Ombre milieu
PARTAGEONS LES POINTS
 
Ombre haut
Ombre bas
 














































 

> Résultats de la recherche

22VG

Xin hui



Noms secondaires

Ding men


Gui men


Xin men


(d'après Qian jin yao fang)

Qian tou bai hui


(d'après Zhong guo zhen jiu xue tu jie ci dian)

> LOCALISATION

Chamfrault :

Sur la ligne médiane du crâne, juste au niveau de la fontanelle antérieure, dans un creux, 1,5 cun en avant de Qian ding (21VG) et 1 cun en arrière de Shang xing (23VG), à 2 cun de la racine frontale des cheveux, à 5 cun de Yin tang (3PC) (situé juste entre les sourcils).

Soulié de Morant :

Tête, sommet antérieur, ligne médiane, au rebord postérieur de l’os frontal entre les deux pariétaux (fontanelle), 2 TDD en avant de Qian ding (21VG), 2 TDD en arrière de Shang xing (23VG), 1 large TDD en dedans de Wu chu (5V).

Pékin/Shanghai :

3 cun en avant de Bai hui (20VG).

Duron-Borsarello :

En arrière de la fontanelle antérieure, sur le bord d’un creux senti par l’index. Point douloureux à la pression.

Nguyen van Nghi :

1,5 cun en avant de Qian ding (21VG).

Dacheng/Sun Simiao :

Dans une dépression, 1,5 cun en arrière de Shang xing (23VG).

Jiayi jing :

III-2 : « Les huit points [situés] sur la ligne médiane qui va du nez à la tête, à partir d’un pouce à l’intérieur des cheveux jusqu’au [point] Feng fu (16VG) »
囟會,在上星後一寸,骨間陷者中
« Le [point] Xin hui (22VG) se situe à un pouce derrière le [point] Shang xing (23VG), dans un creux entre les os. »


> TECHNIQUES DE PUNCTURE

Chamfrault :

0,2 cun selon Tongren pendant 3 respirations. Chez l’enfant au-dessous de 8 ans, il est interdit de puncturer ce point car la fontanelle n’est pas complètement fermée et, si l’on piquait trop profondément et qu’elle soit perforée, une mort prématurée pourrait s’ensuivre.
0,4 cun selon Suwen.

Pékin/Nguyen van Nghi :

Oblique, 0,5 à 0,8 cun.

Shanghai :

Oblique, 0,5 à 1 cun.

Dacheng :

Selon Tongren : « 7 fois 7 moxas, indolores tant que la maladie est encore là, douloureux dès qu’elle est partie. Pour le nez bouché, il suffit de cautériser 4 jours et an 7 jours et ce sera guéri. 0,2 cun, 3 respirations, disperser dès que l’on obtient l’énergie. Il ne faut pas piquer un enfant de moins de 8 ans ».
0,4 cun selon Suzhu.

Jiayi jing :

III-2 : « Les huit points [situés] sur la ligne médiane qui va du nez à la tête, à partir d’un pouce à l’intérieur des cheveux jusqu’au [point] Feng fu (16VG) »
刺入四分,灸五壯。
« On le puncture à 0,4 pouce de profondeur et on y fait cinq cônes de moxa. »


> FONCTIONS

Soulié de Morant :

Éveille une réponse dans Feng long (40E)
[Remarque : cette réponse est de toute évidence relative à l’action sur l’Évolué]
Évolué et shen : Le plan psychique supérieur, qui est d’autant mieux doué que les lobes frontaux sont plus développés, a été bien étudié par la Chine puisque plusieurs points de commande agissent sur lui. Il fait agir toutes les facultés qui différencient l’Humain Évolué des animaux instinctifs. La conscience morale avant tout qui voit la conséquence de ses actes en même temps que la satisfaction de son désir, d’où la notion du Bien et du Mal. Il donne une perception précise de la réalité, des faits que les mots déforment ou cachent. Il donne la vision des apports de ces réalités entre elles, d’où idées justes, jugement. Voyant les conséquences des actes, il peut agir sur l’avenir. Il donne enfin la faculté de résoudre rapidement les problèmes de la mathématique et de la vie. Tout ceci pouvant se résumer en : don d’observation et don de synthèse ; en fait l’intelligence qui voit juste, pense juste et agit juste, c'est à dire conformément à la réalité totale.
Le nom d’"Évolué" semble le plus approprié pour traduire la notion de shen que le dictionnaire explique ainsi : « est devenu un homme ; est évolué, n’est plus un animal » ; ce nom étant encore employé pour les génies, les sages ; pour l’âme.
On voit qu’en plus, du conscient de Freud, ce plan possède la raison et la conscience morale, le sens des réalités.
Le pouls est gauche superficiel [secteur IV du système de SdM, situé en amont du pied]. Il varie en même temps que la partie du pouls du cerveau qui reflète les lobes frontaux.
Plusieurs points de commande agissent sur lui pour le faire fonctionner et le développer au maximum possible. Par eux, il a été obtenu de permettre à de jeunes mathématiciens de comprendre leurs problèmes avec aisance et rapidité ; de donner de la conscience morale à des enfants.
Les méridiens intéressés sont surtout zu tai yin et shou shao yin. Il est possible que par une meilleure assimilation du sucre indispensable aux centres nerveux par le pancréas, et par une meilleure circulation sanguine, le fonctionnement de ces lobes soit amélioré. Citons Da du (2Rt) et Shao chong (9C). Aussi Feng long (40E).
Au Japon, la secte Zen du bouddhisme vise à effacer de l’esprit l’emprise déformante des mots et des notions apprises (tout l’Automate et le Perroquet) afin de percevoir la réalité complexe, et les rapports profonds et essentiels des choses, les mots ne pouvant donner qu’un aspect ou trop simple ou trop vague ; en fait de redonner la primauté intégrale à l’Évolué.
Troubles de l’Évolué :

- Insuffisance : inconscience, amoralité. Ne voit pas les aspects profonds de la réalité ni ses rapports. Pas de synthèse. Obéit sans comprendre. Aisément suggestible. Imprévoyance, insouciance. Joyeux, sociable. Réalités toujours faussées. Ne peut concevoir un plan viable. Ne peut se concentrer longtemps, l’esprit s’échappe.
- Excès : Conscience morale. Moralité. Superpose aussitôt les données d’un problème et le résout. . Esprit de synthèse.Distingue aussitôt le vrai du faux ; comprend aisément toute question. Prévoyance. Préoccupé de l’avenir. Sombre. Images juste de la réalité. Organisateur, pense à tout. Concentration aisée, prolongée.
Pour l’ensemble du cerveau, le pouls est le droit IV profond. Les points les plus puissants sur l’ensemble du cerveau sont : Bai hui (20VG), Xin hui (22VG), Shou shang lian (9GI).
En acupuncture, les lobes temporaux et pariétaux répondent toujours ensembles et en même temps à la stimulation de leurs points de commande. De plus ; ils n’ont qu’un seul pouls ; aussi sont-ils nommés ensemble "cerveau latéral". Le pouls correspondant est le droit IV profond quart moyen inférieur.
À gauche, se trouve le siège de la mémoire consciente présente et de la mémoire semi consciente, qu’il est possible d’évoquer avec effort. Description synthétique des fonctions analytiques décrites par l’occident qui reconnaît aussi la prédominance de la gauche pour le langage, les organes des sens et leurs fonctions physiques (vision, …) et psychiques (compréhension des perceptions et mémoires visuelle, auditive, olfactive, gustative), donc conscientes et semi conscientes. À droite, se trouve le siège de la mémoire et des dons héréditaires totalement inconscients : la transmission des tendances, des qualités, des défauts, … La tradition des observations asiatiques et nos découvertes récentes ont démontré que les lobes temporaux et pariétaux forment un ensemble inséparable. Les points agissant sur le temporo-pariétal agissent aussi, comme il faut s’y attendre, sur les parties avoisinantes du cerveau qui sont indispensables au fonctionnement des organes des sens. Tels sont : Shao hai (3C), Nei guan (6MC), Shou shang lian (9GI), Xin hui (22VG).
Certains agissent plus spécialement sur certains centres :
- Ouïe : Er men (21TR), Ting hui (2VB), Ting gong (19IG).
- Odorat – goût : Ying xiang (20GI), Bai hui (20VG). Certains agissent nettement sur l’odorat et donc le goût : He gu (4GI) répond dans le temporal, Feng chi (20VB) agit sur sympathique et hypothalamus postérieur, Shen ting (24VG).
- Langage, parole : Ya men (15VG). Aussi les points agissant sur la moitié controlatérale du cerveau : Xin hui (22VG), Jiu wei (15VC), Tao dao (13VG), Jian shi (5MC) (agit sur temporo-pariétal et occipital).
Agit sur face, doigts et orteils ; tonifie l’énergie yang de tout le corps.

Gérard Guillaume-Mach Chieu :

Calme le froid. Apaise le vent. Ouvre les orifices. Calme la peur.

Jiayi jing :

III-2 : « Les huit points [situés] sur la ligne médiane qui va du nez à la tête, à partir d’un pouce à l’intérieur des cheveux jusqu’au [point] Feng fu (16VG) »
督脈氣所發
« Le souffle du dumai s’y déploie. »

Jean Marc Kespi :

Ce point situé sur la fontanelle antérieure répond comme le 24VG dans le 40 ZYgM/E, point luo du zu yangming, qui régit par l’intermédiaire du luo longitudinal la manière dont l’homme se situe dans le monde qui l’entoure. D’après sa symptomatologie, il paraît contrôler le sang au niveau de l’endocrâne et de la tête en général.
Remarquons : "ne reconnaît plus personne de son entourage", "perte de l’odorat", "entend les sons mais comprend mal les paroles" qui ont trait à l’intégration des sensations.
Il semble indiqué de puncturer ce point, en tonification ou en dispersion, pour tonifier ou disperser le sang céphalique.


> SYMPTOMATOLOGIE

Signes généraux

Chamfrault :

Teint verdâtre ou faciès rubicond qui devient brusquement enflé.
Céphalée par anémie cérébrale. Cerveau très douloureux après avoir trop bu d'alcool.
Vertiges dus au
feng à la tête. Éblouissements.

Soulié de Morant :

Énergie vraie, vitalité de tout le corps, mouvements, chaleur :
- Insuffisance : moments de faiblesse, brouillard. Teint blanc bleuté. Somnolence, faiblesse du sang.
- Excès : chaleur et douleur au cerveau, comme brisé, congestion de la face, vertiges. Congestion de la face et de la tête après avoir bu. Excès de sang.

Pékin :

Maux de tête.

Roustan :

Céphalée. Vertige.

Duron-Borsarello :

Vertiges en passant de la position allongée à la position debout.
Insomnie.

Nguyen van Nghi :

Céphalée. Vertige. Alcoolisme.

Dacheng :

Abus d’alcool avec impression d’éclatement de la boîte crânienne. Céphalée sévère. Céphalée due au Vent.
Visage rouge et enflé. Enflure du vertex. Vertige.

Sun Simiao :

Céphalée. Maladies dues au vent dans la tête. Spasmes avec chaud et froid. Teint rouge avec gonflement de la face. Vertiges.

Psychisme

Chamfrault :

Peur avec les yeux révulsés. Ne reconnaît plus personne de son entourage.

Soulié de Morant :

Évolué, association des idées, des sensations, des images ; concentration ; imagination :

- Insuffisance : fatigue cérébrale rapide jusqu’à confusion cérébrale ; émotivité ; esprit tremblant.
- Excès : … (pas de signe).
Audition psychique : entend les sons mais comprend mal les paroles.

Dacheng :

État d’angoisse. Peur et méconnaissance.

Neurologie

Chamfrault :

Apoplexie avec aphasie.

Soulié de Morant :

Cerveau antérieur : anémie cérébrale (insuffisance) ; congestion cérébrale (excès).

Nguyen van Nghi/Roustan :

Convulsions infantiles.

Dacheng :

Syndrome de vide cérébral.

Sun Simiao :

Épilepsie avec écume. Épilepsie infantile due à une frayeur. Spasmes avec chaud et froid.

ORL

Chamfrault :

Épistaxis. Nez bouché avec perte de l’odorat.

Soulié de Morant :

Saignement de nez. Nez bouché (congestion cérébrale).

Pékin/Dacheng :

Obstruction nasale. Épistaxis.

Roustan :

Rhinite. Polype nasal.

Duron-Borsarello :

Allergies des voies respiratoires. Inflammation des muqueuses.

Nguyen van Nghi :

Obstruction nasale. Épistaxis. Anosmie.

Dermatologie

Chamfrault :

Enflure du cuir chevelu et de la face avec croûtes blanchâtres.

Soulié de Morant :

Cheveux : séborrhée sèche ; pellicules. Enflure de la peau et de la tête. 

Duron-Borsarello :

Perte des cheveux ; tonification des racines. 

Dacheng :

Desquamation du cuir chevelu.

Pneumologie

Duron-Borsarello :

Allergies des voies respiratoires.

Cardiovasculaire

Duron-Borsarello/Dacheng :

Palpitations.

Pédiatrie

Chamfrault :

Tuberculose intestinale avec ventre dur, teint jaunâtre et perte de l’appétit.

Pékin/Nguyen van Nghi/Roustan :

Convulsions.

Nguyen van Nghi/Roustan :

Convulsions infantiles.

Sun Simiao :

Épilepsie infantile due à une frayeur.


> SYMPTOMATOLOGIE DANS LES TEXTES

Jiayi jing :

VII-1 (2) : « Atteintes par le froid et maladies fébriles produites par l’affection des six méridiens » / SW 61 : « Les points des eaux et des chaleurs » / LS 23 : « Maladies fébriles »
Selon Lingshu, « ce que l’on appelle les 59 punctures [sont] : sur les côtés interne et externe des deux mains, il y en a trois de chaque [côté], soit [douze] points en tout [c’est à dire Shao shang (11P), Zhong chong (9MC), Shao chong (9C) du côté interne et Shao ze (1IG), Guan chong (1TR), Chang yang (1GI) du côté externe]. Aux intervalles des cinq doigts1, il y en a un à chaque [intervalle], soit huit points en tout [c’est à dire Hou xi (3IG), Zhong zhu (3TR), San jian (3GI), Shao fu (8C)] ; il en est de même aux pieds [c’est à dire Shu gu (65V), Zu lin qi (41VB), Xian gu (43E), Tai bai (3Rt)]. [Au-dessus du front], à 1 pouce à l’intérieur des cheveux, il y en a trois de chaque [côté], soit six [points] en tout [c’est à dire Wu shu (5V), Cheng guan (6V), Tong tian (7V)]. Plus loin, à trois pouces à l’intérieur des cheveux, il y en a cinq de [chaque] côté, soit dix [points] en tout [c’est à dire Lin qi (15VB), Mu chuang (16VB), Zheng ying (17VB), Cheng ling (18VB), Nao kong (19VB)]. En avant et en arrière de l’oreille, au-dessous de la bouche, il y en a un à chaque endroit qui, avec celui du milieu de la nuque, en fait six en tout [c’est à dire Ting hui (2VB), Wan gu (12VB), Cheng jiang (24VC), Ya men (15VG)]. Il y en a un au vertex [c’est à dire Bai hui (20VG)], un au [point] Xin hui (22VG), un à chaque bord des cheveux [selon Leijing, il s’agit de deux points : l’un au bord des cheveux en avant, c’est à dire Shen ting (24VG) et l’autre en arrière, c’est à dire Feng fu (16VG)], un au point Lian quan (23VC), deux au point Feng chi (20VB) et deux aux [points] Tian zhu (10V) ».
« Le Suwen dit : " Les 59 [points] sont les suivants : cinq points sur [chacune des] cinq lignes de la tête2 pour disperser par le haut le reflux de la chaleur de tous les yang. [Les points] Da zhui (14VG), Ying shu (1P), Que pen (12E), Bei shu (12V)* servent tous les huit à disperser la chaleur du thorax. [Les points] Qi chong (30E), San li (36E), Ju xu shang lian (37E) et Ju xu xia lian (39E) servent tous les huit à disperser la chaleur de l’estomac. [Les points] Yun men (2P), Yu gu (15GI), Wei zhong (40V) et Sui kong (11Rn)** servent tous les huit à disperser la chaleur des quatre membres. Les cinq [points] situés des deux côtés des points shu [du dos] des cinq organes [Po hu (42V), Shen tang (44V), Hun men (47V), Yi shu (49V) et Zhi shi (52V)] servent tous les dix à disperser la chaleur des cinq organes. Ces 59 [points] sont à gauche et à droite [des points importants pour guérir les maladies] fébriles." »
1. Selon le Leijing, il s’agit des points situés en arrière des articulations métacarpo-phalangiennes.
2. Le Leijing précise : « les cinq lignes de la tête indiquent les cinq trajets des méridiens, le 
dumai, les deux taiyang de pied et les deux shaoyang de pied. Les cinq points sont respectivement : Shang xing (23VG), Xin hui (22VG), Xian ding (21VG), Bai hui (20VG) et Hou ding (19VG) ; Wu chu (5V), Cheng guan (6V), Tong tian (7V), Luo que (8V) et Yu zhen (9V) ; Lin qi (15VB), Mu chuang (16VB), Zheng ying (17VB), Cheng ling (18VB) et Nao kong (19VB) ; soit 25 points en tout. »
* 背輸 Bei shu est un nom secondaire des points 11V, 12V et 15V. Il s’agit ici du 12V.
** 髓空 Sui kong est un nom secondaire des points 11Rn et 2VG.

- VII-4 : « maladies convulsives provoquées par l’attaque du vent et du froid et de l’humidité du taiyang »
取囟會、百會,及天柱、鬲、上關,光明主之。
« Les maladies convulsives relèvent des [points] Xin hui (22VG), Bai hui (20VG), ainsi que des [points] Tian zhu (10V), Ge shu (17V), Shang guan (3VB), Guang ming (37VB). »

- X-2 (2) : « Le vent provoqué par le yang atteint par la maladie »
頭痛顏青者,囟會主之。
« Les céphalées avec front bleu relèvent du [point] Xin hui (22VG). »

- XI-2 : « Folie furieuse et épilepsie provoquées par un jue yang et une grande frayeur »
癲疾嘔沫,暫起僵仆,惡見風寒,面赤腫,囟會主之。
« L’épilepsie avec vomissements d’écume, chute syncopale toute raide dès qu’on se lève, peur de rencontrer le vent et le froid ainsi que visage rouge et enflé relève du [point] Xin hui (22VG). »

- XII-11 : « Diverses maladies infantiles »
小兒驚癇,本神及前頂、囟會、天柱主之。如反視,臨泣主之。
« Les convulsions infantiles relèvent du [point] Ben shen (13VB) ainsi que des [points] Qian ding (21VG), Xin hui (22VG) et Tian zhu (10V). Si les yeux sont révulsés cela relève du [point] Lin qi (15VB). »


> OBSERVATIONS