Ombre milieu
PARTAGEONS LES POINTS
 
Ombre haut
Ombre bas
 














































 

> Résultats de la recherche

13VC

Shang wan



Noms secondaires

Wei wan


Shang guan


Shang ji


(d'après Zhen jiu da quan)

> LOCALISATION

Chamfrault/Pékin/Shanghai/Nguyen van Nghi :

Sur la ligne médiane à 5 cun au-dessus de l’ombilic.

Soulié de Morant :

Épigastre, ligne médiane, 2 TDD sous la pointe de l’appendice xiphoïde (3 TDD sous l’extrémité du sternum), 4 TDD au-dessus de l’ombilic, dans la gouttière entre les deux grands droits, dans un creux ; deux points séparés par la ligne blanche, 1 large TDD au-dessus de Zhong wan (12VC), 1 large TDD sous Ju que (14VC), environ 2 TDD de chaque côté Liang men (21E), 1 large TDD en dedans et sous Yin du (19Rn).

Duron-Borsarello :

1 cun au-dessus de Zhong wan (12VC).

Dacheng :

1 cun au-dessous de Ju que (14VC) et 5 cun au-dessus de l’ombilic.

Sun Simiao :

1 cun au-dessous de Ju que (14VC) et 3 cun au-dessous du sternum.

Jiayi jing :

III-19 : « Les quinze points de l’abdomen qui descendent le renmai du [point] Jiu wei (15VC) jusqu’au [point] Hui yin (1VC) »
上脘,在巨闕下一寸五分,去蔽骨三寸
« Le [point] Shang wan (13VC) se situe à 1,5 pouce au-dessous du [point] Ju que (14VC) et à trois pouces au-dessous de l’appendice xiphoïde. »


> TECHNIQUES DE PUNCTURE

Chamfrault :

0,8 cun selon Tongren et Suwen. Tonifier d’abord puis disperser. Encas d’épilepsie, on disperse d’abord puis on tonifie.

Pékin :

Perpendiculaire, 1 à 2 cun.

Shanghai :

Perpendiculaire, 1,5 à 2 cun.

Nguyen van Nghi :

Verticale, 1 à 2 cun.

Jiayi jing :

III-19 : « Les quinze points de l’abdomen qui descendent le renmai du [point] Jiu wei (15VC) jusqu’au [point] Hui yin (1VC) »
刺入八寸,灸五壯。
« On le puncture à 0,8 pouce de profondeur et on y fait cinq cônes de moxa. »


> FONCTIONS

Chamfrault/Soulié de Morant/Duron-Borsarello/Nguyen van Nghi/Dacheng :

Réunion avec STYg/IG et ZYgM/E.

Soulié de Morant :

Agit sur renmai, estomac, gros intestin, membre supérieur (GI), membre inférieur (E) ; disperse coeur.

Shanghai :

Réunion avec SYgM/GI et ZYgM/E.

Duron-Borsarello :

Arrête la fièvre. Harmonise la circulation de l’énergie centrale.

Nguyen van Nghi :

Point de concentration de la rate.

Dacheng :

Shang wan (13VC) et Zhong wan (12VC) appartiennent à l’estomac et se ramifient à la rate.

Gérard Guillaume-Mach Chieu :

Apaise le coeur. Calme le shen.
Abaisse le reflux. Arrête les vomissements. Tonifie la rate. Transforme l’humidité.

Lingshu :

LS 10 : « Les méridiens (經脈 jingmai) / Jiayi jing II-1 (1) : « Les douze méridiens, les luo et les branches distinctes »
肺手太陰之脈,起於中焦,下絡大腸,還循胃口,上膈屬肺
« Le méridien du poumon, taiyin de main, commence au réchauffeur moyen, il descend pour établir une liaison (絡 luo) avec le gros intestin1, il revient pour parcourir les bouches de l’estomac2, traverse le diaphragme et établit une relation de dépendance (屬 shu) avec le poumon. »
1. Le Leijing, en commentant cette phrase du Neijing, dit : « Luo veut dire établir une liaison. Cela correspond à la zone du point Shui fen (9VC) du renmai ; … »
2. Le commentaire du Shisi jing fahui dit : « Les bouches de l’estomac désignent les bouches supérieures et inférieures de l’estomac. La bouche supérieure se trouve dans la zone du point Shang wan (13VC) à cinq distances au-dessus de l’ombilic ; la bouche inférieure se trouve dans la zone du point Xia wan (10VC) à une distance au-dessus de l’ombilic ».

Jiayi jing :

III-19 : « Les quinze points de l’abdomen qui descendent le renmai du [point] Jiu wei (15VC) jusqu’au [point] Hui yin (1VC) »
任脈、足陽明、手太陽之會
« C’est [un point de] rencontre (會 hui) du renmai, du yangming de pied et du taiyang de main. »

Jean Marc Kespi :

Comme l’indiquent les nombreuses références à l’estomac, ce point dirige le premier tri du triple réchauffeur. Il est donc indiqué de le puncturer pour régulariser une perturbation de ce tri qui se manifeste par des troubles gastriques ("hématémèse", "toutes les variétés de vomissements", indigestion, mauvaise digestion", "sensation de tasse renversée au-dessous du coeur", "anorexie") et abdominaux ("ventre dur", douleur intestinale") avec présence de glaires ("glaires abondantes", "agitation, agit avec hâte et précipitation, tristesse"). Les troubles gastriques sont plus importants au premier tri, les troubles liquidiens et intestinaux le sont plus au second.
Ce point est réunion de STYg et ZYgM qui régissent les mutations alimentaires.


> SYMPTOMATOLOGIE

Signes généraux

Chamfrault :

Tuberculose avec vomissements de sang.

Soulié de Morant :

Céphalée avec nausées.
Maladies fébriles : disperser puis tonifier ? 

Roustan :

Absence de sueurs.

Dacheng :

Absence de sueurs. Maladies fébriles. Maladie évolutive du froid avec nausées et vomissements.
Asthénie.

Sun Simiao :

Affections dues aux trois vers. Chaud et froid. Sudation.

Psychisme

Chamfrault :

Peur.

Soulié de Morant :

Agitation et faiblesse d’esprit. Agit avec hâte et précipitation. Tristesse.

Dacheng :

État d’angoisse. Extravagance (le patient court dans tous les sens). Asthénie psychique.

Neurologie

Chamfrault :

Épilepsie.

Soulié de Morant :

Convulsions toniques, raides, par vers ou par tout poison. Épilepsie due à un choc ? ou épilepsie due à un trouble de Rate et Pancréas ?

Dacheng :

Épilepsie due au Vent.

Stomatologie

Soulié de Morant :

Salive (par vers parasites).

Roustan :

Sialorrhée.

Sun Simiao :

Ptyalisme.

Pneumologie

Chamfrault :

Hémoptysie dans la tuberculose. Catarrhe. Glaires abondantes.

Soulié de Morant :

Toux sèche (par vers, parasites).

Dacheng :

Expectoration abondante.

Sun Simiao :

Engorgement thoraco-costal et claviculaire.

Cardiovasculaire

Chamfrault :

Dans la douleur au coeur avec sensation de chaleur, de malaise au coeur avec douleur insupportable, commencer toujours le traitement en puncturant ce point.

Soulié de Morant :

Coeur : douleur par nourriture. Agitation et chaleur dans le coeur ? Ne peut manger sans trouble du coeur. Douleur au coeur (par vers, parasites).

Roustan :

Douleurs précordiales.

Dacheng :

Douleurs précordiales. Neuf sortes de douleurs au coeur et à la rate .

Sun Simiao :

Cardialgie.

Digestif

Chamfrault :

Intoxication. Indigestion. Perte de l’appétit ou mauvaise digestion. Choléra avec vomissements. Vomissements. Ventre très dur. Douleur abdominale avec fièvre. Vomissements de sang intermittents. Tuberculose intestinale avec vomissements de sang. Sensation de cochon de lait qui court dans le ventre (symptôme de vide de rein). Sensation de tasse renversée au-dessous du coeur (symptôme de vide de rate). Inflammation des intestins. Ictère.

Soulié de Morant :

Toutes les variétés de vomissements : par vers parasites, par grossesse, par choléra. Vomissements de sang par ulcère ou tuberculose, ….
Diaphragme : spasmes.
Vers parasites (surtout estomac) : nausées, salive, vomissements, glaires ; ou toux sèche ; ou douleur au coeur ; ou douleur de la rate ou douleur du pancréas. Estomac : dilaté, ballonnement épigastrique douloureux(aérogastrie).
Spasmes des intestins. Inflammation chronique des intestins. Péritonite.

Pékin :

Gastrite. Ulcère. Vomissements. Ballonnement abdominal. Hoquet.

Roustan :

Gastrite aiguë ou chronique. Spasmes de l'estomac. Spasmes du cardia. Gonflement abdominal. Ictère.

Duron-Borsarello :

Troubles de la digestion. Vomissements de sang. Ne peut manger. Douleur intestinale avec inflammation. Ictère.

Nguyen van Nghi :

Gastrite. Ulcère gastrique. Nausées et vomissements. Ballonnement abdominal. Hoquet.

Dacheng :

Borborygmes. Dyspepsie. Coliques. Diarrhée et vomissements. Régurgitations. Ballonnements. Plénitude abdominale, « ventre de bois ». Douleurs abdominales d’étiologie rate. Entassement énergétique sous-diaphragmatique. Ictère. Intoxication.

Sun Simiao :

Dysphagie. Engorgement abdominal avec douleurs soudaines et sueurs. Fécalome. Froid du réchauffeur moyen. Gonflement. Froid, accumulation de souffle dans la région épigastrique. Hématémèse. Indigestion après avoir trop mangé.

Gynécologie

Soulié de Morant :

Règles avec nausées.

Appareil locomoteur

Sun Simiao :

Impossibilité de se tourner sur le côté.


> SYMPTOMATOLOGIE DANS LES TEXTES

Lingshu :

LS 19 : « Le souffle des quatre saisons » / Jiayi jing IX-7 : « Ballonnements, plénitude abdominale, borborygmes et souffle court provoqués par les maladies qui atteignent la rate, l’estomac et le gros intestin »
飲食不下,膈塞不通,邪在胃脘,在上脘,則刺抑而下之,在下脘,則散而去之。
« [Lorsque] l’alimentation ne descend plus, [que] le diaphragme est bloqué et ne communique plus1, le pervers se situe dans la cavité gastrique. S’il se trouve dans la partie supérieure de l’estomac (上腕 shangwan), on le réprime en le faisant descendre. S’il se trouve dans la partie inférieure de l’estomac (下腕 xiawan), on l’élimine en le dissipant2. »
1. Le traduction correspondante du Jiayi jing dit : « le diaphragme et le pharynx ne communiquent plus ».
2. Le Leijing dit : « Shang wan et Xia wan sont des points du renmai ; ils désignent aussi la cavité gastrique. Puncturer [le Lingshu contient ce mot en plus] et le réprimer en le faisant descendre signifie puncturer le [point] Shang wan (13VC) pour disperser le souffle des aliments (食氣 shiqi) qui monte ; éliminer en le dissipant signifie réchauffer le [point] Xia wan (10VC) pour dissiper la stagnation froide qui s’y accumule ».

Jiayi jing :

- VII-1 (2) : « Atteintes par le froid et maladies fébriles produites par l’affection des six méridiens »
頭眩病身熱,汗不出(千金作煩滿汗不出),上脘主之。
« Les vertiges avec corps fiévreux sans transpiration [le Qianjin écrit : inquiétude et oppression sans transpiration] relèvent du [point] Shang wan (13VC). »

- IX-2 : « Les douleurs précordiales subites, les 痺 bi de la poitrine, la hernie du coeur et les trois vers provoqués par le souffle froid qui se loge dans les cinq organes et les six entrailles »
心痛有三蟲,多,不得反側,上脘主之。
« Les douleurs précordiales dues aux trois vers avec salivation abondante et impossibilité de se retourner [dans son lit] relèvent du [point] Shang wan (13VC). »

- IX-7 : « Ballonnements, plénitude abdominale, borborygmes et souffle court provoqués par les maladies qui atteignent la rate, l’estomac et le gros intestin »
寒中傷飽,食飲不化,五臟滿脹,心腹胸脅 滿脹,則生百病,上脘主之。
« Froid au centre avec une atteinte due aux excès alimentaires, les aliments non digérés (化 hua), le gonflement abdominal, la sensation de gonflement et de plénitude au coeur1 et à l’abdomen, [la sensation de gonflement et de plénitude] de la poitrine et des côtés du thorax, et la production de toutes sortes de maladie en cas de pouls vide relèvent du [point] Shang wan (13VC). »
1. « Coeur » peut aussi signifier ici « épigastre ».

XI-2 : « Folie furieuse et épilepsie provoquées par un jue yang et une grande frayeur »
癲疾嘔沫,神庭及兌端、承漿主之。其不嘔沫,本神及百會、後頂、玉枕、天衝、大杼、曲骨、尺澤、陽溪、外丘、當上脘傍五分,通谷、金門、承筋、合陽主之,委中下二寸為合陽。
« L’épilepsie (癲疾 dianji) avec vomissements d’écume relèvent des [points] Shen ting (24VG), Dui duan (27VG), Cheng jiang (24VC). L'épilepsie sans vomissements d'écume relève des [points] Ben shen (13VB), Bai hui (20VG), Hou ding (19VG), Yu zhen (9V), Tian chong (9VB), Da zhu (11V), Qu gu (2VC), Chi ze (5P), Yang xi (5GI), Wai qiu (36VB), Tong gu (20Rn) qui se situe à 0,5 cun à côté du [point] Shang wan (13VC), Jin men (63V), Cheng jin (56V) et He yang 55V). »

- XI-7 : « Métrorragies profuses, sang stagnant, vomissements de sang et crachements de sang provoqués par un comportement immodéré qui blesse l’intérieur et l’extérieur »
心下有鬲,嘔血,上脘主之。
« Obstruction épigastrique (littéralement : sous le coeur) et vomissements de sang relèvent du [point] Shang wan (13VC). »


> OBSERVATIONS