Ombre milieu
PARTAGEONS LES POINTS
 
Ombre haut
Ombre bas
 














































 

> Résultats de la recherche

9VG

Zhi yang




> LOCALISATION

Chamfrault/Shanghai/Duron-Borsarello/Nguyen van Nghi/Sun Simiao :

Sur la ligne médiane postérieure, au-dessous de l’apophyse épineuse de la 7ème vertèbre dorsale. Faire pencher le malade en avant pour puncturer (Duron, Nguyen van Nghi).

Soulié de Morant :

Dos, ligne médiane, au rebord inférieur de l’apophyse épineuse de la 7ème vertèbre dorsale, 4 TDD au-dessus de Jin suo (8VG), 2 TDD sous Ling tai (10VG), 2 TDD en dedans de Ge shu (17V).

Pékin :

Sous l’apophyse épineuse de la 7ème vertèbre dorsale, au niveau de l’angle inférieur de l’omoplate.

Dacheng :

Sous la 7ème vertèbre. Pour trouver le point, demander patient de se mettre en décubitus ventral.

Jiayi jing :

III-7 : « Les onze points du dos en partant de la première vertèbre [dorsale] et en descendant le dumai jusqu’au sacrum (脊骶 jidi) »
至陽,在第七椎節下間 [] 俯而取之。
« Le [point] Zhi yang (9VG) se situe dans l’intervalle sous la septième vertèbre [dorsale] […] On le localise en faisant pencher [le patient] en avant. »


> TECHNIQUES DE PUNCTURE

Chamfrault/Dacheng :

0,5 cun selon Tongren.

Pékin :

Oblique vers le haut, 0,5 à 1 cun.

Nguyen van Nghi :

Légèrement oblique, 0,5 à 1 cun.

Shanghai :

Oblique, 0,7 à 1 cun.

Jiayi jing :

III-7 : « Les onze points du dos en partant de la première vertèbre [dorsale] et en descendant le dumai jusqu’au sacrum (脊骶 jidi) »
刺入五分,灸三壯。
« On le puncture à 0,5 pouce de profondeur et on y fait trois cônes de moxa. »


> FONCTIONS

Soulié de Morant :

Agit sur dumai, foie, estomac, gros intestin, reins, organes sexuels, dos, lombes, membres.

Shanghai :

Traite l’énergie. Élimine l’humidité.

Nguyen van Nghi :

Le terme Zhi yang a exactement la même signification que Zhi yin (67V). Par opposition, Zhi yang (9VG) signifie que l’énergie yang arrive à ce point pour repartir, alors que Zhi yin indique à la fois la fin de l’énergie de la vessie et le commencement de l’énergie des reins.
Point faisant partie du groupe des quatre points de réunion de l’énergie yin/yang : 4VC, 12VC, 22VC et 9VG.

Gérard Guillaume-Mach Chieu :

Dégage le poumon. Arrête la toux. Purifie la chaleur. Élimine l’humidité.
Perméabilise les méridiens. Vivifie les luo.
Selon Tai yi shen zhen :
Harmonise le qi. Élargit le thorax.
Perméabilise et draine le qi du méridien shaoyang.

Jiayi jing :

III-7 : « Les onze points du dos en partant de la première vertèbre [dorsale] et en descendant le dumai jusqu’au sacrum (脊骶 jidi) »
督脈氣所發
« Le souffle du dumai s’y déploie. »

Jean Marc Kespi :

Ce point est indiqué dans le traitement du conflit yin/yang avec plénitude de yin et vide de yang : 4, 12, 22 RM/VC et 9 DM/VG. Sa fonction est de transformer le yin en plénitude en yang : "état dépressif, manque d’énergie, le malade ne peut parler, asthénie, parle péniblement, découragement" par vide de yang ; "dyspnée, plénitude aux côtés, énergie yin à l’estomac, douleur au coeur et à la poitrine brutale, douleur vertébrale" par plénitude de yin.


> SYMPTOMATOLOGIE

Signes généraux

Chamfrault :

Ne veut pas parler ou parle péniblement. Asthénie. Grande maigreur. Sensation que l’énergie monte et descend dans le dos.

Soulié de Morant :

Évolué affaibli (cf « Évolué » et shen). Parle difficilement par insuffisance d’énergie ou par découragement.
Membres (moitié opposée du corps) lourds, paresseux, fatigués, « au milieu du dos, l’énergie monte et descend ».

Pékin :

Fièvre intermittente.

Roustan :

Fatigue des membres.

Duron-Borsarello :

État dépressif : calme les états nerveux. Amaigrissement. Insomnie.

Dacheng :

Amaigrissement avec sensation que l’énergie monte et descend dans le dos. Jambes faibles. Manque d’énergie avec logoclonie ou aphonie. Asthénie avec dysorexie. Accumulation de froid.

Dermatologie

Chamfrault :

Abcès froids.

Dacheng :

Ulcère phagédénique des membres inférieurs avec jambes lourdes.

Pneumologie

Chamfrault :

Dyspnée et plénitude aux côtés.

Soulié de Morant :

Poumons : pleurésie. Névralgie intercostale.

Pékin :

Toux. Dyspnée.

Roustan :

Bronchite asthmatiforme, névralgie intercostale. Toux, suffocation intermittente.

Duron-Borsarello :

Névralgie intercostale empêchant de respirer.

Nguyen van Nghi :

Névralgie intercostale.

Dacheng :

Oppression et plénitude thoracique. Afflux énergétique au thorax. Toux avec douleur du dos subite (12VG puis 9VG).

Sun Simiao :

Insuffisance de souffle rendant l’élocution difficile.

Cardiovasculaire

Chamfrault :

Douleur au coeur et à la poitrine brutale, comme « attaqué par un démon ».

Soulié de Morant :

Douleur au coeur et à la poitrine par convulsions toniques (raides) soudaines.

Duron-Borsarello :

Angoisse au coeur.

Dacheng :

Afflux énergétique vers le coeur.

Digestif

Chamfrault :

Énergie yin dans l’estomac entraînant de l’anorexie. Borborygmes. Ictère (d’après Pienn Cho, tonifier puis disperser).

Soulié de Morant :

Estomac : froid ou paresse ; maigreur ; ne peut manger. Bruits d’intestins.
Foie et vésicule biliaire ne se vidant pas. Diaphragme. Jaunisse.

Pékin :

Jaunisse. Gastralgie.

Roustan :

Hépatite. Ascaridiose des voies biliaires. Douleurs épigastriques. Ictère.

Duron-Borsarello :

Pas d’appétit. Amaigrissement. Jaunisse.

Nguyen van Nghi :

Hépatite. Cholécystite.

Dacheng :

Dysphagie. Oppression et plénitude des hypochondres. Asthénie avec dysorexie ou anorexie. Maigreur. Borborygmes.
Ictère d’origine alimentaire avec éblouissement post-prandial, vertiges, gêne abdominale. Ictère généralisé avec urines jaunâtres. Ictère d’origine TR avec teint jaune, urticaire, douleur abdominale, hématurie. Ictère chez la femme avec frilosité, fièvre, dysurie (dans tous les cas ajouter 4Rt pour
chongmai).

Uro-néphrologie

Soulié de Morant :

Reins : fièvre (nuque raide, raideur lombaire, engourdissement des membres inférieurs).

Gynécologie

Soulié de Morant :

Paralysie du vagin à l’orgasme ?

Appareil locomoteur

Chamfrault :

Douleur de la région rénale et de la colonne vertébrale.
Rhumatisme
yin ou yang. Enflure et douleur des quatre membres.
Gêne au mollet. 

Soulié de Morant :

Dorso-lombalgie. Au milieu du dos, l’énergie monte et descend. Vertèbres lombaires : douleur.
Moitié opposée du corps : paresse des membres, membres lourds et fatigués.

Pékin :

Douleur du dos. Raideur de la colonne vertébrale.

Nguyen van Nghi :

Dorso-lombalgie.

Dacheng :

Douleur de la colonne vertébrale. Faiblesse, lourdeur des jambes.

Sun Simiao :

Douleur de la jambe. Pesanteur des membres.


> SYMPTOMATOLOGIE DANS LES TEXTES

Jiayi jing :

- VII-1 (1) : « Atteintes par le froid et maladies fébriles produite par l’affection des six méridiens »
其熱病氣穴,三椎下間主胸中熱,四椎下間主胃中熱,五椎下間主肝熱,六椎下間主脾熱,七椎下間主腎熱
« Les points (氣穴 qixue) qui traitent les maladies fébriles [sont] : [celui qui est situé] dans l’intervalle au-dessous de la troisième vertèbre traite (主 zhu) la chaleur à l’intérieur de la poitrine ; [celui qui est situé] dans l’intervalle au-dessous de la quatrième vertèbre traite la chaleur du diaphragme ; [celui qui est situé] dans l’intervalle au-dessous de la cinquième vertèbre traite la chaleur du foie ; [celui qui est situé] dans l’intervalle au-dessous de la sixième vertèbre traite la chaleur de la rate ; [celui qui est situé] dans l’intervalle au-dessous de la septième vertèbre traite la chaleur des reins1. »
1. Wun Kun dit : « Les "segments du dos" s‘appellent "vertèbres", "dans le creux" se dit "au-dessous" et "se situe" se dit "intervalle". Telle est la méthode de désignation des points de la ligne médiane. La colonne [a] 21 vertèbres en tout ».
Le Suwen zhuzheng fawei dit : « Dans l’intervalle au-dessous de la troisième vertèbre [le point] s’appelle Shen zhu (12VG) ; dans l’intervalle au-dessous de la quatrième vertèbre il n’y a pas de point ; dans l’intervalle au-dessous de la cinquième vertèbre [le point] s’appelle Shen dao (11VG) ; dans l’intervalle au-dessous de la sixième vertèbre [le point] s’appelle Ling tai (10VG) ; dans l’intervalle au-dessous de la septième vertèbre [le point] s’appelle Zhi yang (9VG) ».
Sous la quatrième vertèbre, il y a le point curieux Ju que shu. C’est le 82PC dans la nomenclature du traité d’acupuncture (tome II, p. 256) de Roustan (Masson) et le 57PC dans la nomenclature de NvN (Médecine traditionnelle chinoise, p.474, éd. Nguyen Van Nghi).


- VIII-1 (2) : « Transmission des maladies dans les cinq organes et les accès de frissons et de fièvre »
寒熱懈爛(一本作懶),淫濼脛酸,四肢重痛,少氣難言,至陽主之。
« Les frissons et la fièvre avec asthénie, faiblesse et courbature des jambes, lourdeur et douleur aux quatre membres, manque de souffle (少氣 shaoqi) et difficulté pour parler relèvent du [point] Zhi yang (9VG). »


> OBSERVATIONS