieur Frontal sont :
- Insuffisance : tonifier Da du (2Rt), Tai bai (3Rt). Héraut de rate/pancréas, Zhang men (13F). Voire Shao chong (9C), Shen ting (24VG), Feng long (40E), Xi men (4MC).
- Excès : disperser Shang qiu (5Rt), Tai bai (3Rt), Shen ting (24VG).
Tous organes distributeurs yin (pouls profond) : tout trouble. Leur « réunion ».
Héraut de rate et pancréas (troubles de cause psychique avec froid et dépression).
Réunion avec ZSYg/VB.
Agit sur tous les organes yin et yang, cerveau, cervelet, moelle épinière.

Duron-Borsarello :

Réunion de l’énergie des cinq organes.
Traite toutes les plénitudes d’énergie de l’estomac et des intestins. Harmonise la circulation de l’énergie centrale.
Guérit les douleurs de l’hémorragie car la rate gouverne le sang. Transmet l’énergie de la rate. Concentration du yin des oedèmes.

Sun Simiao :

Traite la chaleur dans le réchauffeur moyen.

Nan jing :

- 28ème difficulté
帶脈者,起於季脅,迴身一周。
« Daimai débute aux côtes flottantes et fait le tour du corps. »

- 45ème difficulté

經言八會者,何也? […] 藏會季脅 […] 熱病在內者,取其會之氣穴也。
« Le [Nei] Jing dit qu’il y a huit réunions. De quoi s’agit-il ? […] Les organes se réunissent à Ji xie (13F) […] Lorsqu’une maladie de chaleur siège à l’intérieur, il faut traiter ces points de réunion énergétique. »

Mussat :

Le foie est le lieu où se fait la jonction yin/yang, c’est la charnière profonde, le premier pilier du « pont de passage du yin/yang ». Il concerne donc directement la loi des cinq éléments. Par conséquent, les « cinq organes » ne peuvent être contrôlés, en tant que « réunion », que par le méridien du foie. Comme il s’agit d’un passage yin/yang, ce point ne peut être que dans la partie yang du méridien du foie : au tronc. Or, le point 14F, terminal du méridien, est également le point mu de la rate et des cinq organes. On peut également dire que le point 14F est la fin du méridien du foie, donc yang, alors que la corrélation symbolique situe le mouvement du foie à la fin du yin, mais encore « dans le yin ». Par conséquent, le point 13F, « presque la fin du yin », est plus justifié que le 14F.

Gérard Guillaume-Mach Chieu :

Draine le foie et harmonise le qi.
Régularise les organes. Tonifie la rate. Harmonise l’estomac.
Selon Tai yi shen zhen :
Réchauffe et nourrit les cinq organes. Régularise le qi et draine le foie.
Transforme les stagnations de sang et élimine les masses (fu). Élimine les ballonnements plénitude. Casse les tuméfactions (zheng jie).
Ce point peut traiter toutes les affections des organes, les amas et accumulations (ji ju), les tuméfactions (pi kuai).

Jiayi jing :

- II-2 : « Les huit méridiens extraordinaires »
又曰帶脈起於季脅,回身一周。(自衝脈以下是謂奇經八脈)
« [Le Nanjing (chapitre 28)] dit : "Le daimai part de la région latérale basse de la poitrine (季脅 jixie)1 et fait un cercle autour du corps » [À partir du chongmai découle ce que l’on appelle les huit méridiens extraordinaires].
1. 季脅 jixie désigne les parties latérales de la poitrine au niveau de la onzième et de la douzième côtes. C’est aussi un autre nom du [point] Zhang men (13F).

- III-23: « les douze points de l’abdomen qui descendent du [point] zhang men (13F) jusqu’au [point] Ju liao (29VB) »
章門,脾募也 [] 足厥陰、少陽之會。
« Le [point] Zhang men est le [point] mu de la rate […] C’est [un point de] rencontre (會 hui) des jueyin et shaoyang de pied. »

Jean Marc Kespi :

Ce point a deux fonctions qui, bien évidemment, ne sont pas dialectiquement indépendantes :

- Il est d’abord un des points mu du centre/lieu de la vie en ce qu’il organise la distribution du yin à partir de ce centre. C’est à ce titre qu’il est dit point hui des cinq organes, ceci pour nous signifier qu’il a une action profonde qui concerne tout l’organisme. C’est aussi à ce titre qu’il retentit sur la rate, organe qui est « en continuité » avec le centre. Il est donc à puncturer dans les plénitudes de yin solaires accompagnées d’un vide de yin périphérique et dues à un blocage du centre/lieu de la vie. Il est important dans ces cas de rechercher si chongmai ou daimai ne sont pas en cause.
- Il est aussi, et ce dans une dialectique spatiale où jueyin est charnière du yin, le point qui contrôle la libre circulation du yin dans le tronc. Il est donc indiqué de le puncturer dans les plénitudes de yin du tronc ayant leur origine dans un blocage au niveau du jueyin avec : "douleurs et plénitude de la poitrine avec dyspnée, palpitations", anorexie, vomissements, ne digère pas, douleur des flancs", "plénitude abdominale", "spasmes des muscles de poitrine et abdomen", "dorsalgie et lombalgie", "ne supporte pas d’avoir ni la poitrine ni la taille serrées".
On comprend qu’il est nécessaire que le yin circule librement (charnière) pour qu’il puisse être distribué par le centre, comme il est indispensable que le yang le fasse circuler pour qu’il puisse accomplir ces deux fonctions ; aussi ce point est-il réunion avec ZSYg/VB.


> SYMPTOMATOLOGIE

Signes généraux

Chamfrault :

Manque d’énergie. Maigreur avec teint jaunâtre.

Soulié de Morant :

Peu d’énergie. Accès de faiblesse des membres même côté. Faiblesse par perte de liquides organiques ?
Tête, artères frontales et carotides : battements intenses ?

Dacheng :

Maladies chroniques de l’automne avec beaucoup de fièvre et de frilosité.
Phénomènes de « répression » et de « révolte » (mépris et empiètement) : peur et insuffisance énergétique.

Sun Simiao :

Douleurs et endolorissements.

Jean Marc Kespi :

Ne supporte pas d’avoir ni la poitrine ni la taille serrées.

Psychisme

Chamfrault/Soulié de Morant/Dacheng :

Peur.

Dacheng :

Nervosité. État d’angoisse.

Sun Simiao :

Colère facile.

Dermatologie

Sun Simiao :

Bubon en forme de bivalve « couteau ». Peau luisante.

Pneumologie

Chamfrault :

Toux et dyspnée. Plénitude et gonflement au côté qui est douloureux. Douleur des flancs avec dyspnée empêchant de s'allonger ou insomnie. Chaleur insupportable à la poitrine et à l’estomac. Pleurésie.

Soulié de Morant :

Toux violente, toux avec glaires, essoufflement. Douleur et plénitude de la poitrine et des côtés. Tuberculose pulmonaire ?

Roustan :

Douleur thoracique.

Duron-Borsarello :

Maladies de la poitrine. Tuberculose pulmonaire. Plénitude de la poitrine empêchant de respirer avec contractions des muscles thoraciques (plénitude excessive d’énergie) (+ Zu san li 36E et Zhong wan 12VC).

Dacheng :

Suffocation. Dyspnée. Plénitude de la poitrine et oppression thoracique.

Sun Simiao :

Engorgement et ballonnement abdominal avec gêne respiratoire. Engorgement thoracique. Engorgement thoracique et nausées. Engorgement thoraco-costal et bronchique. Toux et inversion du souffle. Toux soudaine avec remontée du souffle, expectoration abondante, envie de tousser sans arriver à faire sortir le souffle.

Cardiovasculaire

Chamfrault :

Douleur au coeur avec vomissements.

Soulié de Morant :

Douleur au coeur.
Tête, artères frontales et carotides : battements intenses ?

Roustan :

Douleur thoracique.

Duron-Borsarello :

Maladies de la poitrine. Palpitations nerveuses.

Sun Simiao :

Cardialgie avec nausées.

Digestif

Chamfrault :

Fièvre avec bouche sèche et perte de l’appétit. Vomissements. Mange mais ne digère pas. Indigestion après avoir trop mangé. Chaleur insupportable à la poitrine et à l’estomac.
Petit cochon de lait qui court dans le ventre. Ventre ballonné et tendu comme un tambour. Borborygmes. Douleur des flancs avec dyspnée empêchant de se coucher ou insomnie.

Soulié de Morant :

Héraut de rate et pancréas (troubles de cause psychique avec froid et dépression). Insuffisance de rate, soit par excès de nourriture, soit à la formation. Ou par malaria. Ictère avec corps chaud. Gonflement de la rate.
Pancréas insuffisant ; soit excès de nourriture, sucre et féculents ; plénitude abdominale, ne digère pas, vomissements alimentaires, éructations, maigreur, corps jaune.
Aérogastrie et ballonnement abdominal.
Enfant maigre avec gros abdomen ; mange beaucoup à la saison chaude, diarrhée aiguë à la saison froide. Aussi bouche chaude et sèche. Vers intestinaux.

Pékin :

Splénomégalie. Diarrhée. Distension abdominale.

Roustan :

Hépatomégalie et splénomégalie. Hépatite. Entérite. Gonflement abdominal. Vomissements. Gonflement des flancs.

Duron-Borsarello :

Mauvaise digestion. Vomissements. Maladies des intestins.

Nguyen van Nghi :

Nausées et vomissements. Diarrhée. Hépatite. Splénomégalie. Hypochondralgie.

Dacheng :

Borborygmes. Anorexie. Douleurs des flancs. Douleurs épigastriques. Vomissements. Vomissements post-prandiaux. Ballonnement abdominal avec entassement énergétique (météorisme, ventre ballonné et tendu comme un tambour). Ballonnements abdominaux.

Sun Simiao :

Ballonnement abdominal et envie diarrhéique. Bouche sèche. Borborygmes. Borborygmes et sensation de plénitude abdominale. Chaleur du réchauffeur moyen. Diarrhée motrice due à un déséquilibre de l’humidité et à une atteinte du centre par le froid.
Engorgement et ballonnement abdominal avec gêne respiratoire. Ictère généralisé. Ictère provoqué par une surnutrition. Inappétence. Indigestion. Régurgitations. Vomissements alimentaires.
Maladie du porcelet galopant et remontée du souffle. 

Uro-néphrologie

Chamfrault :

Urines troubles, blanches, laiteuses.

Soulié de Morant :

Urine avec nuages blancs (phosphaturie ?) ; ou urine avec sédiments rouges (acide urique ?).
Calculs dans reins et vessie.

Roustan :

Urines troubles.

Dacheng :

Urines lactescentes. Pollakiurie avec urines troubles et laiteuses.

Gynécologie

Sun Simiao :

Métrorragie. Oedème avec induration de l’hypogastre.

Endocrinologie

Chamfrault :

Diabète avec téguments jaunes et amaigrissement important.

Soulié de Morant :

Pancréas insuffisant.

Duron-Borsarello :

Diabète.

Dacheng :

Soif excessive.

Métabolisme

Chamfrault :

Maigreur avec teint jaunâtre.

Soulié de Morant :

Maigreur. Faiblesse par perte de liquides organiques.
Enfant maigre avec gros abdomen.

Sun Simiao :

Amaigrissement. Oedème avec induration de l’hypogastre.

Appareil locomoteur

Chamfrault :

Membres glacés. Lassitude des quatre membres.
Raideur de la colonne vertébrale. Douleur de la région rénale et de la colonne vertébrale avec sensation de froid glacé. Douleur lombaire avec impossibilité de se tourner.

Soulié de Morant :

Poitrine et abdomen : spasmes des muscles, crampes ou contractures. Douleur aux côtés empêchant de dormir. Vertèbres dorsales : douleur. Vertèbres lombaires : douleur aiguë par froid.
Une main chaude, une froide ?

Pékin :

Douleur de la région latéro-inférieure du thorax.

Roustan :

Douleur costale.

Duron-Borsarello :

Crampes musculaires costales. Douleur de la colonne vertébrale.
Névralgie empêchant de lever le bras et de se coucher sur le côté.

Dacheng :

Lombalgies. Sensation de froid dans la colonne vertébrale.
Faiblesse des quatre membres. Difficulté à lever le bras.

Sun Simiao :

Douleur costale empêchant le patient de s’allonger.
Paresse des membres.

Pédiatrie

Soulié de Morant :

Enfant maigre avec gros abdomen ; mange beaucoup à la saison chaude, diarrhée aiguë à la saison froide. Aussi bouche chaude et sèche. Vers intestinaux.

Soulié de Morant :

Enfant maigre avec gros abdomen ; mange beaucoup à la saison chaude, diarrhée aiguë à la saison froide. Aussi bouche chaude et sèche. Vers intestinaux.


> SYMPTOMATOLOGIE DANS LES TEXTES

Lingshu :

LS 22 : « Démences » / Jiayi jing VII-3 : « Apparition d’un jue chaud par dépérissement du yin et apparition d’un jue froid par dépérissement du yang»
厥逆腹脹滿,腸鳴,胸滿不得息,取之下胸二脅,咳而動手者,與背輸,以手按之,立快者是也。
« Dans les reflux jue où le ventre est ballonné avec borborygmes, sensation de plénitude du thorax, difficulté pour respirer, on traite la région de chaque côté sous la poitrine, là où l’on sent des battements sous la main quand [le malade] tousse1 et les points du dos (背輸 beishu) là où le malade ressent un soulagement immédiat quand on appuie avec les doigts ».
1. Le Leijing précise qu’il s’agit des points Zhang men (13F) et Qi men (14F).
Traduction de Chamfrault : « Dans la folie due à l’accumulation de l’énergie perverse … S’il y a perturbation de l’énergie avec ventre gonflé, borborygmes au gros intestin, poitrine gonflée avec difficulté pour respirer, il faut puncturer le point Zhong fu (1P) et Yun men (2P) sur l’artère sous-clavière. Si l’on appuie du doigt sur ces deux points et sur le point Fei shu (13V), le malade sent que l’énergie remonte et, si l’on appuie plus fort, il se sent soulagé. C’est donc bien la preuve que c’est la perturbation de circulation de l’énergie qui menace de dégénérer en folie ».
Traduction de Ming Wong : « En cas de maladie par remontée contraire de l’énergie, on observe le ballonnement abdominal, les borborygmes et l’oppression. Il faut traiter les deux côtés du thorax (points 13F et 14F). En faisant tousser le malade, les points répondent à la pression de la main. On doit encore traiter les bei shu (assentiments du dos). La pression du doigt sur les points facilité l’impression rapide de relâchement ».
Traduction de NvN : « Dans le jueni (afflux contraire) se caractérisant par les signes tels que gonflement et plénitude abdominale, borborygmes et plénitude thoracique avec difficulté pour respirer, il faut puncturer les points sous-thoraciques aux deux hypochondres1, à l’endroit où la toux répond à la pression de la main, et les points shu dorsaux (beishu) à l’endroit où le patient ressent un soulagement à l’appui des doigts ».
1. D’après Zhang Shi, il s’agit de Zhong fu (1P) et Yun men (2P). D’après NvN, il s’agit de Zhang men (13F) et Qi men (14F).

LS 59 : « Anomalies du souffle défensif » / Jiayi jing IX-4 : « Sensation de plénitude et douleurs à la poitrine et aux côtés du thorax causées par la maladie qui atteint le foie et par la stagnation du souffle défensif »
黃帝曰:衛氣之留於腹中,搐積不行,菀蘊不得常所,使人支脅胃中滿,喘呼逆息者,何以去之?伯高曰:其氣積於胸中者,上取之,積於腹中者,下取之,上下皆滿者,旁取之。伯高對曰:積於上,瀉人迎、天突、喉中;積於下者,瀉三里與氣街;上下皆滿者,上下取之,與季脅之下一寸;重者,雞足取之。診視其脈大而弦急,及絕不至者,及腹皮急甚者,不可刺也。
« [Huangdi] demanda : Lorsque le souffle défensif reste dans l’abdomen1, il s’accumule, ne circule plus, stagne et ne peut [atteindre] ses lieux de prédilection ; cela provoque chez l’homme une sensation de plénitude dans les membres, aux côtés du thorax, à l’estomac2, un halètement sonore et un reflux du souffle. Comment l’élimine t-on ?
[Bogao] répondit : Lorsque le souffle s’accumule dans le thorax, on le traite en haut. Lorsqu’il s’accumule dans l’abdomen, on le traite en bas. Lorsque le haut et le bas sont pleins, on le traite sur les côtés. Lorsque [le souffle] s’accumule en haut, on disperse les [points] Ren ying (9E), Tian tu (22VC) et le milieu du larynx3. Lorsque [le souffle] s’accumule en bas, on disperse les [points] San li (36E) et Qi jie (30E). Lorsque le haut et le bas sont pleins, on traite [tous ces points] du haut et du bas, ainsi que [le point situé à] une distance sous les côtes flottantes4 ; dans les cas graves, on les traite en patte de poule5. Si, à l’examen le pouls est grand (大 da), tendu (弦 xian) et impétueux (急 ji), cessant (絕 jue) et n’arrivant pas, et si la peau de l’abdomen est très tendue, il ne faut pas puncturer. »
1. Le Jiayi jing dit : « dans les vaisseaux». D’après le paragraphe qui suit, les commentateurs supposent que, devant le mot abdomen, le mot thorax a été omis, ce qui donnerait « dans le thorax et l’abdomen ».
2. Le 
Jiayi jing dit : « une sensation de gonflement aux côtés du thorax, de la plénitude abdominale, … »
3. Le 
Leijing précise qu’il s’agit du point Lian quan (23VC).
4. Le Leijing précise qu’il s’agit du point Zhang men (13F).
5. D’après le 
Yixue gangmu, la technique de puncture « en patte de poule » consiste à enfoncer une aiguille tout droit, deux autres obliquement une vers la gauche et la dernière vers la droite.

Jiayi jing :

- VII-1 (3) : « Atteintes par le froid et maladies fébriles produites par l’affection des six méridiens »
熱病先頭重額痛,煩悶身熱,熱爭則腰痛不可以俯仰,胸滿,兩頷痛甚,暴泄,善泄,飢不欲食,善噫,熱中,足清,腹脹,食不化,善嘔,泄有膿血,若嘔無所出,先取三里之,後取太白,章門主之
« Les maladies fébriles commençant par la sensation de tête lourde avec des douleurs frontales, anxiété, corps fiévreux et, s’il y a lutte fébrile, douleurs lombaires empêchant de se pencher en avant ou en arrière, sensation de plénitude abdominale, douleurs intenses des deux régions sous-maxillaires, diarrhée soudaine, faim constante sans vouloir manger, éructations fréquentes, chaleur intense (熱中 rezhong), sensation de froid (清 qing) aux pieds, ballonnements avec indigestion, vomissements fréquents, diarrhée avec pus et sang, vomissements pénibles sans qu’il y ait rejet, on traite d’abord le [point] San li (36E) puis le [point] Tai bai (3Rt) avant de relever du [point] Zhang men (13F). »

- VIII-2 : « Les atteintes (收 shou) des méridiens et des luo par la maladie qui, en pénétrant dans les intestins, l’estomac et les cinq organes, provoquent [les amas] 伏梁 fuliang, 息賁 xiben, 肥氣 feiqi, 痞氣 piqi et 奔豚 bentun1 »
奔豚腹脹腫,章門主之。
« [L’amas] 奔豚 bentun avec gonflement de l’abdomen relève du [point] Zhang men (13F). »
1. Il s’agit des cinq amas : l’amas du coeur fuliang, l’amas du foie feiqi, l’amas de la rate piqi, l’amas du poumon xiben et l’amas du rein bentun.


- VIII-3 : « Le gonflement des cinq organes et des six entrailles »
胃脹者,中脘主之,亦取章門。
« Le gonflement de l’estomac relève du [point] Zhong wan (12VC) et on traite également le [point] Zhang men (13F). »

- VIII-4 : « L’hydropisie, le gonflement de la peau, les ballonnements abdominaux, les tuméfactions intestinales et les tumeurs pelviennes »
石水,刺氣衝,石水,章門及然谷主之。
« L’hydropisie de pierre relève des [points] Zhang men (13F) et Ran gu (2Rn). »

- IX-7 : « Ballonnements, plénitude abdominale, borborygmes et souffle court provoqués par les maladies qui atteignent la rate, l’estomac et le gros intestin »
腹中氣脹引脊痛,食飲而身羸瘦,名曰食。先取脾,後取脅。
« L’aérophagie avec irradiation douloureuse à la colonne vertébrale et un amaigrissement corporel malgré une alimentation débordante s’appelle maigreur avec polyphagie (食㑊 shiyi). On traite d’abord le [point] Pi shu (20V), puis le [point] Ji xie (13F)1. »
1. Autre nom du point Zhang men (13F).

- IX-7 : « Ballonnements, plénitude abdominale, borborygmes et souffle court provoqués par les maladies qui atteignent la rate, l’estomac et le gros intestin »
腹中腸鳴盈盈然,食不化,脅痛不得臥,煩,熱中,不嗜食,胸脅榰滿,喘息而衝,鬲嘔,心痛,及傷飽,身黃疾,骨羸瘦,章門主之。
« Les borborygmes abdominaux [comme si l’eau] débordait des intestins, la non digestion des aliments, la douleur aux côtés du thorax au point de ne pas pouvoir rester couché, l’anxiété, la chaleur au centre1, l’anorexie, la sensation de gonflement et de plénitude de la poitrine et des côtés du thorax, la dyspnée avec [reflux du souffle qui] assaille le haut, la dysphagie avec vomissements, les douleurs épigastriques (心痛 xintong), l’atteinte due aux excès alimentaires (傷飽 shangbao), le corps jaune et l’amaigrissement relèvent du [point] Zhang men (13F). »
1. 熱中 rezhong peut se traduire par « chaleur interne » ou « chaleur au centre ». Il s’agit d’une atteinte de l’estomac et de la rate [vent pervers, nourriture déséquilibrée, fatigue, …] qui provoque un syndrome chaleur ou feu de type vide. Les textes chinois décrivent plusieurs tableaux cliniques : un syndrome polyphagique dû à l’atteinte de l’estomac par la chaleur, un syndrome avec polydipsie et polyurie dû à l’atteinte de la rate, un syndrome émaciation-soif (消癉 xiaodan : sorte de diabète), un syndrome provoqué par le vent pervers qui attaque l’estomac avec symptôme principal des yeux jaunes, et enfin un tableau de feu vide dû à une atteinte de la rate et de l’estomac par une alimentation déséquilibrée et de la fatigue ; les symptômes en sont : corps chaud, inquiétude, halètement, céphalées, crainte du vent ou soif, pouls vaste (洪 hong), grand (大 da) [et sans force].

- IX-8 : « Gonflement abdominal, douleurs lombaires irradiant au dos et douleurs hypogastriques irradiant aux testicules provoqués par les maladies qui atteignent les reins et l’intestin grêle »
腰痛不得轉側,章門主之。
« Les lombalgies où l’on ne peut pas se retourner relèvent du [point] Zhang men (13F). »

- X-6 : « Rétention des liquides dans le corps (yin) causée par la non dissipation des boissons »
腰清脊強,四肢懈惰,善怒,咳,少氣,郁然不得息,厥逆,肩不可舉,馬刀,身,章門主之。
« [La sensation de] froid aux lombes, la raideur du rachis, la lassitude des quatre membres, la tendance à la colère, la toux, le manque de souffle, l’étouffement et la difficulté pour respirer, le reflux par 厥 jue, l’impotence des épaules, les ganglions fistulisés sous les aisselles et les fibrillations musculaires dans tout le corps (身瞤 shenrun) relèvent du [point] Zhang men (13F). »

- XI-9 (2) : « Les abcès et les abcès térébrants provoqués par le souffle froid qui se loge dans les méridiens et les luo ainsi que la lèpre et l’eczéma aigu provoqué par le vent qui s’accumule »
馬刀腫,淵腋、章門、支溝主之。
« Les ganglions enflés et fistulisés sous les aisselles relèvent des [points] Yuan ye (22VB), Zhang men (13F) et Zhi gou (6TR). »


> OBSERVATIONS