Ombre milieu
PARTAGEONS LES POINTS
 
Ombre haut
Ombre bas
 














































 

> Résultats de la recherche

3E

Ju liao



Noms secondaires

Ju jiao


(d'après Jiayi jing)

> LOCALISATION

Chamfrault :

Sur la même verticale que les deux points précédents, passant par l’axe vertical de la prunelle, horizontalement à 0,8 cun de distance de l’aile du nez, à côté du point Ying xiang (20GI) qui est légèrement plus en dedans au niveau du sillon naso-génien.

Soulié de Morant :

Sur la joue, à l’angle du rebord antérieur (médial) de l’os de la pommette et du rebord inférieur du gros relief de l’arcade orbitaire, dans un creux, 1 large TDD au-dessous et en avant de Si bai (2E), 3 TDD au-dessus et en avant de Xia guan (7E), 1 TDD au-dessus et en dehors de Ying xiang (20GI), 1 large TDD sous et en dehors de Jing ming (1V).

Pékin :

Le patient regardant en avant, le point se trouve à l’endroit où se coupent la ligne verticale passant par la pupille et l’horizontale passant par le bord inférieur de l’aile du nez.

Shanghai :

À l’intersection d’une ligne passant par la pupille et d’une ligne horizontale passant par le bord inférieur de la narine.

Duron-Borsarello :

À 0,8 cun de distance de la narine, dans l’axe vertical de la pupille.

Nguyen van Nghi :

Sur la même verticale que les deux points précédents, au niveau du bord inférieur de l’aile du nez.

Dacheng :

À 0,8 cun de l’aile du nez, dans l’axe vertical de l’iris, juste au niveau de Shui gou (26VG).

Sun Simiao :

À 0,8 cun latéralement du bord inférieur de l’aile du nez et juste au-dessous de la pupille.

Jiayi jing :

III-10 : « Les trente-neuf points du visage »
巨窌,在俠鼻孔旁八分,直瞳子。
« Le [point] Ju liao (3E) se situe à 0,8 pouce de chaque côté des narines à la verticale de la pupille. »


> TECHNIQUES DE PUNCTURE

Chamfrault :

3 fen.

Pékin/Shanghai/Nguyen van Nghi :

Oblique, 0,3 à 0,5 cun.

Nguyen van Nghi :

Selon Dacheng, « à l’arrivée de l’énergie (daqi), le disperser immédiatement. Moxas 7 fois ».

Dacheng :

Selon Tongren, 0,3 cun, disperser dès l’arrivée de l’énergie.

Jiayi jing :

III-10 : « Les trente-neuf points du visage »
刺入三分。
« On le puncture à 0,3 pouce. »


> FONCTIONS

Chamfrault/Duron-Borsarello/Nguyen van Nghi :

Point de réunion avec yangqiao

Soulié de Morant :

Point de réunion avec shou yangming et yangqiao.
Tonifie yangqiao et disperse renmai.
Agit sur estomac, gros intestin, intestin grêle, coeur, oeil, coin de la bouche, yangqiao.

Nguyen van Nghi :

Point qui envoie un vaisseau au Ren zhong (26VG).

Dacheng :

Point de réunion avec shou yangming et yangqiao.

Gérard Guillaume-Mach Chieu :

Élimine le vent. Vivifie les luo.
Dissipe les oedèmes. Calme les douleurs.

Suwen :

SW 60 : « Dissertation sur les trous osseux » (Traduction NvN)
髓空:在腦後三分,在顱際銳骨之下,一在齦基下;一在項後中復骨下;一在脊骨上空,在風府上。脊骨下空,在尻骨下空;數髓空,在面俠鼻;或骨空在口下,當兩肩。兩髆肩空,在髆中之陽。臂骨空,在臂陽去踝四寸兩骨空門間。股骨上空,在股陽出上膝四寸。骨空,在輔骨之上端。股際骨空,在毛中動下。尻骨空,在髀骨之後,相去四寸。
« Les "trous des moelles" sont répartis dans les régions suivantes1 : un à trois pouces en arrière du cerveau au-dessous de l’os pointu2, un sous le yinji (gencive inférieure)3, un derrière la nuque au rachis cervical4, un au-dessus de Feng fu 16VG)5, un en bas du rachis au trou inférieur du coccyx6, plusieurs à la face et près du nez7, un sous la bouche à hauteur de l’épaule8, deux à la face externe de l’épaule9, Un à la face externe de l’avant-bras à 4 pouces du poignet10, un à la face antéro-externe de la cuisse à 4 pouces au-dessus du genou11, un au condyle externe au-dessus du péroné12, un au fémur dans les poils du pubis sous l’artère13, quatre au sacrum à 4 pouces en arrière de la hanche14. Les moelles osseuses proviennent de l’action d’imprégnation réciproque de l’intérieur et de l’extérieur. Les os plats n’ont pas de cavités médullaires, mais ils possèdent des vaisseaux sanguins qui jouent le rôle d’inhibition ; c'est pourquoi ils n’ont pas de "trous des moelles" ».
1. Les « trous des moelles »portent aussi le nom de « trous osseux ». Ce sont des lieux d’un échange constant entre le xueqi (sang/énergie) de l’extérieur et le jingqi (quintessence énergétique de l’intérieur des os.
2. Il s’agit de Feng fu (16VG) situé au-dessous de la protubérance occipitale (os pointu).
3. Il s’agit de Cheng jian (24VC) au milieu du sillon mento-labial. 
Zhang Jing Yue précise : « Le milieu de la gencive supérieure est le précise : « Le milieu de la gencive supérieure est le Yin jiao (28VG). Par conséquent, le milieu de la gencive inférieure est le yinji, et sous le yinji se trouve le trou osseux du menton, lieu du point Cheng jian (24VC) ».
4. Il s’agit de Ya men (15VG) entre les première et deuxième vertèbres cervicales, à 0,5 pouces au-dessous de Feng fu (16VG).
5. Il s’agit de Nao hu (17VG) à 1,5 pouces de Feng fu (16VG). C’est le point de réunion/rencontre de 
zu taiyang (V) et de dumai (VG).
6. Il s’agit de Chang qiang (1VG) situé à mi-distance de la pointe du coccyx et de l’anus. C’est le point luo du dumai.
7. 
Zhang Jing Yue spécifie : « Les trous des moelles de la face sont nombreux tels Cheng qi (1E) et Ju liao (3E) du zu yangming, Jing ming (1V) du zu taiyang, Si zhu kong (23TR) dushou shaoyang, Tong zi liao (1VB) et Ting hui (2VB) du zu shaoyang et Ying xiang (20GI) du shou yangming ».
8. Il s’agit de Da ying (5E) du 
zu yangming.
9. Il s’agit de Ju gu (16GI) et de Jian yu (15GI) du 
shou yangming.
10. Il s’agit de San yang luo (8TR) à 4 pouces au-dessus du poignet. C’est le point de croisement des anastomoses énergétiques des trois 
yang.
11. Ce trou des moelles reçoit des anastomoses de Fu tu (32E) et de Yin shi (33E).
12. Il s’agit de Du bi (35E) situé sous la rotule sur le tibia, dans un creux, à l’endroit où le grand ligament prend la forme d’un museau de buffle. D’après 
Yang Chi Chou, ce point traite la gonalgie avec limitation des mouvements.
13. Il s’agit de Qi chong (30E) situé à 1 pouce au-dessous de Gui lai (29E) et à 2 pouces en dehors de la ligne médiane antérieure, sur l’artère crurale. C’est le point de réunion/rencontre de 
zu yangming et de chongmai.
14. Il s’agit de Shang liao (31V), Ci liao (32V), Zhong liao (33V) et Xia liao (34V), soit 8 points portant le nom de 
baliao.

Jiayi jing :

III-10 : « Les trente-neuf points du visage »
蹻脈足陽明之會。
« [Point de] rencontre du qiao mai et du yangming de pied. »

Jean Marc Kespi :

« Acupuncture »
Ce point de réunion avec yangqiao gouverne l’arrivée à la face de la fin du yang (yangming) qui vient du tronc par les points 14 STYg/IG puis 15 SSYg/TR. Sa symptomatologie évoque donc un vide de yang au niveau des yeux, du nez, des sinus maxillaires et de la face. Son obstruction entraîne un vide de yang de ces régions et une plénitude de yang au-dessous de ce point avec "accès de chaleur à lèvre et joue" ou accès névralgique de type trigéminal. Il est donc indiqué de la puncturer, soit quand il est obstrué, soit pour renforcer l’action du 15 SSYg/TR et attirer le yang thoracique vers la face.


> SYMPTOMATOLOGIE

Signes généraux

Sun Simiao :

Crainte du vent et du froid sur la face.
Gonflement superficiel par excès de souffle dans la tête et la face.

Neurologie

Chamfrault :

Convulsions. Déviation de la bouche.

Soulié de Morant :

Yeux remuent sans cesse (nystagmus).
Paralysie faciale due au Froid ou au Vent sur les lèvres et les joues. Coins de lèvres tombant. Flaccidité du muscle canin élévateur de la lèvre supérieure et du petit zygomatique.
Nerf facial : spasmes de la face ou contracture. Névralgie faciale : pommette, oeil (trijumeau).

Pékin/Duron-Borsarello/Nguyen van Nghi :

Paralysie faciale.

Roustan :

Névralgie du trijumeau. Paralysie faciale.

Dacheng :

Inflammation et douleur de la joue et des lèvres avec déviation de la bouche et troubles de la vue.
Contracture ou relâchement articulaire des membres.

Sun Simiao :

Paralysie faciale avec incapacité de parler.

Ophtalmologie

Chamfrault :

Héméralopie. Membrane blanche sur la conjonctive.

Soulié de Morant :

Yeux : myopie, voit mal au loin (pupille contractée, muscle ciliaire relâché) (disperser). Mouches volantes brunes. Cécité même dans la lumière ? (voile interne de rétine ?). Cataracte couvrant le cristallin ? Yeux rouges et douloureux, larmes sortant. Kératite, troubles de la cornée. Prurit oculaire. Voile de chair sur l’oeil (ptérygion). Paupière inférieure.

Duron-Borsarello :

Maladie des yeux.

Dacheng :

Troubles de la vue. Taie cornéenne. Héméralopie. Myopie. Cataracte. Ptérygion.

Sun Simiao :

Cataracte. Cécité. Infection des canaux lacrymaux. Larmoiement abondant.

ORL

Chamfrault :

Inflammation du nez. Abcès du nez.

Soulié de Morant :

Nez : coryza aigu ou chronique. Sinusite maxillaire. Enflure, douleur du bout du nez.

Pékin :

Épistaxis.

Roustan :

Rhinite.

Duron-Borsarello :

Affections du nez.

Nguyen van Nghi :

Épistaxis. Inflammation du maxillaire supérieur.

Dacheng :

Inflammation de l’aile du nez. Oedème de la face.

Stomatologie

Chamfrault :

Douleur et enflure des lèvres et de la joue.

Soulié de Morant :

Accès de chaleur aux lèvres et aux joues. Douleur du maxillaire, enflure de la face par Vent ou Froid.

Pékin :

Odontalgie. Douleur des lèvres et douleur de la joue.

Nguyen van Nghi :

Odontalgie. Inflammation des lèvres.

Dacheng :

Oedème de la face. Inflammation et douleur de la joue et des lèvres. Douleur et enflure des lèvres.

Sun Simiao :

Crainte du vent et du froid sur la face. Douleur et gonflement des joues. Gonflement superficiel par excès de souffle dans la tête et la face.

Dermatologie

Chamfrault :

Toutes sortes d'abcès.

Duron-Borsarello :

Abcès de la face.

Dacheng :

Oedème de la face. Inflammation et douleur de la joue et des lèvres.

Appareil locomoteur

Chamfrault :

Enflure du pied (« énergie dans le pied »). Enflure de la jambe et du genou. Rhumatisme de la jambe.

Dacheng :

Contracture ou relâchement articulaire des membres.
Oedème de la jambe avec arthrite du genou.


> SYMPTOMATOLOGIE DANS LES TEXTES

Lingshu :

LS 21 : « Les maladies du froid et de la chaleur » / Jiayi jing XII-6 : « Maladies de la bouche et des dents provoquées par l’atteinte des méridiens (脈 maiyangming de main et de pied »
足太陽有入頄遍齒者,名曰角孫。上齒齲,取之在鼻與頄前。方病之時,其脈盛,盛則瀉之,虛則補之。一曰取之出鼻外。
« Le taiyang de pied1 a [une branche qui] entre dans les pommettes et parcourt toutes les dents2. [Son point] s’appelle Jiao sun (20TR). Dans les caries des dents du [maxillaire] supérieur, on le traite en avant du nez et des pommettes. Au début de la maladie, ce méridien (脈 mai) est surabondant (盛 sheng) ; s’il est surabondant, on le disperse ; s’il est vide, on le tonifie. Une autre version dit qu’on le traite du côté externe du nez et qu’au début de la maladie on disperse la surabondance et on tonifie le vide3. »
1. Le texte original dit : « Taiyang de main ». La présente édition chinoise l’a corrigé d’après les textes correspondants du Lingshu et du Taisu.
2. Le 
Lingshu jizhu dit : « Le luo du taiyang de pied n’entre pas dans les dents. Ceci n’est ni le méridien, ni une branche, mais de minuscules connexions qui font communiquer le souffle de deux [méridiens] yang. »
3. Le 
Lingshu zhuzheng fawei dit : « Le méridien de la vessie taiyang de pied entre aussi dans les pommettes et parcourt toutes les dents. Le vaisseau qui y entre [se situe] au point Jiao sun (20TR) du méridien du triple réchauffeur shaoyang de main. Lorsqu’il y a des caries des dents supérieures juste là où traverse le souffle du méridien de l’estomac yangming de pied, on traite en avant du nez et des pommettes, c'est-à-dire les points Di cang (4E), Ju liao (3E) et d’autres points. S’ils sont douloureux, le méridien (脈 mai) est obligatoirement surabondant ; il convient de le disperser, et s’il est vide, il convient de le tonifier. Une autre version dit qu’il faut traiter la sortie du côté externe du nez c'est-à-dire les points He liao (19GI), Ying xiang (20GI) et d’autres [points] de ce méridien. »

Jiayi jing :

X-2 (2) : « Le vent provoqué par le yang atteint par la maladie » / SW 60 : « Des creux osseux »
面目惡風寒,腫臃痛,招搖視瞻,瘈瘲口僻,巨主之。
« La crainte du vent et du froid au visage et aux yeux, le rebord orbitaire enflé et douloureux, les tics (招搖 shaoyao), le regard fixe ou révulsé, les convulsions et la déviation de la bouche relèvent du [point] Ju liao (3E). »


> OBSERVATIONS