Ombre milieu
PARTAGEONS LES POINTS
 
Ombre haut
Ombre bas
 














































 

> Résultats de la recherche

7VC

Yin jiao



Noms secondaires

Shao guan


Heng hu


Dan tian



> LOCALISATION

Chamfrault/Pékin/Shanghai/Duron-Borsarello/Nguyen van Nghi/Sun Simiao :

Sur la ligne médiane antérieure, 1 cun au-dessous du nombril.

Soulié de Morant :

Abdomen, ligne médiane antérieure, dans un creux entre les deux grands droits ; deux points séparés par le relief de la ligne blanche, 1 petit TDD au-dessus de Qi hai (6VC), 1 TDD sous Shen guan (8VC).

Dacheng :

1 cun au-dessous de l’ombilic, juste au rebord supérieur de la vessie.

Jiayi jing :

III-19 : « Les quinze points de l’abdomen qui descendent le renmai du [point] Jiu wei (15VC) jusqu’au [point] Hui yin (1VC) »
陰交,一名少關,一名橫,在臍下一寸
« Le [point] Yin jiao (7VC), qui s’appelle aussi Shao guan ou Heng hu, se situe à un pouce au-dessous de l’ombilic. »


> TECHNIQUES DE PUNCTURE

Chamfrault :

0,8 cun selon Tongren, disperser puis tonifier.

Pékin :

Perpendiculaire, 1 à 2 cun.

Shanghai :

Perpendiculaire, 1 à 1,5 cun.

Nguyen van Nghi :

Verticale, 1,5 à 2,5 cun.

Dacheng :

 0,8 cun selon Tongren, disperser dès que l’on obtient l’énergie ; après la dispersion, tonifier. Interdit pendant la grossesse.

Jiayi jing :

III-19 : « Les quinze points de l’abdomen qui descendent le renmai du [point] Jiu wei (15VC) jusqu’au [point] Hui yin (1VC) »
刺入八分,灸五壯。
« On le puncture à 0,8 pouce de profondeur. On y fait cinq cônes de moxa. »


> FONCTIONS

Chamfrault/Duron-Borsarello/Dacheng :

Point mu (募) du triple réchauffeur.

Chamfrault/Duron-Borsarello/Nguyen van Nghi/Dacheng :

Réunion avec chongmai et ZSYi/Rn.

Soulié de Morant :

Héraut du troisième réchauffeur (fonctions génito-urinaires).
Réunion avec chongmai, ZSYg/VB et SSYi/C.
Agit sur triple réchauffeur, rein, coeur, vessie, organes génitaux, lombes, face supéro-interne du genou.

Nguyen van Nghi :

Point mu (募) du réchauffeur inférieur.

Gérard Guillaume-Mach Chieu :

Réchauffe et tonifie le yang des reins.
Régularise le sang des règles.

Lingshu :

LS 10 : « Les méridiens (經脈 jingmai) / Jiayi jing II-1 (1): « Les douze méridiens, les luo et les branches distinctes »
心主手厥陰心包絡之脈,起於胸中,出屬心包絡,下膈,歷絡三焦
« Le méridien du ministre du coeur (心主 xinzhu)1, jueyin de main, commence au milieu du thorax, sort et établit une relation de dépendance avec le luo de l’enveloppe du coeur2, traverse le diaphragme et établit successivement une liaison avec les trois réchauffeurs. »
1. La traduction habituelle de 心主 xinzhu est maître du coeur. Le coeur est le souverain et ne peut être commandé, c’est pourquoi nous préférons traduire 心主 xinzhu par ministre du coeur dont le sens exact est « ce par quoi le coeur gouverne ». Cela peut aussi signifier le coeur souverain.
2. Le Leijing commente : « Le luo de l’enveloppe c’est la défense du ministre du coeur ; le triple réchauffeur est la défense extérieure des organes et des entrailles, c’est pourquoi ils sont en relation de superficie profondeur et établissent réciproquement une liaison. Pour aucun des méridiens il n’y a le mot successivement, seul celui-ci le porte car il indique les [réchauffeurs] supérieur, moyen et inférieur ; le supérieur c’est le milieu de la poitrine, le moyen le milieu de l’estomac et l’inférieur au-dessous de l’ombilic, c’est pourquoi [le point] Yin jiao (7VC) du renmai est le point mu du triple réchauffeur ».

Jiayi jing :

III-19 : « Les quinze points de l’abdomen qui descendent le renmai du [point] Jiu wei (15VC) jusqu’au [point] Hui yin (1VC) »
任脈、氣衝之會。
« Point de rencontre du renmai et du chongmai. »

Jean Marc Kespi :

« Acupuncture »
Nous ne savons pas la fonction de ce point qui répond à une dialectique shaoyin (réunion avec zu shaoyin). Sur quel plan cela peut-il se faire ?
- état : à priori non,
- mutation : il y a déjà les 4 RM/VC, 5 RM/VC et même 6 RM/VC,
- espace : il n’y a pas de symptômes en sa faveur,
- temps, le 4 RM/VC est déjà mise en mouvement du yin et la symptomatologie ("toutes les maladies nerveuses ; folie comme frappé par le diable ; peur sans raison) n’évoque pas une stagnation de yin.
« L’homme et ses symboles en MTC »
p 201 : « Terrestre, le réchauffeur inférieur trie le Pur et l’Impur, leur attribue les justes places, déterminant, par exemple, ce qui est à conserver ou à éliminer1, et permet leurs échanges. Lié à yuanqi, souffle originel qui nous fonde tous, il est le « tronc d’où sortent les rameaux ». Au réchauffeur inférieur, n’étant pas autres que l’Un, que l’autre et que nous-mêmes à chaque souffle, nous avons à distinguer, placer et échanger. Le 7 VC, médian, à un pouce sous le nombril, le commande […] Dans ces deux réchauffeurs [supérieur et inférieur], nous manquons de confiance, mais différemment. Au niveau du supérieur, nous n’avons pas confiance en nous, en ce que nous sommes, avec nos qualités et nos défauts, nos faiblesses et nos ressources. Au niveau de l’inférieur, nous n’avons pas confiance dans la vie, dans le cours naturel des choses, avec ses aléas, ses alternances de beau temps et de tempêtes. Or, c’est cette confiance dans l’ordre naturel du vivant qui permet de prendre de la distance avec nous-mêmes, et ainsi de distinguer, trier et mettre à sa juste place ».
1. « Il régit l’excrétion et non le dedans ». « Pelvien », il protège le foie et les reins.
p 268 : « D’une part je suis moi, autre que l’Un et j’ai à me nourrir. Je le fais par les Eaux et les Grains (les aliments liquides et solides) qui génèrent Souffle et Sang. C’est le rôle du réchauffeur supérieur céleste, lié à zongqi, qui répond, parmi les attributs du Ciel, aux "fruits de l’arbre" dont l’ensemble assure « la durée dans le changement ». Chaque fruit est unique, différent des autres à l’image de zong, exprimant la lignée d’ancêtres qui aboutit à l’être singulier, spécifique que je suis. Le 17 VC, sur le sternum, médian, dans le quatrième espace intercostal, commande ce réchauffeur1 […] D’autre part, je suis le même, pas autre que l’Un et que tous les vivants ; je n’ai pas à entretenir ma vie puisque je suis en continuité avec l’origine, le principe. Je n’ai qu’à discerner, distinguer, mettre chaque chose à sa place, par exemple le Clair en haut et à l’intérieur pour qu’il soit thésaurisé, le Trouble en bas et à l’extérieur où il est éliminé, et permettre leurs échanges. C’est la fonction du réchauffeur inférieur, lié à yuanqi, souffle originel : l’attribut de la Terre qui convient à ce réchauffeur est le « tronc commun d’où sortent tous les rameaux ». Le 7 VC le régit, à une distance sous le nombril, Yin jiao […] En tant qu’Homme, je relie Ciel et Terre et les accomplis, accédant à ma nature essentielle, à la quintessence de mon être. Cela répond au réchauffeur moyen [régi par le 12VC] ».
1. Il régit aussi la fonction du Coeur qui correspond au « Temple des prières pour les bonnes moissons », au Temple du Ciel. L’Empereur y rend compte de son action, demande de bonnes récoltes et sollicite le renouvellement de son mandat. Ainsi, plusieurs mécanismes différents mais apparentés peuvent confluer et émerger au niveau d’un point.

Nan jing :

Difficulté 31 :
下焦者,當膀胱上口,主分別清濁,主出而不,以傳道也,其治在臍下一寸。
Le Réchauffeur inférieur se situe se situe à l'orifice supérieur de la Vessie. Il régit la séparation entre le clair et le trouble, l'excrétion et ne régit pas l'intérieur car il sert de passage. Il est traité (par un point situé) à 1 cun au-dessous de l'ombilic.


> SYMPTOMATOLOGIE

Signes généraux

Chamfrault :

Douleurs dues aux troubles de l’énergie avec sensation de coup de couteau. Hernie avec douleur irradiant jusqu’au nombril et au scrotum.
Sueurs nocturnes.
Chez l’enfant : brutal affaissement de la fontanelle antérieure.

Soulié de Morant :

Bébés : fontanelle ne se fermant pas.

Pékin/Nguyen van Nghi :

Hernie.

Roustan :

Douleur herniaire.

Duron-Borsarello :

Attaque brutale de l’énergie. Transpiration. Hernie. Fontanelle déprimée des enfants.

Dacheng :

Douleur ayant pour origine un blocage d’énergie. Maladie shan. Hernie et douleur pelvienne.
Fontanelle déprimée chez les bébés.

Sun Simiao :

Insomnie par frayeur.
Engorgement dû au souffle. Souffle se promenant dans les cinq viscères. Syndrome herniaire.

Psychisme

Chamfrault :

Toutes les maladies nerveuses. Folie comme frappé par le diable.

Duron-Borsarello :

Maladies mentales. Peur sans raison.

Sun Simiao :

Frayeur telle que le patient ne peut dormir.

Neurologie

Soulié de Morant :

Toutes les maladies nerveuses.

ORL

Chamfrault/Duron-Borsarello :

Angine aiguë grave.

Chamfrault/Dacheng :

Épistaxis.

Dermatologie

Chamfrault :

Sueurs nocturnes. Transpiration et prurit des organes génitaux.

Soulié de Morant :

Transpiration ou prurit des organes génitaux.

Nguyen van Nghi :

Prurit du scrotum. Prurit vulvaire.

Dacheng :

Transpiration et prurit des organes génitaux.

Sun Simiao :

Prurit vaginal.

Digestif

Chamfrault :

Douleur du bas-ventre. Douleur abdominale irradiant jusqu’aux parties génitales, empêchant d’uriner. Ventre dur et douloureux. Sensation de chaleur au-dessous du nombril.
Chez la femme : Sensation du « petit cochon de lait qui court dans le ventre » ; douleur péri-ombilicale due au
yin.

Dacheng :

Douleur abdominale avec sensation de raideur du ventre. Chaleur au-dessous de l’ombilic. Douleurs péri-ombilicales. Douleur pelvienne irradiant à l’ombilic.

Sun Simiao :

Douleur abdominale avec ballonnement et induration. Engorgement abdominal. Gargouillement. Maladie du porcelet galopant. Maladie du porcelet galopant et remontée du souffle.

Uro-néphrologie

Chamfrault :

Impossibilité d’uriner (par douleur abdominale irradiant jusqu’aux parties génitales).

Soulié de Morant :

Reins contractés ou reins congestionnés ; douleur tranchante du bas-ventre s’étendant aux organes génitaux ; difficulté pour uriner.
Urétrite.

Pékin/Nguyen van Nghi :

Urétrite.

Duron-Borsarello :

Troubles urinaires.

Dacheng :

Anurie ou rétention d’urine.

Sun Simiao :

Impossibilité d’uriner. Induration et douleur du bas-ventre avec tiraillements dans la verge et impossibilité d’uriner. Urines jaunes.

Andrologie

Chamfrault/Dacheng :

Transpiration et prurit des organes génitaux.

Soulié de Morant :

Transpiration ou prurit des organes génitaux. Spasmes des testicules ou douleur d’orchite double.

Duron-Borsarello :

Testicules ne descendant pas.

Nguyen van Nghi :

Prurit du scrotum.

Sun Simiao :

Induration et douleur du bas-ventre avec tiraillements dans la verge et impossibilité d’uriner. Sensation de tiraillements dans les organes génitaux. Remontée des bourses.

Gynécologie

Chamfrault :

Règles de trop longue durée. Règles irrégulières. Hémorragie utérine. Pertes pendant les règles. Métrite. Stérilité. Prurit vulvaire.

Soulié de Morant :

Transpiration ou prurit des organes génitaux. Prurit vulvaire à la ménopause.
Stérilité ; Fausses couches.
Troubles des règles : règles difficiles ou règles insuffisantes ou pertes incessantes. Douleur étranglante ou tranchante du bas-ventre. Vagin contracté, douleurs étranglantes.

Pékin/Nguyen van Nghi :

Endométrite. Irrégularités menstruelles. Prurit vulvaire.

Roustan :

Règles anormales. Hémorragie utérine. Prolapsus utérin. Leucorrhée.

Duron-Borsarello :

Troubles des règles. Stérilité.

Dacheng :

Transpiration et prurit des organes génitaux.
Ménorragie. Pertes. Stérilité.

Sun Simiao :

Sensation de tiraillements dans les organes génitaux.
Aménorrhée. Prurit vaginal. Stérilité.

Sénologie

Sun Simiao :

Maladies des seins.

Obstétrique

Chamfrault :

Syncope après l’accouchement. Sang noir qui coule sans arrêt après l’accouchement.

Soulié de Morant :

Vertige par hémorragie après l'accouchement. Pertes prolongées après accouchement.

Pékin/Nguyen van Nghi :

Coliques post-partum.

Duron-Borsarello :

Complications après accouchement.

Nguyen van Nghi :

Lochies.

Dacheng :

Lochies persistantes. À ne pas puncturer pendant la grossesse. Provoque l’expulsion du foetus mort in utero dès le retrait de l’aiguille.

Métabolisme

Chamfrault :

Oedème chez l’enfant.

Roustan :

Oedème.

Dacheng :

Ascite.

Sun Simiao :

Hydropisie. Pré-oedème.

Appareil locomoteur

Chamfrault :

Contracture des lombes et du genou en même temps.

Soulié de Morant :

Douleur lombaire ou contracture lombaire.
Genou supérieur face médiale : douleur, contracture ou faiblesse.

Duron-Borsarello :

Douleur à la hanche et au genou.

Dacheng :

Crampes du genou. Crampes des lombes.

Sun Simiao :

Contracture et crampes de la main et du pied.
Crampes et spasmes.
Douleur de la partie supérieure de la hanche avec incapacité de la lever.

Pédiatrie

Soulié de Morant :

Bébés : fontanelle ne se fermant pas.

Chamfrault :

Brutal affaissement de la fontanelle antérieure.
Oedème chez l’enfant.

Duron-Borsarello :

Fontanelle déprimée des enfants.
Testicules ne descendant pas.

Dacheng :

Fontanelle déprimée chez les bébés.


> SYMPTOMATOLOGIE DANS LES TEXTES

Suwen :

SW 60 : « Des creux osseux »
此生病從少腹上沖心而痛不得前後為沖疝其女子不孕癃痔、遺溺、溢干督脈生病治督脈治在骨上甚者在臍下營。
« Quand [le vaisseau gouverneur] est malade, le qi remonte du bas-ventre à l’assaut du coeur et cause des troubles de la miction et des selles ou des spasmes (chong shan). Chez les femmes, c’est une cause de stérilité et, dans les deux sexes, de rétention d'urine ou d’incontinence d’urine, d’hémorroïdes et de sécheresse de la gorge. Quand le vaisseau gouverneur est souffrant, on pique au-dessus du pubis (Qu gu 2VC) et, dans les cas graves, en profondeur sous (Yin jiao 7VC). »

Lingshu :

LS 21 : « Les maladies du froid et de la chaleur » / Jiayi jing XII-6: « Maladies de la bouche et des dents provoquées par l’atteinte des méridiens (脈 maiyangming de main et de pied »
舌縱涎下,煩悗,取足少陰。
« En cas de relâchement de la langue, de salivation et d’anxiété1 (), on traite le shaoyang de pied2. »
1. Le Jiayi jing écrit
煩悶 fanmen, équivalent de 煩悗 fanmen.
2. Le Leijing dit : « Le relâchement de la langue, la salivation et l’anxiété, cela signifie que le yang de rein est en insuffisance, on ne peut pas la retirer, c'est pourquoi il faut traiter le méridien shaoyin de pied et le tonifier. » Le Jiayi jing dit : « … relève [du point] Yin gu (10Rn) » et ajoute une note : « Le texte original dit : "[point] Yin jiao (7VC)." La présente édition chinoise l’a corrigé en Yin gu (10Rn). »

Dacheng :

Énoncé 44 : « Notions fondamentales de la pratique de l’acupuncture »
« Il existe 2 points yin jiao : l’un se trouve 1 cun au-dessous de l’ombilic, c’est le Yin jiao du renmai (7VC) ; un autre se trouve 3 cun au-dessus de la malléole interne, c’est le San yin jiao (6Rt). Ces deux points ont la propriété de guérir les femmes des vertiges causés par les troubles du sang. »

Jiayi jing :

VIII-2 : « Les atteintes (收 shou) des méridiens et des luo par la maladie qui, en pénétrant dans les intestins, l’estomac et les cinq organes, provoquent [les amas] 伏梁 fuliang, 息賁 xiben, 肥氣 feiqi, 痞氣 piqi et 奔豚 bentun1 »
賁豚上,腹堅,痛引陰中,不得小便,兩丸騫,陰交主之。
« [L’amas] 奔豚
bentun, où il y a des ballonnements durs de l’épigastre, des douleurs qui irradient à l’intérieur des organes génitaux externes, de l’impossibilité d'uriner et une rétraction des testicules (兩丸騫 liangwanqian) relève du [point] Yin jiao (7VC) ».
1. Il s’agit des cinq amas : l’amas du coeur fuliang, l’amas du foie feiqi, l’amas de la rate piqi, l’amas du poumon xiben et l’amas du rein bentun.

- VIII-4 : « L’hydropisie, le gonflement de la peau, les ballonnements abdominaux, les tuméfactions intestinales et les tumeurs pelviennes »
水腫,水氣行皮中,陰交主之
« Les oedèmes (水賬
shuizhang) où l’eau et le souffle (水氣 shuiqi) circulent au milieu de la peau relèvent du [point] Yin jiao (7VC). »

- IX-11 : « Hernie 隤 tui1, incontinence ou rétention urinaire provoquées par l’atteinte du méridien (脈 mai) jueyin de pied ou par la joie et la colère fréquentes »
陰疝引睪,陰交主之
« La hernie yin (陰疝 yinshan)1 avec tiraillements dans les testicules relève du [point] Yin jiao (7VC). »
1. 陰疝 yin shan ou hernie yin se caractérise par une douleur et un gonflement des organes génitaux externes dus à une atteinte du méridien du foie par le pervers froid. 陰疝 yin shan est aussi l’appellation générale des hernie tui, froides et par jue.

- XII-3: « Insomnie, difficulté à voir, hypersomnie, sommeil agité, impossibilité de dormir détendu, insensibilité et parésie musculaire (rouke), diverses sortes de respiration bruyantes et dyspnée »
驚不得眠,善 水氣上下,五臟游氣也,三陰交主之。
« Effroi, insomnie, grincement de dents et eau retenue dans le corps (水氣 shuiqi) qui monte et qui descend, c’est le souffle errant des cinq organes qui relève du [point] Yin jiao (7VC) » [Le texte original dit San yin jiao (6Rt). La présente édition chinoise l’a corrigé d’après le Waitai].

- XII-6: « Maladies de la bouche et des dents provoquées par l’atteinte des méridiens (脈 mai) yangming de main et de pied »
舌縱下,煩悶,陰交主之。
« Le relâchement de la langue, la salivation et l’anxiété relèvent du [point] Yin gu (10Rn)1. »
1. Le texte original dit Yin jiao (7VC). La présente édition chinoise l’a corrigé en Yin gu (10Rn).

- XII-10: « Diverses maladies de la femme »
女子手腳拘攣,腹滿疝,月水不通,乳餘疾,絕子陰癢,陰交主之。
« Chez la femme, les contractions des mains et des pieds, la sensation de plénitude à l’abdomen, les hernies (疝 shan)1, l’arrêt des règles, toute maladie de la lactation, la stérilité (絕子 juezi) et le prurit vaginal relèvent du [point] Yin jiao (7VC). »
1. Le caractère shan, habituellement traduit par hernie, désigne aussi en MTC les troubles douloureux du bas-ventre et des organes génitaux chez l’homme et chez la femme.


> OBSERVATIONS