Ombre milieu
PARTAGEONS LES POINTS
 
Ombre haut
Ombre bas
 














































 

> Résultats de la recherche

5VG

Xuan shu



Noms secondaires

Xuan zhu


(d'après Yi xue ru men)

> LOCALISATION

Chamfrault/Pékin/Shanghai/Duron-Borsarello/Nguyen van Nghi/Sun Simiao :

Sur la ligne médiane postérieure, au-dessous de l’apophyse épineuse de la 1ère vertèbre lombaire. Localiser et puncturer en décubitus ventral (Chamfrault, Pékin, Nguyen van Nghi).

Soulié de Morant :

Région lombaire, ligne médiane, au rebord inférieur de la 1ère vertèbre lombaire (entre 1ère et 2ème vertèbres lombaires), 2 TDD sous l’angle de la dernière côte et de l’épine dorsale, à l’angle du rebord inféro-externe de la 1ère lombaire et du rebord externe d’un tendon médian (remarque : n’oublions pas que pour SdM les points du dumai sont bilatéraux), 2 TDD au-dessus de Ming men (4VG), 3 TDD sous Ji zhong (6VG), 1 TDD en dedans de Wei shu (21V).

Dacheng :

Sous la 13ème vertèbre (L1). Pour trouver le point, demander au malade de se mettre en position de décubitus ventral.

Jiayi jing :

III-7 : « Les onze points du dos en partant de la première vertèbre [dorsale] et en descendant le dumai jusqu’au sacrum (脊骶 jidi) »
懸樞,在第十三椎節下間 [] 伏而取之
« Le [point] Xuan shu (5VG) se situe dans l’intervalle sous la treizième vertèbre1 […] On le localise [le patient] couché sur le ventre. »
1. Il s’agit de l’intervalle situé entre la 1ère et la 2ème vertèbre lombaire.


> TECHNIQUES DE PUNCTURE

Chamfrault/Dacheng :

0,3 cun selon Tongren.

Pékin/Shanghai/Nguyen van Nghi :

Oblique vers la haut, 0,5 à 1 cun.

Jiayi jing :

III-7 : « Les onze points du dos en partant de la première vertèbre [dorsale] et en descendant le dumai jusqu’au sacrum (脊骶 jidi) »
刺入三分,灸三壯。
« On le puncture à 0,3 pouce de profondeur et on y fait trois cônes de moxa. »


> FONCTIONS

Soulié de Morant :

Répond dans Shang lian (37E), Zhong wan (12VC) et Tian zhu (10V).
Remarque : La réponse dans Shang lian (37E) s’explique, dans le système de Soulié de Morant, par son action sur le « Primate ». Le Primate correspond au plan psychique inférieur po dominé par les instincts primitifs et en relation avec le poumon. La forme d’intelligence du Primate est la ruse/astuce, l’art de mentir et le plaisir de duper par la parole ou le silence. Il répond aux lobes occipitaux supérieurs du cerveau.
Agit sur dumai, muscles du dos et des lombes, muscles moyen et petit fessiers, estomac, intestins, caecum, foie.

Duron-Borsarello :

Point spécifique des trois réchauffeurs.

Nguyen van Nghi :

Lieu où l’énergie des reins tente de gagner la vertèbre supérieure : elle monte, descend puis remonte … comme un ressort en mouvement.

Gérard Guillaume-Mach Chieu :

Tonifie la rate. Harmonise l’estomac.
Renforce les lombes et les genoux.

Suwen :

SW 61 : « Les points des eaux et des chaleurs »
帝曰:水俞五十七處者,是何主也?岐伯曰:腎俞五十七穴,積陰之所聚也,水所從出入也。尻上五行行五者,此腎俞。故水病下為胕腫、大腹,上為喘呼、不得臥者,標本俱病,故肺為喘呼,腎為水腫,肺為逆不得臥,分為相輸俱受者,水氣之所留也。伏菟上各二行,行五者,此腎之街也。三陰之所交結於腳也。踝上各一行,行六者,此腎脈之下行也,名曰太沖。凡五十七穴者,皆臟之陰絡,水之所客也。
« Huangdi : De quel domaine sont les 57 points de l’eau ? 
Qibo : Les 57 shu du rein sont les points de concentration du yin et auxquels obéissent les échanges liquides. Les shu du rein sont cinq rangées de cinq au-dessus du sacrum (1, 2, 4, 5, 6VG – 25, 27, 28, 29, 30V – 50, 51, 52, 53, 54V)1. La maladie d’eau se manifeste en bas par des oedèmes et un gros ventre, en haut par de la dyspnée. Si le décubitus est intolérable, c’est que l’atteinte porte à la fois sur les branches et sur le tronc. Le poumon fait la dyspnée, le rein fait les oedèmes, l’impossibilité de décubitus vient du reflux de qi dans le poumon. D’autres points se distinguent par leurs emplacements, mais ils concourent avec les précédents à la rétention du qi et de l’eau2. Il y a deux rangées de cinq au-dessus du "lapin embusqué" (face antérieure de la cuisse), ce sont les "rues" du rein (11, 12, 13,14, 15Rn – 26, 27, 28, 29, 30E). Au croisement des trois vaisseaux yin au-dessus de la cheville, il y a une rangée de six points qui constitue le cours inférieur du vaisseau du rein (4, 6, 7, 8, 9, 10Rn) ; on le nomme le "grand carrefour" (taichong). Soit en tout 57 fosses qui sont les liaisons yin des viscères et où l’eau trouve asile ».
1. Note personnelle : Le commentaire de la traduction de NvN donne comme points des eaux sur dumai les 2, 3, 4, 5 et 6VG, 3VG venant donc remplacer 1VG. Cette position est parfaitement logique puisque la version de NvN donne « 5 rangées de 5 points au-dessus du coccyx », alors que celle de Husson ne l’est pas puisqu’il donne « 5 rangées de 5 points au-dessus du sacrum » et qu’en conséquence, 1VG et 2VG ne sauraient en faire partie.
2. NvN présente différemment cette proposition : « De ce fait, l’atteinte concomitante du poumon et du rein a pour conséquence une rétention d’eau et d’énergie ». Il propose également un commentaire de 
Zhang Jing Yue qui reste aussi obscur quant au rôle de ces points shu du rein : « L’eau a la possibilité d’activer la circulation des énergies et de répondre aux points shu pour déclencher la maladie. La maladie d’eau influe sur l’énergie et la maladie de l’énergie sur l’eau pour provoquer une rétention d’énergie et d’eau, responsable de la maladie ».

Jiayi jing :

III-7 : « Les onze points du dos en partant de la première vertèbre [dorsale] et en descendant le dumai jusqu’au sacrum (脊骶 jidi) »
督脈氣所發
« Le souffle du dumai s’y déploie. »

Jean Marc Kespi :

Nous ne savons la fonction de ce point qui répond :

- au 12 RM/VC, point mu du centre et noeud du taiyin.
- au 10 ZTYg/V, point fenêtre du Ciel qui régit la descente du yang vers le tronc.
- au 37 ZYgM/E qui contrôle les mouvements du yang vers le yin de l’automne et du niveau yangming.


> SYMPTOMATOLOGIE

Signes généraux

Chamfrault/Sun Simiao :

Accumulations d'énergie se déplaçant de haut en bas.

Psychisme

Soulié de Morant :

Toujours pressé, impulsions irraisonnées. Rêves de serpents.

Digestif

Chamfrault :

Mauvaise digestion. Aliments non digérés dans les selles. Toutes les maladies dues à une mauvaise digestion. Diarrhée. Dysenterie.

Soulié de Morant :

Douleur de l'estomac. Estomac qui ne digère pas.
Gros intestin : diarrhée, entérite aiguë ; maladie ancienne d’intestins.

Pékin :

Dyspepsie. Entérite. Diarrhée.

Roustan :

Dysenterie. Douleur abdominale. Diarrhée. Prolapsus anal.

Duron-Borsarello :

Maladies de l’estomac et des intestins. Entérite aiguë.

Nguyen van Nghi :

Dyspepsie. Entérocolite. Diarrhée

Dacheng :

Dyspepsie. Diarrhée. Entassement énergétique sus et sous-ombilical sous forme de masse (tumeur abdominale) avec dyspepsie.

Gynécologie

Soulié de Morant :

Utérus relâché.

Appareil locomoteur

Chamfrault :

Douleur et raideur du rachis et de la région lombaire.

Soulié de Morant :

Muscles dorsaux et lombaires : contracture.
Moyen et petit fessiers : raideur, contracture.
Névralgie crurale.

Pékin/Nguyen van Nghi :

Lombalgie. Dorsalgie

Roustan :

Contracture para-vertébrale lombaire.

Duron-Borsarello :

Crampes des muscles dorsolombaires. Rigidité du dos et de la hanche.

Dacheng :

Raideur de la colonne vertébrale.

Pédiatrie

Soulié de Morant :

Acupuncture et Moxibustion – 2010, 9 (3), p 174 : « Enfant faisant ses dents : tous troubles : 60V (disperser) – Inflammation de la bouche, ne peut pas sucer : 5IG – Manque d’appétit : 36E (tonifier) – 5VG ».


> SYMPTOMATOLOGIE DANS LES TEXTES

Jiayi jing :

VIII-2 : « Les atteintes (收 shou) des méridiens et des luo par la maladie qui, en pénétrant dans les intestins, l’estomac et les cinq organes, provoquent [les amas] 伏梁 fuliang, 息賁 xiben, 肥氣 feiqi, 痞氣 piqi et 奔豚 bentun1 »
腹中積上下行,懸樞主之。
« L’amas dans le ventre qui monte et descend relève du [point] Xuan shu (5VG). »
1. Il s’agit des cinq amas : l’amas du coeur fuliang, l’amas du foie feiqi, l’amas de la rate piqi, l’amas du poumon xiben et l’amas du rein bentun.


> OBSERVATIONS