Ombre milieu
PARTAGEONS LES POINTS
 
Ombre haut
Ombre bas
 














































 

> Résultats de la recherche

32E

Fu tu



Noms secondaires

Wai gou


Wai qiu



> LOCALISATION

Chamfrault :

7 cun au-dessus du pli du genou, sur une masse musculaire saillante. En appuyant sur cette masse avec les trois doigts des deux mains, on a l’impression de la « chair d’un lapin » (cette masse musculaire est formée par le droit antérieur qui, en position accroupie, ressemble au dos d’un lapin accroupi).

Soulié de Morant :

Face antéro-externe de la cuisse, 8 TDD au-dessus de la rotule, sur la face latérale du fémur, à l’angle du rebord externe du droit antérieur et du rebord supérieur d’une masse transverse, sur le vaste externe, dans un creux, 4 TDD sous Bi guan (31E), 4 TDD au-dessus de Yin shi (33E), 4 TDD en avant de Zhong du (32VB).

Pékin :

 6 cun au-dessus du rebord supérieur de la rotule. Pour localiser ce point, on peut aussi appliquer la main (les doigts étant étendus) sur le genou tout en veillant à ce que le milieu du premier pli de flexion du poignet coïncide avec le centre de la rotule ; le point se trouve alors au bout du médius.

Shanghai :

Sur la ligne reliant l’épine iliaque antéro-supérieure au bord externe de la rotule, 6 cun au-dessus du bord supérieur de celle-ci.

Duron-Borsarello :

7 cun au-dessus du bord supéro-externe de la rotule, sur le milieu de la cuisse.

Nguyen van Nghi :

6 cun au-dessus du rebord supérieur de la rotule (du bord supérieur de la rotule au bord supérieur de la symphyse pubienne il y a 10 cun).

Dacheng :

6 cun au-dessus du genou. Le sujet étant à genou, le point se trouve à l’endroit le plus saillant du muscle. Malade assis, les pieds perpendiculaires au sol pour trouver le point.

Jiayi jing :

III-33 : « Les trente points du yangming de pied aux membres inférieurs1 »
伏兔,在膝上六寸起肉間
« Le [point] Fu tu (32E) se situe à six pouces au-dessus du genou entre les proéminences musculaires. »
1. Textuellement : « Les trente points du yangming de pied arrivant aux cuisses ».


> TECHNIQUES DE PUNCTURE

Chamfrault :

0,5 cun pour Tongren. Moxas absolument interdits.

Pékin :

Perpendiculaire au bord externe du fémur, 1 à 1,5 cun.

Shanghai :

Perpendiculaire, 1,5 à 2,5 cun.

Nguyen van Nghi :

Verticale, 1 à 3 cun. Moxas interdits.

Jiayi jing :

- III-33 : « Les trente points du yangming de pied aux membres inférieurs1 »
刺入五分,禁不可灸。
« On le puncture à 0,5 pouce de profondeur. Il est formellement interdit à la moxibustion. »
1. Textuellement : « Les trente points du yangming de pied arrivant aux cuisses ».


V-1 (2) : « Les interdictions de la puncture et de la moxibustion »
« Sont formellement interdits à la moxibustion* les [points] : Tou wei (8E), Cheng guang (6V), Nao hu (17VG), Feng fu (16VG), Yin men (15VG) [la moxibustion rend le patient muet], Xia guan (7E) […] s’il y a du cérumen (gandi) dans l’oreille, Er men (21TR) […] s’il y a du pus dans l’oreille, Ren ying (9E), Si zhu kong (23TR) [si par malheur on fait des moxas, les eux rapetissent ou bien le patient devient aveugle], Cheng qi (1E), Ji zhong (6VG) [si on fait des moxas le patient devient bossu], Bai huan shu (30V), Ru zhong (17E), Shi men (5VC) chez la femme, Qi jie (30E) [si par malheur on fait des moxas on provoque de la dyspnée], Yuan ye (22VB) [si par malheur on fait des moxas on provoque des tuméfactions phagédéniques], Jing qu (8P) [blesse l’esprit du patient], Jiu wei (15VC), Yin shi (33E), Yang guan (3VG), Tian fu (3P) [provoque un reflux respiratoire chez le patient], Fu tu (32E), Di wu hui (42VB) [provoque de la maigreur chez le patient, Qi mai (18TR). Tels sont les points interdits à la moxibustion. »
* La traduction mot à mot de C. Minsky dit : le point Tou wei (8E) est formellement interdit à la moxibustion. Le point Nao hu (17VG) est formellement interdit à la moxibustion, … Par soucis de simplicité, la formulation a été modifiée dans ce travail.

V-1 (2) : « Les interdictions de la puncture et de la moxibustion »
伏兔禁不可刺(本穴云刺入五分)。
« Le [point] Fu tu (32E) est formellement interdit à la puncture [le chapitre sur les points (Benxue) dit : on le puncture à 0,5 pouce de profondeur].
»


> FONCTIONS

Soulié de Morant :

« Réunion des veines ».
Voie de l’eau.
Agit sur estomac, face antérieure du membre supérieur opposé, membre inférieur et talon homolatéral ; disperse veines, coeur, organes génitaux, rein, poumon, peau.

Nguyen van Nghi :

Lieu de réunion des luo mai (vaisseaux secondaires).

Gérard Guillaume-Mach Chieu :

Disperse le froid. Élimine le vent. Réchauffe les méridiens. Vivifie les luo.

Lingshu :

- LS 13 : « Les tendons des méridiens » / Jiayi jing II-6 : « Les tendons des méridiens »
足少陽之筋,起於小指次指 [] 前者結於伏兔之上
« Le tendon du shaoyang de pied commence au quatrième orteil […] Une branche se noue à la partie proéminente de la face antérieure de la cuisse (伏兔 futu)… »

- LS 21 : « Les maladies du froid et de la chaleur »
身有五部:伏兔一;腓二,腓者也;背三,五臟之輸四;項五。此五部有癰疽者死。
« Le corps (身 shen) a cinq parties : la première est la partie proéminente à la face antérieure de la cuisse (伏兔 futu), la deuxième le mollet (腓 fei ou 腨 chuai1), la troisième le dos, la quatrième les [points] shu [du dos] des cinq organes2, la cinquième la nuque. Si ces cinq parties ont des abcès ou des abcès térébrants (癰疽 yongju)3, c’est mortel. »
1. Le texte en donne les deux noms.
2. Ces points sont étroitement liés à chacun des cinq organes : feish
u, xinshu, ganshu, pishu et shenshu. Ils portent les noms des organes concernés.
3. Le terme 癰疽
yongju comprend différents types d’abcès, tels que : tuju (abcès sur la face antérieure de la cuisse), feichuaifa (éruption sur le mollet), fabei (éruption sur le dos), pifaju (abcès de la rate), shenshufa (éruption au [point] shu du rein) et tianzhuju (abcès au point Tian zhu-10V) …

Jean Marc Kespi :

« Acupuncture »
Ce point est "réunion des veines", d’où sa symptomatologie : "tous troubles des veines, varices, phlébite, retour veineux". Ce retour veineux est sous la dépendance de deux points : 57 ZTYg/V et 32 ZYgM/E. Ces deux points sont yang parce que c’est le yang qui fait circuler le yin :
- 57 ZTYg/V contrôle le départ du yang des membres inférieurs vers le haut du corps.
- 32 ZYgM/E semble gouverner l’arrivée en bas du corps du yang qui fait circuler le sang.
Il conviendrait de le puncturer dans les accumulations de yang en haut du corps avec "folie, possédé du démon, tête lourde, lumières mouvantes aux yeux" s’accompagnant d’un vide de yang en bas avec stase veineuse : "toutes les affections gynécologiques, oedème des jambes surtout par humidité et froid, faiblesse aux membres inférieurs".

Jiayi jing :

III-33 : « Les trente points du yangming de pied aux membres inférieurs1 »
足陽明脈氣所發
« Le souffle du méridien yangming de pied s’y déploie. »
1. Textuellement : « Les trente points du yangming de pied arrivant aux cuisses ».


> SYMPTOMATOLOGIE

Signes généraux

Chamfrault :

Tuberculose et bi en général.
Sensation de tête lourde.

Dacheng :

Tuberculose due au bi. Maladie bi du vent.
Tétanie. Asthénie physique. Surmenage physique. Sensation de tête lourde.

Dacheng :

Folie. Agitation psychomotrice.

Psychisme

Chamfrault :

Folie. Possédé du démon.

Soulié de Morant :

Main contractée par excitation maléfique.

Neurologie

Chamfrault :

Atrophie du bras. Corps atrophié.

Soulié de Morant :

Membre inférieur : face opposée même côté. Tout trouble. Faiblesse. Flaccidité.

Pékin :

Paralysie et douleur du membre inférieur. Hémiplégie.

Roustan :

Paralysie des membres inférieurs. Parésie. Polynévrite vitaminoprive.

Duron-Borsarello :

Hémiplégie.

Nguyen van Nghi :

Paralysie du membre inférieur.

Sun Simiao :

Trismus.

Ophtalmologie

Soulié de Morant :

Yeux : phosphènes (lumières mouvantes).

Dermatologie

Chamfrault :

Exanthème. Les abcès à ce point sont extrêmement dangereux.

Soulié de Morant :

Peau. Varicelle. Inflammation cutanée jusqu'à pustules. Éruptions.

Nguyen van Nghi/Dacheng/Roustan :

Urticaire.

Pneumologie

Soulié de Morant :

Asthme du milieu de la nuit. Oedème pulmonaire.

Dacheng :

Ballonnement abdominal avec gêne respiratoire.

Sun Simiao :

Dyspnée. Toux avec glaires. Toux, inversion et remontée du souffle.

Cardiovasculaire

Soulié de Morant :

Veines : « Réunion des veines » ; tout trouble. Varices (si le tissu n’a pas perdu son élasticité). Phlébite. Paraphlébite. Retour veineux.
Coeur : oreillettes.

Duron-Borsarello :

Dilatation du système circulatoire périphérique.

Digestif

Chamfrault :

Ventre ballonné.

Dacheng :

Ballonnement abdominal avec gêne respiratoire.

Uro-néphrologie

Soulié de Morant :

Reins : oedème ; enflure des jambes. « C’est la voie de l’eau » ?

Gynécologie

Chamfrault :

Toutes les affections gynécologiques quelle que soit la région affectée.

Soulié de Morant :

Toutes affections des organes génitaux chez la femme, surtout l'utérus.

Duron-Borsarello :

Toutes les affections gynécologiques avec leucorrhée yang : surveiller les signes de dermatose autour du point.
Arthrite cervicobrachiale par infection ovarienne (Taipeh).

Dacheng :

Chez la femme : toutes les affections gynécologiques.

Métabolisme

Chamfrault :

Oedème des jambes dû à l’humidité.

Soulié de Morant :

Reins : oedème ; enflure des jambes. « C’est la voie de l’eau » ?

Dacheng :

Oedème dû à l'humidité.

Appareil locomoteur

Chamfrault :

Genou toujours froid. Énergie dans le pied (rhumatisme).
Rhumatisme en général. Corps atrophié.
Crispation des doigts. Atrophie du bras.

Soulié de Morant :

Tout trouble du membre inférieur (face opposée, même côté) : froid, faiblesse, flaccidité, douleur, agitation, crampes ou contractures. Agit surtout sur le droit antérieur et le vaste externe.
Membre supérieur : face antérieure opposée. Main contractée par excitation maléfique ?

Roustan :

Arthrite du genou. Lombalgie.

Duron-Borsarello :

Arthrite cervicobrachiale par infection ovarienne (Taipeh).
Crampes des écrivains.

Nguyen van Nghi :

Arthrite du genou.

Dacheng :

Sensation de froid au genou.
Crampes des mains.


> SYMPTOMATOLOGIE DANS LES TEXTES

Jiayi jing :

VIII-2 : « Les atteintes (收 shou) des méridiens et des luo par la maladie qui, en pénétrant dans les intestins, l’estomac et les cinq organes, provoquent [les amas] 伏梁 fuliang, 息賁 xiben, 肥氣 feiqi, 痞氣 piqi et 奔豚 bentun1 »
寒疝,下至腹腠膝腰痛如清水,大腹(一作小腹)諸疝,按之至膝上,伏兔主之。寒疝痛,腹脹滿,痿厥少氣,陰市主之。
« Les hernies froides (寒疝 hanshan)2 avec des douleurs et [une sensation de froid] comme [si l’on était plongé dans] l’eau froide qui descendent jusqu’à la peau (腠 cou) de l’abdomen, des genoux et des hanches ; les hernies du bas-ventre avec sensation de froid qui descend jusqu’au-dessus du genou et sur la partie antérieure de la cuisse quand on appuie dessus3 ; les douleurs herniaires (疝痛 shantong) [accompagnées de] ballonnements et de plénitude abdominale, les 痿厥 weijue4 et le manque de souffle relèvent du [point] Yin shi (33E). »
1. Il s’agit des cinq amas : l’amas du coeur 伏梁 fuliang, l’amas du foie 肥氣 feiqi, l’amas de la rate 痞氣 piqi, l’amas du poumon 息賁 xiben et l’amas du rein 奔豚 bentun.
2. La hernie froide (寒疝
hanshan) désigne deux maladies : la première est provoquée par la stagnation du froid dans l’abdomen ; elle se manifeste par des spasmes abdominaux, des douleurs péri-ombilicales, de la crainte du froid et les membres glacés. Dans les cas graves, les pieds et les mains sont insensibles et le corps est tout entier douloureux. La seconde est une hernie (shan) qui se manifeste par un scrotum froid et douloureux ; elle est causée par l’agression du méridien du foie par le pervers froid/humidité.
3. Une variante précise : « … relève du [point] Fu tu (32E) ».
4. 痿厥
weijue : un des symptômes de la maladie wei où les mains et les pieds sont atrophiés et faibles et ne se réchauffent pas.


> OBSERVATIONS