Ombre milieu
PARTAGEONS LES POINTS
 
Ombre haut
Ombre bas
 














































 

> Résultats de la recherche

7E

Xia guan




> LOCALISATION

Chamfrault :

En avant de l’oreille, à côté de l’artère temporale superficielle, au-dessous du tubercule zygomatique antérieur, en avant du condyle du maxillaire inférieur, dans un creux que l’on sent lorsque la bouche est fermée et qui disparaît dans le mouvement de bascule du condyle du maxillaire inférieur lorsque le sujet ouvre la bouche. Il faut faire coucher le sujet pour localiser et puncturer le point. Le point Shang guan (3VB) est situé au-dessus de lui. La bouche doit être fermée au moment de la puncture.

Soulié de Morant :

Sur la joue, à l’angle du rebord inféro-externe de l’os de la pommette et du rebord inférieur du masséter, 3 TDD au-dessous et en dehors de Ju liao (3E), 3 TDD serrés au-dessus de Di cang (4E), 2 TDD au-dessous de Quan liao (18IG).

Pékin :

Dans la dépression qui se forme sous l’arcade zygomatique, en avant du condyle du maxillaire inférieur. Fermer la bouche pour localiser le point.

Shanghai :

La bouche étant fermée, dans la dépression située au bord inférieur de l’arcade zygomatique, en avant de l’articulation temporo-mandibulaire.

Duron-Borsarello :

Se trouve en faisant ouvrir et fermer la bouche, le doigt glisse sur le bord supérieur de l’apophyse zygomatique en avant de l’articulation temporo-mandibulaire.

Nguyen van Nghi :

1 cun en avant du tragus, dans un creux qui se forme en fermant la bouche et qui disparaît lorsque le sujet ouvre la bouche, sur l’artère temporale superficielle, entre le bord inférieur de l’arcade zygomatique et la fourchette mandibulaire. Il faut faire coucher le malade pour puncturer ce point.

Dacheng :

Au-dessous de Shang guan (3VB), sur l’artère temporale superficielle, en avant du tragus, dans un creux apparaissant à la fermeture de la bouche et disparaissant à l’ouverture. La puncture de ce point nécessite la position couchée.

Sun Simiao :

Au-dessous du point Ke zhu ren (3VB), en avant de l’oreille, sous l’artère faciale et l’arcade zygomatique. Il y a à cet emplacement un creux quand la bouche est fermée qui disparaît lorsque la bouche est ouverte.

Jiayi jing :

III-11: « Les vingt points situés devant et derrière l’oreille »
下關,在客主人下,耳前動脈下空下廉,合口有孔,張口即閉
« Le [point] Xia guan (7E) se situe au-dessous du [point] Ke zhu ren (3VB), sur le bord inférieur du creux qui est sous l’artère devant l’oreille. Quand on ferme la bouche, il se forme une dépression qui disparaît quand on ouvre la bouche. »


> TECHNIQUES DE PUNCTURE

Chamfrault :

3 à 4 fen, 7 respirations. Moxas interdits pour Tongren.

Pékin :

Perpendiculaire, un peu vers le bas, 0,5 à 1 cun.

Shanghai :

Névralgies du trijumeau : diriger l’aiguille vers le bas.
Arthrite mandibulaire : piquer obliquement vers l’avant, l’arrière ou le bas, 0,8 à 1 cun.
Odontalgies ; diriger l’aiguille vers les dents supérieures, la commissure des lèvres ou vers Jia che (6E), 1,5 à 2 cun.
Affections de l’oreille : piquer vers l’arrière en profondeur, 1,5 cun.
Spasme du masséter : piquer vers le bas à une profondeur de 1,5 à 2 cun.

Nguyen van Nghi :

Verticale, 0,5 à 1 cun. Moxas interdits.

Dacheng :

Selon Suzhu, 0,3 cun pendant 7 respirations. Selon Tongren, 0,4 cun disperser dès l’obtention de l’ énergie.

Lingshu :

LS 2 : « Les points shu des quatre membres » / Jiayi jing V-4 : « L’art de l’acupuncture »
刺下關者,欠不能呿。
« Lorsqu’on puncture [le point] Xia guan (7E), la bouche doit être fermée et non ouverte. »

Jiayi jing :

- III-11: « Les vingt points situés devant et derrière l’oreille »
刺入三分,七呼,灸三壯,耳中有乾1(音適)抵,不可灸。(抵一作適之,不可灸。一作針灸留針。)
« On le puncture à 0,3 pouce de profondeur et on laisse l’aiguille pendant sept expirations. On y fait trois cônes de moxa. Si, dans l’oreille, il y a du cérumen sec, il ne faut pas y faire de moxa. » [une autre version emploie des caractères différents (pour le mot) cérumen, dit qu’il ne faut pas faire de moxa et une autre version dit qu’en puncturant on laisse l’aiguille longtemps].
1. Caractère non retrouvé désignant le cérumen et associant 米 mĭ (à gauche) avec 適 shì (à droite).

- V-1 (2) : « Les interdictions de la puncture et de la moxibustion »
« Sont formellement interdits à la moxibustion* les [points] : Tou wei (8E), Cheng guang (6V), Nao hu (17VG), Feng fu (16VG), Yin men (15VG) [la moxibustion rend le patient muet], Xia guan (7E) […] s’il y a du cérumen (gandi) dans l’oreille, Er men (21TR) […] s’il y a du pus dans l’oreille, Ren ying (9E), Si zhu kong (23TR) [si par malheur on fait des moxas, les eux rapetissent ou bien le patient devient aveugle], Cheng qi (1E), Ji zhong (6VG) [si on fait des moxas le patient devient bossu], Bai huan shu (30V), Ru zhong (17E), Shi men (5VC) chez la femme, Qi jie (30E) [si par malheur on fait des moxas on provoque de la dyspnée], Yuan ye (22VB) [si par malheur on fait des moxas on provoque des tuméfactions phagédéniques], Jing qu (8P) [blesse l’esprit du patient], Jiu wei (15VC), Yin shi (33E), Yang guan (3VG), Tian fu (3P) [provoque un reflux respiratoire chez le patient], Fu tu (32E), Di wu hui (42VB) [provoque de la maigreur chez le patient, Qi mai (18TR). Tels sont les points interdits à la moxibustion. »
* La traduction mot à mot de C. Minsky dit : le point Tou wei (8E) est formellement interdit à la moxibustion. Le point Nao hu (17VG) est formellement interdit à la moxibustion, … Par soucis de simplicité, la formulation a été modifiée dans ce travail.



> FONCTIONS

Soulié de Morant :

Agit sur estomac, gros intestin, coeur, vésicule biliaire, rate et pancréas, oreille, joue, articulation temporo-mandibulaire.

Soulié de Morant/Nguyen van Nghi/Dacheng :

Point de réunion avec zu shaoyang.

Gérard Guillaume-Mach Chieu :

Disperse le vent. Purifie la chaleur. Perméabilise les luo.
Calme la douleur.
Selon Tai yi shen zhen :
Disperse le vent et active les luo.
Ouvre les orifices et stimule le cerveau.

Jiayi jing :

III-11: « Les vingt points situés devant et derrière l’oreille »
足陽明、少陽之會。
« [Point de] rencontre des yangming et shaoyang de pied. »

Jean Marc Kespi :

« Acupuncture »
Ce point commande l’arrivée du yang (yangming) qui, parti du crâne au 6 ZTYg/V, arrive au-dessus de l’apophyse zygomatique au 3 ZSYg/VB, pour gagner la face au 7 ZYgM/E.
Son obstruction amène donc une plénitude d’énergie en amont, en particulier sur shaoyang avec "vertige tournant, bourdonnements, surdité, douleur de l’oreille" et un vide de yang en aval avec "dents qui se déchaussent", névralgie faciale par vide, douleurs dentaires. La bouche doit être fermée au moment de la puncture.


> SYMPTOMATOLOGIE

Signes généraux

Soulié de Morant :

Bâillements.

Neurologie

Chamfrault :

Hémiplégie. Déviation de la bouche et des yeux.

Soulié de Morant :

Face : nerf facial, nerf trijumeau. Spasmes du visage. Paralysie faciale : ne peut fermer les paupières. Névralgie faciale.

Pékin :

Paralysie faciale. Névralgie du trijumeau.

Roustan :

Spasme du masséter. Paralysie faciale. Névralgie du trijumeau. Déviation de la bouche et des yeux.

Nguyen van Nghi :

Paralysie faciale.

Dacheng :

Paralysie faciale due à l'attaque du vent .

Jean Marc Kespi :

Névralgie faciale par vide.

ORL

Chamfrault :

Pus dans les oreilles.

Soulié de Morant :

Vertige tournant, évanouissement (Vertige de Ménière).
Oreille : bourdonnements, surdité, douleurs. Otite.

Roustan :

Otite moyenne. Surdité. Douleur de l'oreille.

Duron-Borsarello :

Maladies des oreilles. Bourdonnements.

Nguyen van Nghi :

Surdité. Acouphène. Douleur de l'oreille.

Dacheng :

Otite. Surdité. Otorrhée.

Sun Simiao :

Bourdonnements d'oreilles. Douleur auriculaire.

Stomatologie

Chamfrault :

Dents qui se déchaussent. Pyorrhée alvéolo-dentaire. Faire saigner les gencives purulentes avec l’aiguille triangulaire.

Soulié de Morant :

Odontalgie. Abcès dentaire, fluxion.

Pékin :

Odontalgie. Arthrite temporo-maxillaire.

Roustan :

Arthrite mandibulaire. Luxation de la mâchoire.

Duron-Borsarello :

Dents qui se déchaussent.

Nguyen van Nghi :

Odontalgie. Pyorrhée alvéolo-dentaire.

Dacheng :

Dents canines irrégulières, gingivite, abcès dentaire (percer l’abcès à l’aiguille triangulaire et terminer par un bain de bouche d’eau salée).

Sun Simiao :

Décrochement de la mâchoire. Odontalgie de la denture inférieure. Odontalgie et caries.


> SYMPTOMATOLOGIE DANS LES TEXTES

Jiayi jing :

- X-2 (2) : « Le vent provoqué par le yang atteint par la maladie »
口僻,顴及齦交、下關主之。
« La déviation de la bouche relève du [point] Quan liao (18IG) ainsi que des [points] Yin jiao (28VG) et Xia guan (7E). »

- XII-5 : « Maladies des oreilles provoquées par l’atteinte des méridiens (脈 mai) taiyang et shaoyang de main »
耳聾鳴,下關及陽溪、關衝、腋門,陽谷主之。
« Surdité et acouphènes relèvent du [point] Xia guan (7E) et des [points] Yang xi (5GI), Guan chong (1TR), Ye men (2TR) et Yang gu (5IG). »

- XII-5 : « Maladies des oreilles provoquées par l’atteinte des méridiens (脈 mai) taiyang et shaoyang de main »
聾,翳風及會宗、下關主之。
« La surdité relève des [points] Yi feng (17TR), Hui zong (7TR) et Xia guan (7E). »

- XII-6 : « Maladies de la bouche et des dents provoquées par l’atteinte des méridiens (脈 mai) yangming de main et de pied »
失欠,下齒齲,下牙痛,腫,下關主之。
« L'impossibilité d'ouvrir grand la bouche ( 失欠 shiqian), les caries avec douleur des dents [du maxillaire] inférieur et l'enflure du rebord orbitaire inférieur relèvent du [point] Xia guan (7E). »


> OBSERVATIONS