Ombre milieu
PARTAGEONS LES POINTS
 
Ombre haut
Ombre bas
 














































 

> Résultats de la recherche

29E

Gui lai



Noms secondaires

Xi xue 谿


Xi gu 谿



> LOCALISATION

Chamfrault :

1 cun au-dessous de Shui dao (28E), à 2 cun de la ligne médiane antérieure. Sur cette même ligne horizontale, partant de la ligne médiane antérieure, nous trouvons successivement : sur la ligne médiane antérieure, le point Zhong ji (3VC), à 1 cun de celui-ci sur le méridien zu shaoyin le point Da he (12Rn), à 1 cun le point Gui lai (29E), et à 2,5 cun plus loin à peu près au même niveau le point Fu she (13Rt).

Soulié de Morant :

Sur l’abdomen, à environ 3 TDD en dehors de la ligne médiane, 1 TDD au-dessus du pubis au rebord externe du grand droit, un peu en dedans du relief vertical du grand oblique, dans un creux, 1 TDD sous Shui dao (28E), 1 TDD au-dessus de Qi chong (30E), environ 2 TDD en dehors de Da he (12Rn), environ 3 TDD de chaque côté de Zhong ji (3VC).

Pékin/Shanghai/Nguyen van Nghi :

4 cun au-dessous de Tian shu (25E) et 2 cun en dehors du point Zhong ji (3VC).

Duron-Borsarello :

1 cun sous Shui dao (28E) et à 2,5 cun de Zhong ji (3VC).

Dacheng :

2 cun au-dessous de Shui dao (28E) et à 2 cun de la ligne médiane antérieure.

Sun Simiao :

2 cun au-dessous de Shui dao (28E). Selon le Wai tai bi yao (le Wai tai bi yao date de 752), il se trouve à 3 cun au-dessous du point Shui dao (28E).

Jiayi jing :

III-21 : « Les vingt quatre points de l’abdomen qui [descendent] à partir du [point] Bu rong (19E), [situé] latéralement à 1,5 pouce de chaque [point] You men (21Rn), jusqu’au [point] Qi chong (30E) »
歸來,一名溪穴,在水道下一寸。
« Le [point] Gui lai (29E), qui s’appelle aussi Xi xue, se situe à deux pouces1 au-dessous du [point] Shui dao (28E). »
1. Certains auteurs anciens dont Wang Bing donnent « cinq pouces ». La version moderne est de « un pouce ».


> TECHNIQUES DE PUNCTURE

Chamfrault :

0,5 cun selon Tongren. 0,8 cun selon Suwen.

Pékin :

Perpendiculaire, 0,5 à 1 cun.

Shanghai :

Perpendiculaire ou vers la symphyse pubienne, 1,5 à 2 cun.

Nguyen van Nghi :

Verticale, 1 à 2 cun.

Dacheng :

0,5 cun selon Tongren. 0,8 cun selon Suzhu.

Jiayi jing :

III-21 : « Les vingt quatre points de l’abdomen qui [descendent] à partir du [point] Bu rong (19E), [situé] latéralement à 1,5 pouce de chaque [point] You men (21Rn), jusqu’au [point] Qi chong (30E) »
刺入八分,灸五壯。
« On le puncture à 0,8 pouce de profondeur et on y fait cinq cônes de moxa. »


> FONCTIONS

Chamfrault :

Point spécial des parties génitales.

Soulié de Morant :

Toutes affections des organes génitaux chez l'homme et chez la femme.
Agit sur estomac, gros intestin, intestin grêle, occipital, oeil, oreille ; disperse organes génitaux.

Duron-Borsarello :

Assure le bon fonctionnement du réchauffeur supérieur (!).

Auteroche :

Réchauffe le réchauffeur inférieur. Régularise la matrice.
Métamère D12.

Gérard Guillaume-Mach Chieu :

Régularise le foyer moyen. Réchauffe l’utérus.

Suwen :

- SW 60 : « Dissertation sur les trous osseux » (Traduction NvN)
髓空:在腦後三分,在顱際銳骨之下,一在齦基下;一在項後中復骨下;一在脊骨上空,在風府上。脊骨下空,在尻骨下空;數髓空,在面俠鼻;或骨空在口下,當兩肩。兩髆肩空,在髆中之陽。臂骨空,在臂陽去踝四寸兩骨空門間。股骨上空,在股陽出上膝四寸。骨空,在輔骨之上端。股際骨空,在毛中動下。尻骨空,在髀骨之後,相去四寸。
« Les "trous des moelles" sont répartis dans les régions suivantes1 : un à trois pouces en arrière du cerveau au-dessous de l’os pointu2, un sous le yinji (gencive inférieure)3, un derrière la nuque au rachis cervical4, un au-dessus de Feng fu 16VG)5, un en bas du rachis au trou inférieur du coccyx6, plusieurs à la face et près du nez7, un sous la bouche à hauteur de l’épaule8, deux à la face externe de l’épaule9, Un à la face externe de l’avant-bras à 4 pouces du poignet10, un à la face antéro-externe de la cuisse à 4 pouces au-dessus du genou11, un au condyle externe au-dessus du péroné12, un au fémur dans les poils du pubis sous l’artère13, quatre au sacrum à 4 pouces en arrière de la hanche14. Les moelles osseuses proviennent de l’action d’imprégnation réciproque de l’intérieur et de l’extérieur. Les os plats n’ont pas de cavités médullaires, mais ils possèdent des vaisseaux sanguins qui jouent le rôle d’inhibition ; c'est pourquoi ils n’ont pas de "trous des moelles" ».
1. Les « trous des moelles »portent aussi le nom de « trous osseux ». Ce sont des lieux d’un échange constant entre le xueqi (sang/énergie) de l’extérieur et le jingqi (quintessence énergétique de l’intérieur des os.
2. Il s’agit de Feng fu (16VG) situé au-dessous de la protubérance occipitale (os pointu).
3. Il s’agit de Cheng jian (24VC) au milieu du sillon mento-labial. 
Zhang Jing Yue précise : « Le milieu de la gencive supérieure est le précise : « Le milieu de la gencive supérieure est le Yin jiao (28VG). Par conséquent, le milieu de la gencive inférieure est le yinji, et sous le yinji se trouve le trou osseux du menton, lieu du point Cheng jian (24VC) ».
4. Il s’agit de Ya men (15VG) entre les première et deuxième vertèbres cervicales, à 0,5 pouces au-dessous de Feng fu (16VG).
5. Il s’agit de Nao hu (17VG) à 1,5 pouces de Feng fu (16VG). C’est le point de réunion/rencontre de 
zu taiyang (V) et de dumai (VG).
6. Il s’agit de Chang qiang (1VG) situé à mi-distance de la pointe du coccyx et de l’anus. C’est le point luo du dumai.
7. 
Zhang Jing Yue spécifie : « Les trous des moelles de la face sont nombreux tels Cheng qi (1E) et Ju liao (3E) du zu yangming, Jing ming (1V) du zu taiyang, Si zhu kong (23TR) du shou shaoyang, Tong zi liao (1VB) et Ting hui (2VB) du zu shaoyang et Ying xiang (20GI) du shou yangming ».
8. Il s’agit de Da ying (5E) du 
zu yangming.
9. Il s’agit de Ju gu (16GI) et de Jian yu (15GI) du 
shou yangming.
10. Il s’agit de San yang luo (8TR) à 4 pouces au-dessus du poignet. C’est le point de croisement des anastomoses énergétiques des trois 
yang.
11. Ce trou des moelles reçoit des anastomoses de Fu tu (32E) et de Yin shi (33E).
12. Il s’agit de Du bi (35E) situé sous la rotule sur le tibia, dans un creux, à l’endroit où le grand ligament prend la forme d’un museau de buffle. D’après 
Yang Chi Chou, ce point traite la gonalgie avec limitation des mouvements.
13. Il s’agit de Qi chong (30E) situé à 1 pouce au-dessous de Gui lai (29E) et à 2 pouces en dehors de la ligne médiane antérieure, sur l’artère crurale. C’est le point de réunion/rencontre de 
zu yangming et de chongmai.
14. Il s’agit de Shang liao (31V), Ci liao (32V), Zhong liao (33V) et Xia liao (34V), soit 8 points portant le nom de 
baliao.


- SW 61 : « Les points des eaux et des chaleurs 
»
帝曰:水俞五十七處者,是何主也?岐伯曰:腎俞五十七穴,積陰之所聚也,水所從出入也。尻上五行行五者,此腎俞。故水病下為胕腫、大腹,上為喘呼、不得臥者,標本俱病,故肺為喘呼,腎為水腫,肺為逆不得臥,分為相輸俱受者,水氣之所留也。伏菟上各二行,行五者,此腎之街也。三陰之所交結於腳也。踝上各一行,行六者,此腎脈之下行也,名曰太沖。凡五十七穴者,皆臟之陰絡,水之所客也。
« Huangdi : De quel domaine sont les 57 points de l’eau ? 
Qibo : Les 57 shu du rein sont les points de concentration du yin et auxquels obéissent les échanges liquides. Les shu du rein sont cinq rangées de cinq au-dessus du sacrum (1, 2, 4, 5, 6VG – 25, 27, 28, 29, 30V – 50, 51, 52, 53, 54V)1. La maladie d’eau se manifeste en bas par des oedèmes et un gros ventre, en haut par de la dyspnée. Si le décubitus est intolérable, c’est que l’atteinte porte à la fois sur les branches et sur le tronc. Le poumon fait la dyspnée, le rein fait les oedèmes, l’impossibilité de décubitus vient du reflux de qi dans le poumon. D’autres points se distinguent par leurs emplacements, mais ils concourent avec les précédents à la rétention du qi et de l’eau2. Il y a deux rangées de cinq au-dessus du "lapin embusqué" (face antérieure de la cuisse), ce sont les "rues" du rein (11, 12, 13, 14, 15Rn – 26, 27, 28, 29, 30E). Au croisement des trois vaisseaux yin au-dessus de la cheville, il y a une rangée de six points qui constitue le cours inférieur du vaisseau du rein (4, 6, 7, 8, 9, 10Rn) ; on le nomme le "grand carrefour" (taichong). Soit en tout 57 fosses qui sont les liaisons yin des viscères et où l’eau trouve asile ».
1. Note personnelle : Le commentaire de la traduction de NvN donne comme points des eaux sur dumai les 2, 3, 4, 5 et 6VG, 3VG venant donc remplacer 1VG. Cette position est parfaitement logique puisque la version de NvN donne « 5 rangées de 5 points au-dessus du coccyx », alors que celle de Husson ne l’est pas puisqu’il donne « 5 rangées de 5 points au-dessus du sacrum » et qu’en conséquence, 1VG et 2VG ne sauraient en faire partie.
2. NvN présente différemment cette proposition : « De ce fait, l’atteinte concomitante du poumon et du rein a pour conséquence une rétention d’eau et d’énergie ». Il propose également un commentaire de 
Zhang Jing Yue qui reste aussi obscur quant au rôle de ces points shu du rein : « L’eau a la possibilité d’activer la circulation des énergies et de répondre aux points shu pour déclencher la maladie. La maladie d’eau influe sur l’énergie et la maladie de l’énergie sur l’eau pour provoquer une rétention d’énergie et d’eau, responsable de la maladie ».

Jiayi jing :

III-21 : « Les vingt quatre points de l’abdomen qui [descendent] à partir du [point] Bu rong (19E), [situé] latéralement à 1,5 pouce de chaque [point] You men (21Rn), jusqu’au [point] Qi chong (30E) »
水穴論注云足陽明脈氣所發。
Le commentaire de la "Discussion sur les points des [maladies] de l’eau" dit : « le souffle du méridien yangming de pied s’y déploie. »

Jean Marc Kespi :

« Acupuncture »
Les idéogrammes nous suggèrent les notions de mariage, de caverne, de ruisseau et vallée dont le rôle principal est de faire communiquer. C’est un "point spécial des parties génitales". Il gouverne le pénis et les testicules chez l’homme, le vagin, le clitoris, les ovaires et l’utérus chez la femme.
Il paraît probable que nous sommes là dans une dialectique d’expression. L’origine de l’expression est taiyin ou taiyang et son apparence extérieure jueyin ou yangming. Les organes génitaux sont, par la sexualité, un de nos moyens d’expression. Il s sont donc sous la dépendance, selon l’aspect physiologique en cause, de jueyin ou yangming. Le 12 ZJYi/F est responsable de l’expression yin et le 29 ZYgM/E gère l’expression yang. On comprend alors le symptôme "boule dans la gorge aux émotions" qui rend bien compte d’un trouble de la communication.
Sur un autre plan, la stérilité évoquée à son propos, est probablement liée à un troubles des muqueuses (contact) plus qu’à un vide de sang ou un dérèglement de méridien extraordinaire.
Il convient donc de puncturer le 29 ZYgM/E pour agir sur la sexualité et les organes génitaux entant que moyen d’expression de l’être, en complémentarité avec le 12 ZJYi/F. On pourrait presque dire que ce point est le luo yang des parties génitales quand le 12 ZJYi/F en serait le luo yin.


> SYMPTOMATOLOGIE

Signes généraux

Chamfrault :

Toutes sortes de hernies.

Pékin/Duron-Borsarello/Roustan :

Hernie.

Dacheng :

Hernie. Les sept maladies shan.

Psychisme

Soulié de Morant :

Boule dans la gorge aux émotions.

Neurologie

Soulié de Morant :

Tous les spasmes.

ORL

Soulié de Morant :

Enflure des amygdales (cryptiques ?), enflure des ganglions à la gorge.

Digestif

Soulié de Morant :

Estomac et intestins : gaz. Spasmes de l’intestin grêle (spasmes d’énergie).

Pékin :

Pelvipéritonite chronique.

Dacheng :

Troubles de l'énergie de l’intestin grêle.

Sun Simiao :

« Porcelet galopant ».

Uro-néphrologie

Duron-Borsarello :

Maladies de la vessie.

Dacheng :

Entassement de l’énergie des reins.

Andrologie

Chamfrault :

Scrotum rétracté. Inflammation du scrotum. Douleur de la verge.
Impression de l’énergie qui court dans le bas-ventre.

Soulié de Morant :

Toutes affections des organes génitaux chez l'homme : pénis : non érection. Ou érection douloureuse. Testicules restant dans l’abdomen (cryptorchidie). Inflammation (orchite).

Pékin :

Épididymite aiguë.

Roustan :

Orchite. Impuissance.

Duron-Borsarello/Nguyen van Nghi :

Orchite.

Dacheng :

Entassement de l’énergie des reins.
Ectopie, douleur du pénis.

Sun Simiao :

Remontée des bourses avec douleur du pénis.

Gynécologie

Chamfrault :

Inflammation des ovaires. Impression de l’énergie qui court dans le bas-ventre.
Absence de règles. Stérilité due au
yin à l’utérus.

Soulié de Morant :

Toutes affections des organes génitaux chez la femme. Stérilité.
Règles arrêtées.
Inflammation des ovaires.
Troubles de l'utérus. Utérus atone. Utérus déplacé. Prolapsus utérin. Métrite. Pertes blanches en excès.
Inflammation du vagin. Douleur du clitoris ?

Pékin :

Aménorrhée. Dysménorrhée. Prolapsus utérin.

Roustan :

Dysménorrhée, endométrite. Aménorrhée, stérilité.

Duron-Borsarello :

Inflammation des ovaires.

Nguyen van Nghi :

Endométrite. Salpingite. Inflammation des ovaires. Règles irrégulières.

Dacheng :

Accumulation de froid à l’utérus perturbant le sang chez les femmes.

Pédiatrie

Soulié de Morant :

Testicules restant dans l'abdomen (cryptorchidie).


> SYMPTOMATOLOGIE DANS LES TEXTES

Jiayi jing :

- VIII-2 : « Les atteintes (收 shou) des méridiens et des luo par la maladie qui, en pénétrant dans les intestins, l’estomac et les cinq organes, provoquent [les amas] 伏梁 fuliang, 息賁 xiben, 肥氣 feiqi, 痞氣 piqi et 奔豚 bentun1 »
奔豚,卵上入,痛引莖,歸來主之。
« [L’amas] 奔豚 bentun avec la rétraction des testicules et des douleurs qui irradient jusqu’au pénis relève du [point] Gui lai (29E). »
1. Il s’agit des cinq amas : l’amas du coeur 伏梁 fuliang, l’amas du foie 肥氣 feiqi, l’amas de la rate 痞氣 piqi, l’amas du poumon 息賁 xiben et l’amas du rein 奔豚 bentun.

- XII-10 : « Diverses maladies de la femme »
女子陰中寒,歸來主之。
« [La sensation de] froid à l’intérieur des organes génitaux chez la femme relève du [point] Gui lai (29E). »


> OBSERVATIONS