Ombre milieu
PARTAGEONS LES POINTS
 
Ombre haut
Ombre bas
 














































 

> Résultats de la recherche

8E

Tou wei



Noms secondaires

Tou feng


Sang da



> LOCALISATION

Chamfrault :

Au niveau de l’angle obtus des cheveux, angle formé par la racine horizontale, frontale des cheveux et par la racine verticale temporale, à une distance de 0,5 cun dans les cheveux. Pour mieux localiser ce point, on peut partir du point Shen ting (24VG) situé à 0,5 cun en dedans de la racine frontale des cheveux sur la ligne médiane antérieure. Partant de ce point, sur une ligne droite se dirigeant jusqu’à la pointe de l’oreille, nous trouvons successivement : à 1,5 cun de Shen ting (24VG), le point Qu cha (4V), à 1,5 cun de ce point, le point Ben shen (13VB) et à 1,5 cun de ce point, le point Tou wei (8E) qui est donc à 4,5 cun du point Shen ting (24VG), donc à 4,5 cun de la ligne médiane (environ 4 TDD), dans un creux de la suture fronto-pariétale.

Soulié de Morant :

Région antéro-supérieure de la tempe, à l’angle du rebord inféro-externe de la bosse frontale, du rebord externe de l’arête verticale de la crête frontale et du rebord inférieur du relief horizontal (crête temporale supérieure). Séparé par la crête frontale de Yang bai (14VB) par la bosse frontale de Lin qi (15VB), 2 TDD en avant de Mu chuang (16VB), 1 large TDD en avant et au-dessus de Si zhu kong (23TR).

Pékin :

Au niveau de l’angle du cuir chevelu, à la région temporale, à 0,5 cun en dedans.

Shanghai :

À 4,5 cun de ligne médiane, au niveau de l’implantation frontale des cheveux.

Duron-Borsarello :

À l’angle du front formé par la racine horizontale des cheveux et par la racine verticale temporale, à 4,5 cun du point Shen ting (24VG).

Nguyen van Nghi :

À l’angle du front formé par la racine horizontale des cheveux et par la racine verticale temporale, à 4,5 cun du point Shen ting (24VG).

Dacheng :

Angle frontal, dans le cuir chevelu, à 1,5 cun de Ben shen (13VB) et 4,5 cun de Shen ting (24VG).

Sun Simiao :

Sur le bord frontal du cuir chevelu, à 1,5 cun latéralement du point Ben shen (13VB).

Jiayi jing :

III-1 : « Les sept points [qui se situent] sur la ligne horizontale sue le bord des cheveux à partir de la ligne médiane qui va du nez à la tête »
頭維,在額角發際俠本神兩傍各一寸五分
« Sur le bord des cheveux, à l’angle du front, 1,5 pouce à côté de chaque [point] Ben shen (13VB). »


> TECHNIQUES DE PUNCTURE

Chamfrault :

0,3 à 0,5 cun. Moxas interdits (Suwen).

Pékin :

Horizontalement vers l’arrière ou le bas, 0,3 à 0,5 cun.

Shanghai :

Horizontale d’avant en arrière, sous-cutanée, 0,8 à 1,5 cun.

Nguyen van Nghi :

Oblique, 0,5 à 1 cun. Moxa interdit.

Dacheng :

Selon Tongren, 0,3 cun. Selon Suzhu, 0,5 cun ; moxa interdit.

Jiayi jing :

- III-1 : « Les sept points [qui se situent] sur la ligne horizontale sue le bord des cheveux à partir de la ligne médiane qui va du nez à la tête »
刺入五分,禁不可灸。
« 0,5 pouce de profondeur. Il est interdit aux moxas. »

- V-1 (2) : « Les interdictions de la puncture et de la moxibustion »
« Sont formellement interdits à la moxibustion* les [points] : Tou wei (8E), Cheng guang (6V), Nao hu (17VG), Feng fu (16VG), Yin men (15VG) [la moxibustion rend le patient muet], Xia guan (7E) […] s’il y a du cérumen (gandi) dans l’oreille, Er men (21TR) […] s’il y a du pus dans l’oreille, Ren ying (9E), Si zhu kong (23TR) [si par malheur on fait des moxas, les eux rapetissent ou bien le patient devient aveugle], Cheng qi (1E), Ji zhong (6VG) [si on fait des moxas le patient devient bossu], Bai huan shu (30V), Ru zhong (17E), Shi men (5VC) chez la femme, Qi jie (30E) [si par malheur on fait des moxas on provoque de la dyspnée], Yuan ye (22VB) [si par malheur on fait des moxas on provoque des tuméfactions phagédéniques], Jing qu (8P) [blesse l’esprit du patient], Jiu wei (15VC), Yin shi (33E), Yang guan (3VG), Tian fu (3P) [provoque un reflux respiratoire chez le patient], Fu tu (32E), Di wu hui (42VB) [provoque de la maigreur chez le patient, Qi mai (18TR). Tels sont les points interdits à la moxibustion. »
* La traduction mot à mot de C. Minsky dit : le point Tou wei (8E) est formellement interdit à la moxibustion. Le point Nao hu (17VG) est formellement interdit à la moxibustion, … Par soucis de simplicité, la formulation a été modifiée dans ce travail.


> FONCTIONS

Chamfrault/Duron-Borsarello/Nguyen van Nghi/Dacheng :

Point de réunion avec zu shaoyang.

Soulié de Morant :

L’énergie vient du gros intestin (Ying xiang 20GI) par une branche passant par Jing ming (1V) et Zan zhu (2V) et tournant au-dessus du sourcil.
Agit sur estomac, vésicule biliaire, coeur, intestin grêle, oeil, paupière, front, face.

Nguyen van Nghi :

Point de réunion des trois méridiens tendino-musculaires du pied.

Gérard Guillaume-Mach Chieu :

Disperse le vent. Clarifie la vue.
Selon Tai yi shen zhen :
Disperse le vent et élimine la chaleur.
Clarifie la vue, arrête le larmoiement. Calme les douleurs et fait cesser les vertiges.

Lingshu :

LS 5 : « Racine et noeuds » / Jiayi jing II-5 : « Le noeud et la racine des méridiens »
陽明根於厲兌,結於顙大。顙大者,鉗耳也。
« Le yangming s’enracine à Li dui (45E) et se noue à 桑大 sangda1. Sangda c’est l’oreille. »
1. Les textes sur le noeud de yangming sont obscurs et diffèrent entre eux. Le Lingshu dit : « Maître Lou dit : sangda signifie les deux points Tou wei sur les tempes à l’intérieur de la ligne d’implantation des cheveux. Comme ils se situent des oreilles comme s’ils tenaient en tenailles, on les nomme qian er » (qian veut dire en tenailles). Le Jiayi jing le localise aux choanes (頏顙 hangsang), mais le définit par l’oreille : « Le yangming s’enracine à Li dui (45E) et se noue aux choanes (頏顙 hangsang). Les choanes c’est 鉗大 qianda et 鉗大 qianda c’est l’oreille ». Le commentaire moderne dit qu’il ne comprend pas le sens de 鉗大 qianda et ne donne aucune explication.

Jiayi jing :

III-1 : « Les sept points [qui se situent] sur la ligne horizontale sue le bord des cheveux à partir de la ligne médiane qui va du nez à la tête »
足少陽、陽維之會
« Point de rencontre du shaoyang et du yangming de pied ». [A l’origine, le texte disait : « … [point de] rencontre avec le shaoyang de pied et le yangwei (mai) . La présente édition a été corrigée d’après le Suwen commenté par Wang Bing et le Tongren.]

Jean Marc Kespi :

« Acupuncture »
Confluent de deux mouvements d’énergie, ce point régit l’arrivée au crâne de la fin du yang (yangming) qui vient de la face en passant par 2 ZTYg/V et 14 ZSYg/VB, et gouverne l’arrivée au crâne de la fin du yang (yangming) qui vient de l’endocrâne en passant par le 8 ZTYg/V.
Sa symptomatologie évoque donc une double plénitude de yang :
- Frontale et faciale : "douleurs aiguës au-dessus des sourcils, névralgie faciale"
- Endocrânienne : "congestion cérébrale, céphalées violentes en coup de hache, tête comme brisée et yeux comme arrachés" (en effet, les yeux sont, avec les oreilles, les orifices de l’endocrâne ; ainsi toute perturbation énergétique endocrânienne se manifeste à leur niveau, souvent d’ailleurs avec un retentissement auriculaire et occipital).


> SYMPTOMATOLOGIE

Signes généraux

Chamfrault :

Violente céphalée en coup de hache due au feng.

Soulié de Morant :

Céphalée interne (céphalée congestive). « Tête comme brisée, yeux comme arrachés ». Si éblouissements et évanouissements, tonifier. Douleur aiguë au-dessus des sourcils.
Douleur de la face d’un côté.

Pékin :

Migraine.

Roustan :

Céphalée. Migraines.

Duron-Borsarello :

Maux de tête.

Nguyen van Nghi :

Céphalée. Éblouissement.

Dacheng :

Violente céphalée comme si la tête allait exploser. Douleur aux sourcils.

Sun Simiao :

Céphalée avec douleur des yeux et exophtalmie. Violente céphalée, sentiment que la tête va éclater.
Engorgement et malaise. Inversion du souffle. Sudation.

Psychisme

Roustan :

Déséquilibre psychique.

Neurologie

Chamfrault :

Congestion cérébrale. Hémiplégie. Paralysie faciale. Insensibilité de la face.

Soulié de Morant :

Névralgie faciale. Paralysie faciale.
Clignements des paupières.

Roustan :

Paralysie faciale. Spasmes du muscle orbiculaire de l'oeil.

Duron-Borsarello :

Hémiplégie. Névralgie du trijumeau.

Dacheng :

Hémiplégie. Spasmes oculaires.

Ophtalmologie

Chamfrault :

Feng dans les yeux. Larmoiement abondant, larmoiement au Vent surtout. Douleur aux yeux et à la tête. Ne voit pas clair.

Soulié de Morant :

Vue fatiguée ou très diminuée (amblyopie, amaurose). Conjonctivite purulente, excès de larmes. Clignements des paupières.

Pékin :

Douleur aux yeux. Larmoiement.

Roustan :

Douleur oculaire et larmoiement abondant, troubles visuels.

Duron-Borsarello :

Yeux rouges et larmoyants. Diminution de l’acuité visuelle.

Nguyen van Nghi :

Ophtalmalgie.

Dacheng :

Larmoiement abondant dû au Vent, larmoiement au Vent. Forte ophtalmalgie. Diminution de l’acuité visuelle. Spasmes oculaires.

Sun Simiao :

Céphalée avec douleur des yeux et exophtalmie.

Pneumologie

Roustan :

Suffocation intermittente.

Sun Simiao :

Dyspnée. Toux avec glaires.


> SYMPTOMATOLOGIE DANS LES TEXTES

Jiayi jing :

VIII-1 (1) : « La transmission des maladies dans les cinq organes et les accès de frissons et de fièvre »
寒熱頭痛如破,目痛如,喘逆煩滿,嘔吐,流汗難言,頭維主之。
« Les frissons et la fièvre avec douleurs à la tête comme si elle éclatait et douleurs aux yeux comme si on les arrachait, dyspnée avec sensation d’oppression et d’inquiétude, vomissements, transpiration qui coule à flot et des difficultés pour parler relèvent du [point] Tou wei (8E). »


> OBSERVATIONS