Ombre milieu
PARTAGEONS LES POINTS
 
Ombre haut
Ombre bas
 














































 

> Résultats de la recherche

8Rt

Di ji



Noms secondaires

Pi she


(d'après Jiayi jing)

Di ji


(d'après Yi xue ru men)

> LOCALISATION

Chamfrault :

6 cun au-dessous de l’interligne articulaire du genou, dans un creux de la face interne du tibia. Il faut faire étendre la jambe pour localiser le point. 1 cun au-dessous se trouve un creux très net au niveau de l’os. Ce point est à 9 cun au-dessus du milieu de la malléole interne.

Soulié de Morant :

Face interne de jambe, 5 TDD sous la tête du tibia, à son bord postéro-interne, au niveau d’un cran de l’os, dans un creux, 2 TDD au-dessus de Lou gu (7Rt).

Pékin/Shanghai :

3 cun au-dessous de Yin ling quan (9Rt) et au bord postérieur du tibia.

Duron-Borsarello :

3 cun au-dessus de 7Rt.

Nguyen van Nghi :

3 cun au-dessous de Yin ling quan (9Rt).

Dacheng :

5 cun au-dessous du genou, dans un creux, à côté de l’os. Pour trouver le point, il faut faire étendre le membre inférieur.

Sun Simiao :

5 cun au-dessous du genou.

Jiayi jing :

III-30 : « Les 22 points du taiyin de pied aux membres inférieurs »
地機,一名脾舍,別走上一寸空,在膝下五寸。« Le [point] Di ji (8Rt) s’appelle aussi Pi she. Il se situe à un pouce au-dessus de l’endroit d’où part un trajet séparé (別走 bie zou)1. Ce point (空 kong) se trouve à cinq pouces au-dessous du genou. »
1. Les méridiens taiyin et jueyin de pied se croisent à huit pouces au-dessus de la malléole interne et le point Di ji (8Rt) se situe à un pouce au-dessus de ce croisement. Ici, bie zou indiquerait ce point de croisement.


> TECHNIQUES DE PUNCTURE

Chamfrault/Dacheng :

0,3 cun pour Tongren.

Pékin :

Perpendiculaire, 1 à 1,2 cun.

Shanghai :

Perpendiculaire, 1 à 1,5 cun.

Nguyen van Nghi :

Verticale, 1 à 2 cun.

Jiayi jing :

III-30 : « Les 22 points du taiyin de pied aux membres inférieurs »
刺入三分,灸三壯。
« On le puncture à 0,3 pouce de profondeur et on y fait trois cônes de moxa. »


> FONCTIONS

Soulié de Morant :

Agit sur rate, pancréas, organes sexuels, reins, estomac, articulation de la hanche, genou postérieur, cou-de-pied antérieur, gros orteil.

Pékin/Shanghai/Nguyen van Nghi/Dacheng/Sun Simiao :

Point xi du zu taiyin.

Shanghai :

Traite le yin (et le sang).
Soigne l’utérus.

Duron-Borsarello :

Point d’urgence pour les difficultés d’uriner.
Tonifie le sang.
Régularise l’énergie du réchauffeur moyen (point xi).

Auteroche :

Harmonise la rate.
Régularise le sang.
Retient l’essence (arrête les pollutions).
Métamère L4.

Gérard Guillaume-Mach Chieu :

Tonifie la rate, harmonise l’estomac.
Favorise la circulation de l’eau.
Consolide le jing.
Régularise les menstruations, arrête les leucorrhées.
Selon Tai yi shen zhen :
Harmonise le qi et nourrit le sang.
Dirige et gouverne les liquides du sang.

Jiayi jing :

III-30 : « Les 22 points du taiyin de pied aux membres inférieurs »
足太陰
« C’est le [point] xi du taiyin de pied. »

Jean Marc Kespi :

Ce point est à puncturer dans toute obstruction d’une résonance zu taiyin.

Jean Marc Eyssalet :

RFA n° 143 – 2010 : « Points xi et empreintes émotionnelles », p 28
« Di ji 地機 « mécanisme terrestre » (8Rt), généralement sensible chez tous ceux qui effectuent un travail intellectuel soutenu ou manipulent les chiffres, est un point dont la puncture contribue à libérer l’énergie de la rate de ses encombrements obsessionnels avec leurs conséquences sur la fonction gastroduodénale ou sur l’équilibre gynécologique et veineux chez la femme. »

Henning Strom :

RFA n° 143 – 2010 : « Explication des noms des points xi », p 14-15
Di ji 地機 « Machine terrestre ». « Appareil terrestre ». « Mécanisme automatique de la marche ».
Di ji 地箕 « Nettoyage de la partie terrestre ». « Nettoyage de la terre ».
Pi she 脾舍 « Habitation temporaire de la rate » […]
Textes chinois expliquant le nom des points :
. (1,2) : « Di ji : ji signifie important. Le point est localisé 5 cun au-dessous du genou, côté interne, sous l’os, dans un creux. Il est le xi du méridien de la rate zu taiyin. La rate dépend de l’élément terre, qui est aussi la terre du corps de la planète Terre dans le sol. Ce point qui rassemble el qi et le sang du zu taiyin est très important, d’où le nom "point important lié à la terre" ».
. (3) : « C’est la machine de la navette terrestre (la marche), le xi de taiyin, localisé 5 cun au-dessous du genou, côté intérieur sous l’os du tibia dans un creux ».
. (4) : « Di ji : le point est localisé au milieu de la partie terrestre ; le corps est partagé en trois parties, haut, milieu et bas. Entre le pied et le nombril, c’est la partie basse ou terrestre. 機 ji (la machine) signifie automatique. Le point Di ji est localisé au milieu de la partite terrestre et fait bouger le mécanisme du genou, d’où le nom "Mécanisme automatique de la marche" ».
. (5) : « 機 ji signifie la capacité de bouger et de se déplacer. Ce point guérit les maladies de vent installé dans les articulations, les fourmillements, les engourdissements et les paralysies, le vent et l’humidité, en somme des symptômes mauvais pour la marche. Le point est sur le membre inférieur, d’où le nom "Capacité de déplacement sur la terre" ».
(1) Zhang chengxing, Qi gan. Collection et explication des interprétations des points des méridiens. Shanghai, 1985.
(2) Zhang daqian. Grand dictionnaire d’acupuncture chinoise. Pékin : Beijing, 1988.
(3) Yijing lijie (1653).
(4) Huiyuan zhenjiu xue (1937).
(5) Pan Lung Sen. Color illustration of clinical 361 shu points of 14 meridians (2 tomes). Taiwan (1994).
Commentaires :
Ce point xi dépend doublement de l’élément terre par la rate et par taiyin-humidité. La terre correspond à l’automatisme, l’inconscient, la coordination dans la fonction de la marche, et au pouvoir de nettoyage dans la fonction de la rate.
Zu taiyin correspond à la branche terrestre 巳 si symbolisant la vie du foetus avec des notions d’automatisme et d’inconscient. En général, l’indication sur le mécanisme de la marche n’est pas mentionnée malgré le nom très évocateur du point, comme l’indication de Kong zui (6P) sur les sept orifices de la face.


> SYMPTOMATOLOGIE

Signes généraux

Roustan :

Hernie.

Sun Simiao :

Syndrome herniaire.
Bi des viscères.

Jean Marc Eyssalet :

Actes du congrès de la FAFORMEC – Rouen 2010, p 26
Perte de mémoire des vieillards.

Lymphatiques

Duron-Borsarello :

Ganglions à l’aine.

Digestif

Chamfrault :

Ballonnement abdominal avec douleur des flancs. Ventre dur. Pas d’appétit. Ascite. Diarrhée.

Soulié de Morant :

Estomac : crampes. Pas d’appétit. Diarrhée pâteuse.

Pékin/Nguyen van Nghi :

Ballonnement abdominal.

Roustan :

Gonflement du ventre. Hémorroïdes.

Duron-Borsarello :

Constipation.

Dacheng :

Diarrhée. Plénitude abdominale. Gonflement des flancs. Oedème abdominal (ascite). Inappétence.

Sun Simiao :

Concrétions intestinales. Douleurs abdominales.

Uro-néphrologie

Chamfrault :

Difficulté pour uriner. Urine très peu.

Soulié de Morant :

Reins. Urine insuffisante jusqu’à anurie, et oedème abdominal (ascite).

Roustan :

Difficulté pour uriner.

Dacheng :

Point d’urgence pour les difficultés d’uriner. Rétention d’urine ou incontinence urinaire.

Sun Simiao :

Dysurie.

Andrologie

Chamfrault :

Manque de virilité.

Soulié de Morant :

Testicules insuffisants. Insuffisance de sperme avec spermatozoïdes actifs.

Roustan :

Spermatorrhée.

Nguyen van Nghi :

Spermatorrhée. Azoospermie.

Dacheng :

Essence séminale insuffisante.

Sun Simiao :

Maladie génitale tui (gonflement, douleur et induration des bourses) et syndrome herniaire.
Essence séminale insuffisante.

Gynécologie

Chamfrault :

Règles irrégulières. Mauvais sang dans l'abdomen.

Soulié de Morant :

Leucorrhée (tonifier), ou humeur vaginale insuffisante (disperser).
Règles abondantes (tonifier). Pertes blanches (tonifier). Congestion utérine (tonifier).

Pékin :

Dysménorrhée ou hyperménorrhée.

Roustan :

Règles anormales, hémorragies fonctionnelles de l’utérus, dysménorrhée.

Duron-Borsarello :

Douleur du bas-ventre au moment des règles.

Nguyen van Nghi :

Algoménorrhée. Hyperménorrhée.

Dacheng :

Fibrome avec sensation de brûlure à la pression irradiant vers l’aine et le genou.
Oligoménorrhée.
Zhen xia chez la femme (induration abdominale fixe ou alternante pouvant correspondre à un kyste de l'ovaire).

Sun Simiao :

Maladie génitale tui (tumeurs génitales) et syndrome herniaire.

Appareil locomoteur

Chamfrault :

Douleur aux reins empêchant de se courber en avant ou en arrière.

Soulié de Morant :

Articulation de hanche, surtout postérieure. Genou postérieur. Cou-de-pied antérieur : extenseur des orteils flasque (tonifier) et long fléchisseur du gros orteil flasque (tonifier) ; relève le gros orteil et abaisse les quatre orteils.

Pékin/Nguyen van Nghi :

Lombalgie.

Duron-Borsarello :

Névralgie de la cuisse.

Dacheng :

Lombalgie avec impossibilité de se pencher en avant ou en arrière.


> SYMPTOMATOLOGIE DANS LES TEXTES

Jiayi jing :

- IX-8 : « Gonflement abdominal, douleurs lombaires irradiant au dos et douleurs hypogastriques irradiant aux testicules provoqués par les maladies qui atteignent les reins et l’intestin grêle » / SW 41 : « Acupuncture des lombalgies »
散脈令人腰痛而熱,熱甚而煩,腰下如有橫木居其中,甚則遺溲。刺散脈在膝前骨肉分間,絡外廉束脈,為三痏。
« [Lorsque] le "vaisseau dispersé" (散脈 sanmai)1 provoque chez l’homme douleur et chaleur lombaire, avec une chaleur intense [au point de provoquer de] l’anxiété, [une douleur] comme si une barre de bois se logeait au travers des lombes et, dans les cas graves, de l’incontinence urinaire, on puncture à trois reprises le vaisseau dispersé (散脈 sanmai) devant le genou, dans le plan de séparation des os et de la chair, [là où] le côté externe du luo s’attache au vaisseau [tendineux]2. »
1. Les interprétations de ce terme divergent. Selon Wang Bing et le Leijing, il s’agit du méridien luo du taiyin de pied qui monte de façon dispersée d’où son appellation "vaisseau dispersé". D’après le Suwen jizhu, c’est un autre nom du chongmai. Selon Wu Kun, il s’agit du méridien luo du yangming. La présente édition chinoise ne cite que Wang Bing.
2. Selon Wang Bing, le "côté externe" du luo signifie le luo du taiyin qui se manifeste par sa couleur bleue. Sous l’apophyse interne du genou et en arrière, il y a un grand tendon qui lie le genou au tibia. Il faut prendre les vaisseaux à l’endroit où s’attachent les tendons et les os. Selon lui, il s’agit du point Di ji (8Rt).


IX-11: « Hernie 隤 tui, incontinence ou rétention urinaires provoquées par l’atteinte du méridien (脈 maijueyin de pied ou par la joie et la colère fréquentes »
疝,大巨及地機、中主之。
« La hernie tui1 relève des [points] Da ju (27E), Di ji (8Rt) et Zhong xi (6F)2. »
1. Tuishan ou hernie tui désigne, chez l’homme, les hernies scrotales qui se manifestent par un gonflement dur et douloureux du testicule et, chez la femme, un gonflement du bas-ventre qui survient dans le cadre de certaines maladies gynécologiques.
Remarque : le caractère tui a été modifié d'après l’index des termes chinois (voir tome 2, p 317)

2. Autre nom du point Zhong du (6F).

- XI-5 : « Diarrhées liquides et dysenteries provoquées par les maladies taiyin et jueyin de pied »
溏瘕,腹中痛,臟痺,地機主之。
« Selles liquides, douleurs dans l’abdomen et blocage [du souffle] des organes (臟痺 zangbi) relèvent du [point] Di ji (8Rt). »

:

SW 41 : « Acupuncture dans les lombalgies »
上熱刺足太陰
« [Dans la lombalgie avec] ascension de la chaleur on puncture le taiyin de pied : Di ji (8Rt). »


> OBSERVATIONS